Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2014-08-31T11:33:00+02:00

Love Letters to the Dead (Ava Dellaira)

Publié par MyaRosa

Love Letters to the Dead

Ava Dellaira

couv18476818-copie-1.jpg

Catégorie(s) : Young adult - Drame - Littérature américaine

Edition / Collection : Michel Lafon

Date de parution : 15 mai 2014

Nombre de pages : 319

Prix : 16,95€

 

L'histoire :

Au commencement, c'était un simple devoir. Ecrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande soeur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est réellement passé, la nuit où May est décédée. Love letters to the dead est une lettre d'amour à la vie.

 

monavis2

 

 Ca y est, les vacances sont terminées. Me voilà de retour avec une nouvelle chronique. J'avais emportée une grande pile de livres pour ma semaine de vacances en Ardèche, mais je n'ai finalement lu que celui-ci. Je ne m'attendais pas à un texte aussi poignant, aussi fort et aussi poétique, et j'ai ressenti le besoin de le lire tranquillement. De bien prendre le temps de saisir le sens des mots et des pensées de Laurel qui m'évoquent tant de choses...

 

photo-2-8-.JPG

 

 Tout commence par un simple devoir : écrire une lettre à une personne disparue. Laurel se lance dans l'écriture de cette lettre sans grande conviction et ce qui n'était qu'un devoir se transforme rapidement en tout autre chose... Ce n'est pas une mais des dizaines et des dizaines de lettres que Laurel va écrire à plusieurs personnalités célèbres parties trop tôt comme sa soeur, May, (Amy Winehouse, Kurt Cobain, Janis Joplin, Judy Garland, River Phoenix, Jim Morrison, Amelia Earhart, Heath Ledger, ...). Des lettres qui vont l'aider à avancer, à accepter la mort de sa soeur et la culpabilité qu'elle ressent pour tant de choses. Elles vont faire ressortir toute la colère et la rage qui bouillonnent en elle. Tous les secrets et les regrets qu'elle cache au fond de son coeur et qui l'empêchent de vivre pleinement sa vie et d'avancer malgré tout.

 

 J'ai été profondément émue par ce roman. Laurel est un personnage complexe que l'on découvre au fil des lettres et que l'on apprend à apprécier. Elle peut paraître antipathique au premier abord, mais elle porte tellement de choses en elle. C'est trop pour une seule personne ! J'ai trouvé ce premier roman poétique et très juste. L'écriture est très agréable et j'aime la façon dont on découvre le quotidien de Laurel. Au fil des pages, on voit Laurel changer, évoluer, passer d'un état à un autre. On la sent tantôt soucieuse, tantôt gaie, tantôt en colère, tantôt coupable... C'est ce qui rend ce roman crédible et si touchant.

 

 C'est un roman qui parle de l'amour, de la mort et de l'adolescence avec beaucoup de justesse. Il y a beaucoup de noirceur dans cette histoire, et pourtant, c'est bel et bien un message d'espoir, plein d'optimisme, que nous livre Ava Dellaira. Elle nous montre que même lorsqu'on pense avoir touché le fond, on peut se reconstruire et réapprendre à aimer la vie. Laurel est comme un phénix qui renaît de ses cendres, une petite fille fragile et blessée par la vie qui devient une jeune femme forte et déterminée qui a la vie devant elle et de merveilleuses choses à vivre et à réaliser. Une belle leçon de vie et d'optimisme !

 

En quelques mots :

Un premier roman bien écrit et très touchant qui aborde des sujets graves et difficiles avec beaucoup de justesse. Une belle leçon de vie, un roman optimiste et bouleversant que je n'oublierai pas et que je vous recommande chaleureusement.

 

photo-1-8-.JPG

 

"Ce matin, quand je me suis réveillée avec le souvenir du corps de Sky, la faim teintait encore les idées sombres tapies en moi. Et elle dévorait tout : les lambeaux de pluie dans le ciel, la tache de lumière sur la table, les fines gouttes d'eau accrochées à une aiguille de pin devant ma fenêtre. C'est peut-être ça, être amoureuse... Se remplir en se sentant non pas repue, mais radieuse... En faisant une recherche sur toi, j'ai trouvé d'où venait le nom de ton groupe, les Doors - d'une citation du poète William Blake : "Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie." Elle m'a fait réfléchir. A l'importance de saisir l'immensité de chaque instant, de tout ce qui le compose. Je veux être nettoyée - je veux brûler tous les mauvais souvenirs et tout ce qui est mauvais en moi. Et c'est peut-être ce qui se produit quand on est amoureuse. Pour qu'une vie, un être, un moment auquel on tient demeure en nous pour l'éternité. May qui me renvoie mon sourire. Nous deux, petites filles, au festival d'automne, avec nos parents qui dansent. Tes chansons qui défilent jusqu'à la fin des temps. Les feuilles nocturnes des peupliers happant les lumières blanches. Et ces toutes petites étoiles, l'inimaginable ardeur de leurs rayons." (Pages 128-129)

 

"Parfois, on demande à notre corps de parler à notre place de nos douleurs, des histoires qu'on cache en soi." (Page 207)

 

"Aujourd'hui, après avoir lu ton poème, j'ai songé à devenir écrivain à mon tour. Même si je ne pense pas pouvoir en écrire d'aussi beaux que les tiens, je me suis dit que je pourrais peut-être faire quelque chose de tous les sentiments qui sont en moi, même de ceux qui touchent à la tristesse, à la peur et à la colère. Il suffit peut-être de raconter les histoires, même dramatiques, pour ne plus leur appartenir. Pour se les approprier. Et peut-être que grandir, c'est comprendre qu'on peut être autre chose qu'un personnage qui va là où l'histoire le pousse. C'est comprendre que cette histoire, on peut aussi en être l'auteur." (Page 295)

 

BVN

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Dune 11/09/2014 13:52

Aaah ! :D Pour une fois que je lis un livre avant toi...Moi aussi je l'ai lu et absolument adoré *O* J'ai beaucoup été touchée et j'ai été conquise par l'écriture de l'auteure *.*

L'or rouge, l'or des chambres 06/09/2014 15:02

L'été n'était pas top mais la rentrée pas terrible non plus, surtout avec Petitdernier mais j'en parle sur mon blog... Sinon je serais ravie de voir des photos de l'ardèche, ça me remonterais un
peu le moral ;0)

MyaRosa 07/09/2014 12:29



Oh non, à ce point là ? Je file chez toi...


:(



L'or rouge, l'or des chambres 03/09/2014 14:24

Oh, tu étais en vacances en Ardèche ?!!! J'adore l'Ardèche !! C'est une région tellement magnifique, et encore sauvage, comme j'aime... Tu a réussi à me tenter pour ce livre, cette idée de lettres
est très intéressante... Je le retiens ! Bonne rentrée MyaRosa, pour ma part j'ai enfin rouvert mon blog :0) (mon été n'a pas été super top !) Bises

MyaRosa 03/09/2014 17:30



Oh non, j'espère que ce n'est rien de grave. Ravie de te lire en tout cas. Je passerai tout à l'heure faire un petit tour chez toi.


Oui, nous sommes allés en Ardèche pour la première fois. Nous avons adoré ! Quelle belle région ! On y retournera, c'est certain. Je pense d'ailleurs faire un billet avec des photos. :)



Château imaginaire 03/09/2014 02:09

J'aime l'idée. Des lettres, c'est toujours chouette à lire, même lorsqu'elles penchent vers le sombre.

MyaRosa 03/09/2014 17:32



J'ai un faible pour les romans épistolaires. Je suis rarement déçue.



Céline 01/09/2014 09:39

Il faut vraiment que je le lise celui-ci ;)

Avalon 31/08/2014 20:27

Je l'avais déjà repéré lors de sa sortie en VO et j'aimerai beaucoup le lire !

MyaRosa 31/08/2014 20:38



Les avis sont partagés et beaucoup de lecteurs semblent ne pas aimer Laurel, mais moi j'ai adoré. Je l'ai trouvé touchante et crédible car pleine de fêlures, honnête et imparfaite. C'est un très
beau roman (très bien écrit, en plus).



Milly 31/08/2014 20:10

D'accord je surveille. J'en ai trouvé un aussi bien spécial. Je prépare le billet bientôt aussi. J'ai un 'regoût' pour les beaux albums! :) Ça tombe bien!

MyaRosa 31/08/2014 20:39



Oh formidable ! Je vais guetter ça !


Je rentre tout juste de vacances et je vais faire ma tournée de visites sur les blogs. Je sens que je vais encore faire de jolies découvertes. Bises, Milly. :)



Milly 31/08/2014 18:21

Bon.. il me semblait bien aussi que c'était impossible que tu n'ais pas vu ce livre jeunesse. Il m'a fait pensé à la série 'Les filles au chocolat' L'histoire a l'air bien quand même! J'ai vu que
'Les filles au chocolats' commencent à arriver ici en poche.

MyaRosa 31/08/2014 19:36



J'aime tellement ces petits livres. D'ailleurs, je pense lire bientôt "Le Club des tongs". J'ai profité de la sortie en poche des "Filles au chocolat" pour faire découvrir cette série autour de
moi et ça a beaucoup plu. :)


Milly, j'ai découvert encore de merveilleux albums. Je pense que certains pourraient te plaire. Je m'active pour faire quelques billets très bientôt. :)



Milly 31/08/2014 16:49

Comme ça dû être une bonne lecture de vacance. Un roman à noter.. :)Je vais l'attendre en poche celui-ci.

As-tu vu "Un saison goût citron"? Je l'ai remarqué hier à la librairie et j'ai tout de suite penser à toi. Il était dans les nouveauté, mais en retard je crois..

MyaRosa 31/08/2014 17:55



Coucou Milly,


Les avis sur "Love Letters to the Dead" sont très partagés, mais je l'ai trouvé très émouvant.


J'ai repéré "Une saison goût citron" au début de l'été. Il me tente bien. J'ai hâte de voir le prochain titre et la prochaine couverture. :)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog