Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

2021-04-08T10:00:41+02:00

Panique sur le Titanic

Publié par MyaRosa

Pascale Perrier

72 pages, éditions Oskar, mars 2012

L'histoire :

14 avril 1912, 23h40 : « Iceberg en vue » hurle la vigie. Le plus grand et plus luxueux paquebot jamais construit alors, le Titanic, n'a pas le temps d'amorcer un demi-tour. Il heurte l'obstacle à pleine vitesse. Le capitaine doit se rendre à l'évidence : le bateau va couler. Il faut embarquer sur les canots de sauvetage... Dans la chaloupe 14, c'est la consternation. Comment en est-on arrivé là ? L'officier Harold Lowe tente de sauver les passagers dont il a la charge... Mais que vont devenir Marjorie, 8 ans, et sa mère ? La jeune Eva va-t-elle retrouver son père ? Et le petit Trevor, 11 mois, pris en charge par sa nourrice, va-t-il revoir sa famille ?

 

Mon avis :

 

  Ce court roman nous fait revivre les derniers instants du Titanic avant qu'il ne sombre au fond de l'océan. Nous suivons différents personnages, passagers adultes et enfants ou membre du personnel, qui n'en croient pas leurs yeux et se demandent comment cet immense et somptueux paquebot que l'on disait insubmersible a pu en arriver là. Que vont-ils devenir ? Vont-ils s'en sortir ? Vont-ils retrouver leurs proches sains et saufs ?

 

 Difficile de se mettre à la place des personnages et pourtant Pascale Perrier arrive à nous faire ressentir la peur et la panique, l'incompréhension aussi face à ce drame qui semble tout droit sorti d'un cauchemar. Il y a ces petites filles qui ne se rendent pas compte de l'horreur de la situation et pensent à leurs poupées oubliées dans leurs cabines. Il y a cette jeune femme chargée de s'occuper d'un bébé qui n'a pas pu rassurer les parents de ce dernier avant de monter dans le canot et se demande si elle a pris la bonne décision. Il y a cet officier qui fait de son mieux pour venir en aide aux passagers mais doit faire preuve d'assurance et d'autorité pour assurer la sécurité de tous alors qu'il est terrorisé. Il y a ces femmes qui se demandent si elles vont revoir leurs maris et sentent déjà que ce voyage va bouleverser leurs vies à jamais. Il y a ces familles, qui ont donné tout de qu'elles avaient pour s'offrir un nouveau départ, une vie plus belle en Amérique...

 

 On rentre tout de suite dans le vif du sujet puisque le bateau est déjà en train de sombrer lorsque débute ce roman. Les passagers se pressent pour embarquer sur les canots, cherchent les autres membres de leur famille et sont, pour beaucoup, obligés de se séparer. Certains ne savent pas vraiment ce qui se passe et ne mesurent pas la gravité de la situation. Certaines refusent de laisser les leurs quand d'autres n'hésitent pas à ruser pour se mettre en sécurité. Le froid est terrible et la plupart des passagers n'ont pas eu le temps de se couvrir avant de venir sur le pont. Certains se remémorent les moments agréables passés sur le paquebot et leur première impression lorsqu'ils sont montés à bord. C'est un roman terriblement glaçant qui nous fait vraiment ressentir l'urgence et l'horreur de la situation. J'ai beaucoup aimé même si c'est un peu frustrant de n'avoir qu'une petite partie de l'histoire. On aurait envie de suivre les personnages plus longtemps. J'ai bien aimé le petit dossier documentaire que l'on retrouve à la fin du livre. Il nous donne des informations très intéressantes sur le prix des billets, les repas servis sur le Titanic, les écarts entre les classes et les différents services proposés sur le paquebot.

 

 

Voir les commentaires

2021-04-01T08:31:33+02:00

Papa, l'argent et moi...

Publié par MyaRosa

Julien Artigue

107 pages, éditions Oskar, janvier 2021

Quatrième de couverture :

« Pas facile de vivre seule avec un père obsédé par l'argent. Depuis que tu es partie, maman, la maison est devenue un enfer ! Le coiffeur : fini ! Les bains : fini ! Le chauffage : fini ! Même l'internet et le téléphone portable, je n'y ai plus droit... Et tout ça sous prétexte de sauver la planète. Ce n'est pas de l'écologie, c'est de la tyrannie sur enfant de onze ans ! Qu'est-ce que papa peut bien faire de tout cet argent mis de côté ? Tu le sais, toi ? Suite de l'enquête dans ma prochaine lettre. »

 

Mon avis :

 

  La narratrice de cette histoire a onze ans. Sa maman est partie un an plus tôt et elle lui écrit pour lui raconter son quotidien avec son père. Un quotidien de moins en moins marrant car son père semble vouloir à tout prix faire des économies et sauver la planète. Il y a d'abord eu le déménagement. Plus de maison avec un joli jardin mais un appartement tout petit qui se vide de ses meubles de jour en jour. Plus de portable et d'internet et donc plus de discussions après l'école avec les copines. Plus de plateau-repas sushis du vendredi. Plus d'anniversaires chez les copines car les cadeaux ça coûte cher ! Plus de rendez-vous chez le coiffeur ou de bain le dimanche. D'ailleurs, il n'y a plus vraiment de dimanche en famille puisque son père s'en va toute la journée. Pourquoi ? Pour qui ? Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez lui ?

 

 J'ai beaucoup aimé ce livre qui aborde un sujet sensible avec beaucoup de tact et de sensibilité. J'ai aimé la manière dont cette histoire nous est racontée. On voit vraiment la jeune fille de l'histoire changer au fil des pages et à mesure que le mystère s'éclaircit. L'épreuve qu'elle traverse la pousse à grandir plus vite et à se soucier de choses qui ne devraient concerner que les adultes. J'ai été émue par cette histoire et par cette famille qui pourrait être n'importe laquelle. Le père et la fille sont touchants. Chacun essaie de préserver l'autre du mieux qu'il peut. C'est un livre très agréable à lire, accessible dès 8-9 ans, qui ouvre le dialogue sur un sujet encore un peu tabou ainsi que sur les droits des enfants. Une belle découverte !

 

 

Voir les commentaires

2021-03-13T17:03:18+01:00

Je t'écris, j'écris...

Publié par MyaRosa

Géva Caban (texte) & Zina Modiano (illustrations)

84 pages, Folio Cadet, octobre 2019

L'histoire :

Comme tous les étés, la fille qui ne dit pas son nom se retrouve au bord de la mer. Chaque jour, elle écrit une lettre au garçon qu'elle aime. Elle raconte : la plage, le bateau, les parents, le garçon d'à côté, la chatte. Mais ses lettres restent sans réponse. Alors...

 

Mon avis :

 

 Le temps d'un été, nous suivons une jeune fille partie en vacances au bord de la mer. Chaque jour, elle écrit à celui qu'elle aime et attend impatiemment ses lettres. Elle décrit ce qui l'entoure, ses journées, les voisins, les rencontres, les petits et grands bouleversements et puis l'attente, la déception... Lassée d'attendre en vain, elle se lance finalement dans l'écriture d'un journal.

 

 

 C'est écrit avec beaucoup de douceur, de simplicité et de poésie. C'est très agréable à lire. Je me suis beaucoup retrouvée là-dedans et j'aurais adoré lire cette histoire plus jeune. Cet attrait pour l'écriture et cette manière d'aborder les sentiments qui est propre à chacun m'ont vraiment parlé. J'ai trouvé cette lecture attendrissante et rafraîchissante. Je pense qu'elle peut plaire autant aux enfants qu'aux adultes. Elle nous replonge dans nos souvenirs d'enfance et nous renvoie à tous les sentiments qui se bousculaient en nous à cet âge-là. L'attente, le manque, l'éloignement, les premiers amours, le temps qui s'étire, les derniers jours de vacances... J'ai beaucoup aimé la mise en page ainsi que les belles illustrations de Zina Modiano qui nous entraînent en bord de mer et collent merveilleusement bien au texte.

 

 

 Découvert par hasard à la médiathèque, ce court roman épistolaire m'a beaucoup plu. Il a changé de forme avec le temps puisque lors de sa première publication en 1987, il n'y avait que la première partie du texte. La seconde partie et les illustrations ont été ajoutées en 1995. C'est étonnant car le tout est tellement évident et cohérent que j'ai du mal à imaginer ce livre autrement. Il ne m'aurait certainement pas autant plu d'ailleurs. En tout cas, c'est une très jolie découverte !

 

 

Voir les commentaires

2021-02-17T08:24:23+01:00

Les métiers

Publié par MyaRosa

Collectif

14 pages, éditions Usborne, janvier 2021

Quatrième de couverture :

Que font les adultes dans la journée ? Soulève les rabats pour accéder à tout un univers de possibilités et découvre plus de 100 métiers que tu pourrais exercer plus tard, comme infirmier, musicienne ou astronaute.

 

Mon avis :

 

  Voici un très joli documentaire à rabats qui permet une première approche des métiers. C'est un livre accessible dès 4-5 ans qui fourmille de petits détails à observer et fait découvrir aux plus jeunes des tas de professions différentes et des conditions de travail variées. Après tout, il n'est jamais trop tôt pour se demander ce que l'on voudrait faire plus tard ! Travailler en extérieur ? Aider les autres ? Soigner les gens ? Prendre soin des animaux ? Piloter un avion ? Écrire des chansons ? Enseigner ? Cuisiner ?

 

 

 Ce petit livre cartonné est vraiment bien fait. On voit les gens se dépêcher de partir au travail. Certains commencent très tôt ou se couchent quand d'autres se lèvent. Certains travaillent de chez eux ou n'ont pas vraiment d'horaires. Certains cherchent du travail et ont des démarches à entreprendre. Il y a ceux qui travaillent dans un bureau, ceux qui travaillent dehors, ceux qui se déplacent beaucoup, ceux qui travaillent en équipe, ceux qui inventent de nouvelles choses ou font de la recherche, ceux qui travaillent assis et ceux qui bougent tout le temps, ceux qui ont des métiers à risques et ceux qui ont des métiers étonnants. Et toi, qu'est-ce que tu voudrais faire ? Qu'est-ce qui te fait rêver ?

 

 

 La dernière partie du livre est consacrée à l'accès à l'emploi. On y parle écoles, formation, stage, apprentissage, démarches, entretiens, etc... C'est un livre très instructif qui plaira beaucoup aux petits curieux avec toutes ses informations intéressantes et ses illustrations bien remplies. Pour rester dans le thème, les éditions Usborne propose aussi des cahiers d'autocollants sur le sujet notamment "Les métiers de rêve" dans lequel on peut s'amuser à habiller des personnages avec leurs uniformes et tenues de travail. Il existe même un joli livre sur les métiers pour les tout-petits dont je vous parlerai bientôt. Plus d'infos ici.

 

Voir les commentaires

2021-02-03T09:41:12+01:00

Les amis de mon amie Carla

Publié par MyaRosa

Stéphane Kiehl

64 pages, Grasset Jeunesse, octobre 2020

Quatrième de couverture :

Carla, c'est ma chienne. Rien, ni personne, ne pourra nous séparer. Nous sommes la meilleure équipe, le duo, elle est la famille que j'ai choisie. Un regard nous suffit. Elle a toujours le bon mot pour me consoler. Chaque silence est parlant. Il y a Carla, et il y a ses amis.

 

Mon avis :

 

 Il y a quelque temps, je vous ai parlé de l'album "Les Vacances de mon amie Carla" que j'avais beaucoup aimé. Une belle histoire d'amitié entre petite fille et sa chienne. Un livre qui m'avait beaucoup plu avec ses grandes et belles illustrations et sa manière de dépeindre les petits bonheurs de l'enfance. Bonne nouvelle, ce joli duo est de retour dans un nouveau livre !

 

 

 Cette fois, la petite fille nous présente les amis de sa chienne. Nous partons alors pour un joli tour dans les rues de Paris aux côtés de chiens tous plus différents les uns que les autres. On en croise de toutes les tailles, de toutes les couleurs. Ils ont tous une particularité, un petit truc bien à eux. On découvre ce que Carla aime chez eux et les moments qu'ils partagent ensemble. C'est un livre qui plaira à coup sûr à tous ceux qui aiment les chiens... et peut être même les chats !

 

 

 Bien sûr, c'est aussi un album qui célèbre l'amitié entre l'homme et l'animal. La petite fille et sa chienne sont inséparables et partagent tout. Les bons et les mauvais moments, les jours de pluie et le soleil des vacances, les bêtises et les moments de calme. Quel plaisir de les voir ensemble ! La petite fille lui confie tous ses secrets. La petite chienne la rejoint discrètement dans son lit. Elles partent en vacances ensemble, font toutes sortes de rencontres et en garderont à coup sûr de jolis souvenirs...

 

 

 Il y a pas mal de texte, mais aussi des pages entièrement illustrées. C'est parfait pour les jeunes lecteurs qui apprécieront la transition en douceur entre album et roman. Le texte est plein de tendresse et les illustrations sont drôles et craquantes. J'aime beaucoup ! Joli bonus, à la fin du livre, il y a une affiche à détacher. Quelle bonne idée !

 

 

Voir les commentaires

2021-01-21T08:47:53+01:00

Fais-moi peur

Publié par MyaRosa

Malika Ferdjoukh

381 pages, L'école des loisirs, octobre 2017

Quatrième de couverture :

Enfin seuls !
À peine la voiture des parents a-t-elle disparu dans la nuit noire que les cinq enfants Mintz, laissés sans surveillance, investissent la maison. On transforme la cuisine en patinoire, on fait exploser le pop-corn, on prépare une expédition au cimetière, on dessine des sorcières, on retrouve un copain fantôme…
Mais un certain monsieur N rôde dans le jardin. Il a mis son manteau rouge. Sous la neige qui tombe, on dirait le Père Noël. Il vient de tuer, son couteau est encore plein de sang, ses yeux remplis de haine. Il brûle de rage et de l’envie de poursuivre son massacre…
Les enfants Mintz, leur chat, leur chouette ne savent pas que cette soirée du 23 décembre  va virer au cauchemar.

 

Mon avis :

 

 Publié pour la première fois en 1995, ce roman de Malika Ferdjoukh me semblait parfait pour faire la transition entre Halloween et Noël, mais comme vous pouvez le voir, j'ai un peu de retard sur mon planning... Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, j'ai adoré cette lecture !

 

 Une famille nombreuse, des jeux d'enfants, une petite fille qui veut absolument fêter Noël malgré sa religion, une chouette qui vit dans le grenier, une girouette en forme de sorcière, deux vieilles dames toujours collées à leur fenêtre, un joyeux bazar et un Père Noël tueur qui rôde dans les parages... Quelle ambiance ! On ne s'ennuie pas une seconde !

 

 Ce roman n'est pas du tout comme je l'avais imaginé, mais quelle bonne surprise ! J'ai vraiment adoré passer du temps avec les enfants Mintz et leurs amis. Qu'il fait bon vivre chez eux ! Il y a du bruit, du désordre et quelques disputes, mais il y a surtout beaucoup de rires et de joie. Les enfants se retrouvent seuls et en profitent pour faire quelques bêtises sans se douter de ce qui se trame dehors...  J'ai trouvé cette famille touchante et j'ai adoré la manière dont Malika Ferdjoukh raconte cette histoire. Elle s'adresse directement au lecteur, lui fait parfois remarquer les petites choses importantes qu'il aurait pu manquer et les détails cachés qui ont leur importance. On a l'impression d'assister en direct à tous les événements. J'ai également beaucoup aimé la manière dont plusieurs religions se mêlent et toutes les réflexions que cela entraîne. Il y a du suspense mais je crois que c'est surtout l'atmosphère de ce roman que je retiendrai. L'insouciance des enfants et cette ambiance tellement plaisante dans leur maison ! L'horloge-cachette, Bébé Lou qui répète tout, le vampire-sauce tomate, Odette et son arbre de Noël, Barnabé qui a toujours faim, Abracadabra et le chat qui change de nom...

 

 C'est un roman très bien écrit et beaucoup moins léger qu'il n'y paraît. Il y a des scènes assez angoissantes et j'ai été surprise d'y trouver autant de violence et de haine même si cela permet une réflexion intéressante. Je ne sais pas si j'aurais autant apprécié ce roman si je l'avais lu plus jeune mais en tout cas, j'ai tout aimé et je n'avais pas du tout envie de quitter ces personnages si attachants. Mamido, Bébé Lou, Radiah, Gabriel, Gervaise, Odette, Barnabé, Mone et Amoh sont formidables ! C'est un roman à découvrir absolument ! J'ai beaucoup aimé la manière dont les cultures et traditions s'entremêlent. Encore une fois, je suis bluffée par le talent de Malika Ferdjoukh et je me réjouis d'avoir d'autres livres d'elle à découvrir. Qu'est-ce que c'est agréable à lire ! D'ailleurs, si vous avez d'autres romans d'elle à recommander, n'hésitez-pas ! Je n'ai pas encore choisi le prochain.

 

 

Voir les commentaires

2020-12-23T14:24:45+01:00

Winterhouse Hôtel

Publié par MyaRosa

Winterhouse - Ben Guterson

431 pages, Le Livre de Poche Jeunesse, novembre 2020

Quatrième de couverture :

Envoyée à l'hôtel Winterhouse pour les vacances de Noël, Elizabeth n'en croit pas ses yeux. Loin du lieu sordide qu'elle avait imaginé, Winterhouse est un hôtel fabuleux niché au beau milieu des montagnes. Et la surprise ne s'arrête pas là, car l'hôtel cache bien des mystères sous sa surface dorée. Au programme des vacances : un secret de famille enfoui, un livre magique et une chasse au trésor. Bienvenue à Winterhouse !

 

Mon avis :

 

 Ce roman m'aura tenu compagnie une bonne partie du mois de décembre. J'ai mis beaucoup de temps à le lire mais ne vous y trompez pas, j'ai adoré ! En fait, le rythme est assez lent mais ça n'a rien de dérangeant. Winterhouse est bien plus qu'un lieu, c'est toute une atmosphère, une ambiance mystérieuse et parfois inquiétante, un endroit incroyable qu'on a envie de prendre le temps d'explorer tranquillement. Comme Elizabeth, on se laisse envoûter par cet endroit lourd de secrets et chargé d'Histoire dont on a envie de découvrir chaque recoin. On découvre chaque pièce, on y retourne, on prend le temps de continuer le puzzle géant de l'hôtel ou de déguster des flurschen au coin du feu. On oublie le temps au milieu des livres de la merveilleuse bibliothèque et on décide d'aller patiner ou de faire une sortie en raquette et on retrouve finalement avec plaisir la chaleur de ce foyer partagé par de nombreux hôtes qui n'est pourtant pas sans ombre...

 

 

 Quelle aventure palpitante ! J'ai été séduite dès les premières pages et je me suis tout de suite attachée à Elizabeth dont la vie n'est pas franchement joyeuse... C'est une jeune fille discrète et intelligente qui aime par-dessus tout les mots. Elle lit beaucoup, s'amuse à faire des anagrammes et des échelles de mots tout le temps et va vivre des vacances incroyables dans un lieu qui semble tout droit sorti des romans qu'elle dévore. J'ai adoré découvrir Winterhouse Hôtel à ses côtés et rencontrer toutes sortes de personnages plus fascinants et énigmatiques les uns que les autres. Cerise sur le gâteau, l'histoire se déroule au moment des fêtes de fin d'année et le récit est ponctué de délicieuses références littéraires. Je me suis régalée de ce décor fabuleux qui plaira à coup sûr à ceux qui, comme moi, aiment l'hiver et la montagne mais aussi à ceux qui aiment les vieilles demeures pleines de secrets que de vieux objets semblent renfermer et pleines de pièces étonnantes à explorer. C'est un roman qui plaira aussi à ceux qui aiment les énigmes, les jeux de mots, les enquêtes et les mystères à résoudre. Je n'ai qu'une hâte : y retourner ! Les tomes 2 & 3 étant déjà disponibles, je me réjouis de ne pas avoir à attendre plus longtemps. Alors, qui se sent prêt à aller passer des vacances à Winterhouse ?

 

Voir les commentaires

2020-12-09T08:14:00+01:00

La Guilde des aventuriers, tome 1

Publié par MyaRosa

The Adventurers Guild - Zack Loran Clark & Nick Eliopulos

434 pages, éditions Bayard Jeunesse, septembre 2020

Présentation de l'éditeur :

Bienvenue dans la Guilde des Aventuriers.
Nul ne connaît leur nombre exact. Elle est composée d'illuminés à la cervelle ensorcelée et autres créatures corrompues par les démons, tous lourdement armés.
Voici la consigne : rester en vie jusqu'à demain matin.

Pierrefranche est l'une des dernières cités survivant à l'assaut des monstres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers a mauvaise réputation :
1. Ses apprentis sont recrutés de force.
2. Ses membres meurent jeunes.

Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Brock décide alors de se porter volontaire pour l'accompagner. L'intrépide Liza, elle, née d'une famille de nobles, a toujours rêvé d'entrer dans la Guilde.
Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville...

 

Merci à Babelio et aux éditions Bayard Jeunesse pour cette lecture.

 

Mon avis :

 

 Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un roman de ce genre et franchement je me demande bien pourquoi. Que ça fait du bien de changer un peu d'univers ! J'ai trouvé cette lecture palpitante et rafraîchissante. Je n'ai pas vu le temps passer.

 

 Si le schéma est assez classique, tout est bien ficelé et ça fonctionne bien. On se laisse emporter dès les premières pages dans cet univers d'inspiration médiévale rempli de magie et de créatures étranges et fascinantes. Le fait que tout ou presque se déroule au même endroit m'a beaucoup plu. On ne s'y perd pas et on a même l'impression d'y être ! J'ai trouvé les personnages intéressants et attachants. On a envie d'en savoir encore plus sur eux.

 

 J'avais vraiment besoin d'une lecture de ce genre, en ce moment. Ca ne traîne pas en longueurs, il y a beaucoup d'action et de rebondissements et l'univers est vraiment chouette. Pour les grands lecteurs de romans d'héroïc-fantasy, je pense que c'est peut être un peu trop classique et sans surprise, mais pour moi c'est vraiment une belle découverte. Je me suis régalée et je trépigne d'impatience car la suite sortira en février. Je pense que ça peut plaire aux lecteurs dès 11-12 ans mais aussi aux adultes qui aiment la magie, les histoires d'amitié, l'aventure, les personnages confrontés à des épreuves et les univers où tout est possible... Vivement la suite !

 

 

 

Voir les commentaires

2020-12-01T09:16:36+01:00

Les Aventures d'Alduin et Léna, tome 2 : La Forêt Sortilège

Publié par MyaRosa

Estelle Faye & Nancy Pena

133 pages, éditions Nathan, juillet 2020

L'histoire :

Malgré la fin de la guerre, Sigmund, l'ami d'Alduin et Léna, n'est pas revenu au village. Alors, quand Alduin fait un rêve dans lequel Sigmund l'appelle à l'aide, les deux amis partent à sa recherche dans la vallée. Mais de nombreux dangers les attendent  : brigands, créatures fantastiques, sources maudites et même une mystérieuse forêt sur laquelle règne un terrifiant Roi Vert...

 

Mon billet sur le 1er tome :

 

Mon avis :

 

 Le mois dernier, je vous ai parlé du premier tome de cette saga absolument géniale que je lis avec mes enfants. Nous avions eu un gros coup de coeur pour cette histoire et nous avions hâte de découvrir la suite des aventures d'Alduin et Léna. Ce second opus a été largement à la hauteur de nos attentes et nous a régalé de la première à la dernière page !

 

 

 Beaucoup d'aventures et de frayeurs attendent Alduin et Léna. Il se passe énormément de choses dans ce second tome et on n'a pas le temps de s'ennuyer ! Cette histoire de forêt mystérieuse est carrément géniale ! Cette fois encore, je suis épatée par cette saga qui offre un univers hyper intéressant et une intrigue bien ficelée et pleine de suspense tout en restant accessible aux plus jeunes. Mes enfants de 7 et 9 ans ont adoré et moi aussi ! C'était un vrai plaisir à découvrir et à raconter. Je suis certaine que cela peut donner envie aux enfants de lire des romans d'aventures et de fantasy. Il y a tous les ingrédients et cela fonctionne à merveille. On se demande à chaque fois quelle créature fantastique on va rencontrer et on n'est jamais déçu... Il y a beaucoup de suspense, de belles valeurs, des moments émouvants et d'autres carrément effrayants ! On a frissonné ensemble aux côtés d'Alduin et Léna et c'était drôlement chouette !

 

 

 On a trouvé ce récit palpitant et passionnant. On a fait durer le plaisir en lisant quelques chapitres tous les soirs et je peux vous dire que c'était difficile pour tout le monde de s'arrêter car on avait vraiment envie de connaître la suite. Il se passe des choses à chaque chapitre et on s'arrête presque à chaque fois en plein rebondissement donc le suspense est à son comble. La fin est géniale et inattendue et donne irrésistiblement envie de lire la suite. Cela promet encore des rebondissements palpitants ! Les illustrations de Nancy Pena sont toujours aussi belles. Cette fois, une touche de vert tout à fait appropriée à l'histoire vient s'ajouter au noir, blanc et rouge déjà présents dans le premier tome. C'est magnifique !

 

 On a encore plus aimé que ce tome que le premier et on a déjà hâte de lire la suite. Je peux dire sans me tromper que mes enfants auront envie de relire toute la saga quand nous l'aurons terminé. Les Aventures d'Alduin et Léna sont de celles qui marquent. J'aime absolument tout : l'univers, les intrigues, les personnages, l'écriture, les illustrations et les messages transmis. Je suis sûre que mes enfants se souviendront longtemps de cette lecture que nous avons partagé.

 

Voir les commentaires

2020-11-30T09:35:27+01:00

Des livres sur... la lune

Publié par MyaRosa

 Aujourd'hui, j'ai trois beaux livres à vous présenter sur un sujet fascinant : la lune !

 

 

Pour les tout-petits, il y a d'abord "Clair de lune". Un livre à trous tout en carton qui permet d'explorer le monde au clair de lune et de découvrir ce qui se passe la nuit. Est-ce que tout le monde dort ? Qu'est-ce qui fait du bruit ?

 

 

 Le texte est tout doux et bien adapté aux plus jeunes. Il saura les rassurer, leur montrer qu'il y a de la vie la nuit même si tout semble endormi. C'est un livre apaisant qui entraîne doucement les petits vers le pays des rêves...

 

 

 Pour les enfants un peu plus grands : "C'est quoi... la Lune ?".

 

 Un premier documentaire tout cartonné avec des tas de rabats à soulever pour en apprendre plus sur la lune. Qu'est-ce que c'est ? Quelle forme a la Lune ? De quoi est-elle faite ? Qu'est-ce qui la fait briller ? Est-on déjà allé sur la Lune ? Un petit livre fascinant qui saura attiser la curiosité des plus jeunes et leur donner envie d'en savoir plus.

 

 

Pour les enfants un peu plus âgés : "Mon grand livre illustré, La Lune".

 

 

 Une superbe couverture scintillante qui donne envie d'en savoir plus et je peux vous assurer que le contenu du livre est à la hauteur ! On y apprend des tas de choses sur le sujet. On découvre les différentes formes de la lune, on aborde les légendes qui y sont associées dans le monde entier ainsi que la manière dont les hommes ont appris à se servir de la Lune au fil du temps. On parle des scientifiques qui s'y sont intéressés, des astronautes et de la position de la Lune, aujourd'hui. Il y a beaucoup d'illustrations et la mise en page est intéressante car il y a des parties encadrées, un peu de bande-dessinée, des frises et des schémas. C'est un ouvrage superbe et passionnant que j'aime beaucoup.

 

 

Pour aller plus loin, voici quelques histoires et un imagier que nous aimons beaucoup et qui parlent de la lune...

Un Goûter avec la lune

Loup Gouloup et la lune

Kaguya, princesse au clair de lune

L'Ours et la lune

Clair comme Lune

Miss Pook et les enfants de la lune

Pêcheur de rêves

Mon imagier de la nuit

 

Et vous, vous en connaissez des livres sur la lune ?

C'est un thème qui vous intéresse ?

 

Connaissez-vous ces deux films ? Ma fille adore le premier que nous avions emprunté à la médiathèque mais que je n'ai pas eu le temps de regarder en entier. En ce qui concerne le second, je suis très partagée. J'ai adoré (mais vraiment adoré) tout le début mais j'ai décroché une fois sur la lune... On m'a vraiment perdu en route. J'ai trouvé que ça partait dans tous les sens et j'avais hâte de retourner sur Terre. Et vous ? Je serais vraiment curieuse d'avoir d'autres avis sur ce film.

Voir les commentaires

2020-11-30T09:18:29+01:00

Pour ne plus jamais t'ennuyer en plein air

Publié par MyaRosa

Collectif

128 pages, éditions Usborne, juillet 2019

Présentation de l'éditeur :

Emporte ce livre quand tu vas en promenade et adieu l'ennui ! Où que tu sois, où que tu ailles, tu auras toujours quelque chose d'intéressant à faire ou à découvrir.

 

Mon avis :

 

Parce que même si les adultes trouvent cela génial, les enfants - à un certain âge - ne sont pas toujours motivés par les promenades. Parce qu'on n'a pas toujours une foule d'idées de jeux à proposer, ce guide est un véritable trésor pour toute la famille.

 

 

 Il y a des jeux à faire juste en feuilletant le livre et d'autres nécessitent d'utiliser l'espace qui nous entoure ou bien des éléments de la nature que l'on peut trouver par terre comme des feuilles ou des cailloux. Il y a des petits jeux d'adresses, des jeux de mots, des jeux d'imagination, des aventures, des jeux pour la route, des jeux d'observation ou de réflexion, des jeux inspirants, des jeux rigolos, des jeux qui font bouger et d'autres qui font rêver. C'est très varié et toujours bien pensé !

 

 

 J'adore le concept et les propositions d'activités. Il y a des tas de jeux très simples auxquels je n'aurais jamais pensé et qui vont, j'en suis sûre, plaire à mes enfants. Les explications sont toujours claires et précises et les jeux faciles à mettre en place. Les illustrations du livre sont très belles et donnent envie de tout essayer. C'est assurément un livre à avoir dans son sac à dos ou dans la voiture pour ne plus jamais s'ennuyer ! Une belle trouvaille !

 

 

Voir les commentaires

2020-11-03T08:37:18+01:00

Danger bonbons !

Publié par MyaRosa

Christine Brouillet (texte) & Joëlle Jolivet (illustrations)

30 pages, éditions Syros (Souris Noire), septembre 1992

Quatrième de couverture :

Vos parents vous ont répété que les bonbons étaient mauvais pour la santé. Eh bien ! au Québec, pendant la fête d'Halloween - qui est une grande fête comme notre Noël - il y a des bonbons qui peuvent tuer... Tout au moins dans cette histoire (fausse) écrite par une (vraie) québecoise.

 

Mon avis :

 

 L'histoire se déroule à Montréal. Marc est un jeune garçon qui vit chaque jour comme une épreuve car les autres se moquent de lui et il n'a pas d'ami. Jusqu'au jour où une nouvelle arrive sans sa classe. Marèva vient de France et il l'accueille à bras ouverts. Ils discutent de leurs pays et de tout ce qui est différent dans ces deux coins du monde sans se soucier d'Etienne et de sa bande qui se moquent d'eux, encore et encore. Marc est bien décidé à faire découvrir Halloween à sa nouvelle amie mais les deux enfants ne se doutent pas qu'ils vont vivre une aventure des plus terrifiantes...

 

 

 J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce livre, le fait que l'histoire se déroule à Montréal ainsi que les expressions de là-bas qui ponctuent le texte. C'est effrayant mais juste comme il faut et les illustrations en noir et blanc rajoutent un peu de mystère et contribuent à l'atmosphère inquiétante de ce livre. En revanche, je regrette qu'il n'y ait pas plus de suspense. On sait tout de suite de quoi il est question et qui est le méchant et tout va beaucoup trop vite. On n'a pas le temps de s'interroger ou de se demander si tout va bien tourner pour les personnages. J'aurais aimé que la tension dure un peu et qu'il y ait plus de surprise. On a à peine le temps de s'attacher à Marc et Marèva qu'il est déjà temps de les quitter. Dommage ! J'ai néanmoins aimé la manière dont se termine l'histoire.

 

 

Voir les commentaires

2020-11-01T12:01:16+01:00

L'arbre, le chat, le grand-père

Publié par MyaRosa

Pauline Alphen

96 pages, éditions Nathan, septembre 2020

Quatrième de couverture :

Je m'appelle Ambre et je vais vous raconter comment la mort est entrée dans ma vie. Bon, je ne vais pas vous mentir, c'est triste. Mais on peut faire des trucs pour apprendre à vivre avec, pour ne pas se noyer dans la tristesse. On peut apprendre à nager quoi !

 

Mon avis :

 

 Peut-être avez-vous déjà rencontré Ambre (dans "La Vraie vie de l'école") ou peut-être pas. Moi, je l'ai découverte avec "L'Arbre, le chat, le grand-père" et j'ai beaucoup aimé sa manière de parler des choses, avec naturel, spontanéité, insouciance et en même temps beaucoup de sagesse. J'ai aimé les libertés qu'elle prend avec les mots, souvent malgré elle., sa complicité avec ses frères et soeurs, la belle relation qu'elle entretient avec son grand-père et sa façon de voir la vie.

 

 Ce roman, aborde avec beaucoup de justesse et de finesse, la mort et le deuil. Ambre nous raconte comment elle a été confrontée à cela et comment elle a surmonté cette épreuve. Elle nous raconte avec ses mots la surprise, la colère, la peur, la tristesse, le doute et toutes les questions que la mort entraîne. Elle nous fait part de ce qu'elle a appris, des conclusions qu'elle a tiré de tout cela. Elle nous explique que même si c'est quelque chose qui fait peur et qu'on aimerait oublier, il vaut mieux en parler et ne pas tout garder à l'intérieur de soi.

 

 C'est vraiment un livre à découvrir et à partager car même s'il est un peu triste, il est surtout lumineux, plein de vie et plein d'espoir ! Il y a de l'humour, beaucoup de poésie et d'émotions et je suis persuadée qu'il peut aider à voir la vie du bon côté, à avoir moins peur de la mort et à surmonter la perte d'un être cher. L'écriture est vraiment très agréable et nous fait passer du rire aux larmes. Un bon moment de lecture et d'émotions, des personnages hyper attachants, une famille touchante qu'on n'a pas envie de quitter. Un vrai coup de coeur !

 

Quelques extraits :

 

" Lamor, c'est pas un gros mot ni une inconnue qui débarque soudain. Elle est là depuis le début. Imaginez plutôt une trappe : Lamor roupille dessous. Elle grandit. Elle attend d'avoir envie de sortir. Nous, on marche sur cette trappe tout le temps, comme si de rien n'était, on l'oublie.

 Pourtant, on peut bien empiler des tapis moelleux et de gros meubles dessus, le jour où Lamor doit passer, ben... elle passe. Parfois, c'est tôt. Parfois, c'est tard. Mais elle passe toujours."

 

***

"Ma mère est maniaque avec la bibliothèque. Elle range les écrivains par nationalité, et ensuite entre eux, en se demandant si Machin s'entendrait bien avec Bidule. Ca lui arrive de les changer de place en pleine nuit.

- Je crois que Prévert sera mieux à côté de Queneau. Baudelaire doit le déprimer, à force...

Ou :

- Les Allemands ? A côté des Chinois ? Non, des Japonais, c'est mieux. On va mettre les Russes à côté des Chinois.

Quand elle est comme ça, vaut mieux pas la déranger."

 

***

 

"La tristesse, elle vient d'abord comme un tsunami qui envahit tout, casse tout, emporte tout. On essaye juste de ne pas se noyer.

Ensuite, elle fait des vagues. Des hautes, des petites, des violentes, des douces... Ca dépend. Là, il faut être malin pour deviner s'il faut plonger dessous ou se laisser emporter. De toute façon, il faut attendre que ça passe.

Plus tard encore, elle fait comme un clafoutis  clapotis de fond en permanence, avec, de temps en temps, des jaillissements. Faut se méfier : on croit qu'on est habitué, mais, tout à coup, on perd pied et on avale un gros coup de tristesse par le nez."

 

***

 

"Papi - La mort ne devrait pas être une surprise. Puisque c'est la seule chose dont on est sûrs.

Moi - Alors pourquoi ça nous surprend ?

Papi - Parce qu'on ne s'y prépare pas. Parce qu'on pense que ce n'est pas bien de mourir.

[...] la mort est triste pour ceux qui restent. Mais on ne sait rien de ceux qui partent."

 

***

 

"C'est comme si le temps s'était transformé en ardoise magique. Les choses difficiles ont été dépassées, elles n'ont plus d'importance, elles ne font plus mal. En quelque sorte, elles ont été gommées par les belles choses, qui, elles, ne s'effacent pas."

 

 

A lire aussi :

Papa est en bas

Ma soeur vit sur la cheminée

Le Goût sucré de la peur

Le problème avec Noël...

L'Accident

Arrête de mourir

Adieu Benjamin

Des yeux si bleus

 

Voir les commentaires

2020-10-25T12:24:57+01:00

Mystère en Irlande

Publié par MyaRosa

Roger Judenne

155 pages, éditions Rageot (Heure Noire), avril 2016, dès 10 ans

L'histoire :

Après la disparition de sa tante, Colleen, une jeune irlandaise, surprend un rôdeur dans sa maison abandonnée. Et un étrange acheteur, venu de France, semble prêt à tout pour acquérir le bâtiment. Quel mystère dissimule le vieux cottage ?

 

Mon avis :

 

 Déniché par hasard à la bibliothèque, ce livre dont je n'avais jamais entendu parler m'a fait passer un merveilleux moment ! J'ai adoré l'ambiance de ce roman qui nous donne l'impression de séjourner en Irlande. Les descriptions m'ont énormément plu et rendent un bel hommage à ce pays fascinant sur lequel on apprend beaucoup de choses. Les paysages, la météo changeante, les petits cottages modestes mais chaleureux, les tenues typiques des collégiens irlandais, l'odeur des feux de tourbe, les petits plats locaux, la nature omniprésente, les rendez-vous au pub pour jouer de la musique, discuter et se retrouver, l'importance de la famille, la solidarité, l'entraide, la confiance, la vie à la campagne, la pluie qui fouette les vitres dépourvues de volets, les falaises et la mer déchaînée... On s'y croirait !

 

 

 J'ai adoré cette lecture  ! L'écriture est agréable, l'intrigue bien construite et passionnante. Je n'ai pas vu le temps passer et je n'avais pas du tout envie de quitter Colleen et sa famille et surtout l'Irlande si belle et chaleureuse. Il y a beaucoup de mystère et ce qu'il faut de suspense et de frissons mais surtout une ambiance cosy très agréable qui nous met tout de suite à l'aise. C'est un roman accessible dès dix ans qui tient en haleine et qui est parfait pour initier les enfants aux romans policiers et/ou en apprendre plus sur l'Irlande. C'est en quelque sorte un cosy mystery pour les plus jeunes ! Je ne peux que vous le recommander. Je trouve qu'il est vraiment parfait pour la saison. A lire, si possible, devant un feu de cheminée avec une boisson bien chaude et un plaid douillet.

 

 

Et pour rester un peu en Irlande,

voilà quelques suggestions de lecture.

(N'hésitez-pas si vous avez d'autres romans à conseiller).

Déjà chroniqués sur le blog :

L'Anneau de Claddagh

Le Secret des O'Reilly

La Danse de Fiona

 

Voir les commentaires

2020-10-13T07:30:59+02:00

Les Aventures d'Alduin et Léna, tome 1 : Les Guerriers de glace

Publié par MyaRosa

Estelle Faye & Nancy Peña

107 pages, éditions Nathan, mai 2018

L'histoire :

Alduin est le fils du chef de Rosheim ; Léna est la fille de la guérisseuse qui vit dans une cabane en dehors du village. Tout les sépare, mais ce sont les meilleurs amis du monde.
Alors, quand Alduin apprend que les Guerriers de glace, ces êtres cruels qui vivent au-delà des montagnes, reviennent au village pour enlever une jeune fille, son sang ne fait qu'un tour. Surtout que les villageois sont prêts à sacrifier Léna pour épargner leurs filles...

 

Mon avis :

 

 Alduin et Léna viennent de familles très différentes mais sont pourtant les meilleurs amis du monde. Là où ils vivent, les gens sont terrifiés par les mystérieux guerriers de glace. Ces derniers se rendent parfois au village et repartent avec une jeune fille. Alduin surprend une conversation d'adultes et se rend compte que les habitants sont prêts à sacrifier son amie pour ne pas qu'on leur prenne leurs filles. Hors de question pour lui de les laisser sacrifier Léna...

 

 

 J'ai lu ce livre à sa sortie il y a un peu plus de deux ans et j'en gardais un très bon souvenir. J'ai eu envie de m'y replonger avant de lire les deux tomes suivants mais surtout j'ai eu envie de le faire découvrir à mes enfants de 7 et 9 ans. J'étais sûre qu'ils allaient adorer et je ne me suis pas trompée ! Il faut dire que les aventures d'Alduin et Léna sont parfaites pour initier les plus jeunes aux romans d'aventures et de fantasy. On y retrouve tous les ingrédients d'une bonne histoire dans un style fluide et percutant avec une bonne dose de suspense, beaucoup de rebondissements et des personnages attachants. C'est un roman qui ne traîne pas en longueur et que l'on prend plaisir à lire quel que soit notre âge. Il reste encore beaucoup de mystère et de questions à la fin de ce tome alors on a vraiment hâte de lire la suite !

 

 

 

> Ce roman a fait l'objet d'une adaptation en bande-dessinée. Est-ce que quelqu'un l'a lu ? J'aimerais beaucoup la découvrir !

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog