Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

thrillers - policiers -...

2019-05-28T07:41:21+02:00

La Femme à la fenêtre

Publié par MyaRosa

The Woman in the Window - A. J. Finn

600 pages, éditions Pocket, février 2019

L'histoire :

Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?

Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur Internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russel – un père, une mère et un adorable ado –, qui vient d'emménager en face. Un soir, Anna est témoin d'un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute de sa propre raison ?

 

Mon avis :

 

 J'ai tout de suite été séduite par le ton de ce roman. Dès les premières lignes, j'ai aimé la manière dont Anna - La femme à la fenêtre - se livre et nous raconte son quotidien. Souffrant d'agoraphobie, elle vit seule et recluse dans sa maison new yorkaise et s'occupe en regardant de vieux films en noir & blanc ainsi qu'en espionnant ses voisins, le tout en se gavant de merlot et de médicaments. C'est une héroïne de roman singulière à laquelle je me suis immédiatement attachée.

 

 Le quotidien bien tranquille et routinier d'Anna est un peu bousculé lorsque de nouveaux voisins s'installent en face de chez elle. Contre toute attente, ces derniers arrivent à se faire une place dans la vie d'Anna et sympathisent avec elle. Mais un jour, Anna, qui les observe par la fenêtre, assiste à une scène terrible et décide de leur venir en aide. Arrivera-t-elle à vaincre sa peur de l'extérieur et à se faire entendre ?

 

 J'ai vraiment adoré ce livre ! Il est bien écrit et très agréable à lire. Les pages défilent sans qu'on s'en rende compte. Le suspense est bien présent. Il y a quelques petits points que j'avais vu venir mais d'autres qui m'ont vraiment surprise. Pour moi, ce roman a beaucoup de points forts et je comprends qu'il ait tant de succès. Sa particularité c'est toute cette empathie que l'on ressent pour Anna et toutes les émotions qui en découlent. Ce n'est pas un thriller que l'on lit avec détachement. Je me suis vraiment sentie proche d'Anna malgré sa vie très différente de la mienne et elle m'a émue comme je l'ai rarement été en lisant un thriller.

 

 Je suis passée par toutes sortes d'émotions, en lisant ce livre, et je n'arrivais plus à m'en détacher. Le côté huis clos donne lieu à des scènes assez effrayantes ou qui mettent le lecteur mal à l'aise et cela m'a énormément plu. J'avais très envie de lire ce roman depuis sa sortie en grand format car il avait tout pour me plaire, mais sincèrement je ne pensais pas l'aimer autant. Je l'ai trouvé bouleversant et fascinant. C'est un livre que je relirai avec plaisir dans quelques années.

 

 En quelques mots :

Je suis vraiment bluffée par cette lecture que je n'oublierai pas et que je recommande absolument !

 

Voir les commentaires

2019-03-26T13:14:09+01:00

La vie sans toi

Publié par MyaRosa

Xavier De Moulins

373 pages, éditions JC Lattès, mars 2019

Quatrième de couverture :

« Malgré la violence que nous avons dû endurer, nous sommes toujours ensemble, Eva et moi. Dans nos errances respectives, nous avons la rage silencieuse. Un jour, tout finira par exploser. »

Mariés, Paul et Eva ont vécu il y a huit ans un drame qu’ils s’efforcent d’oublier. Un jour, un homme mystérieux débarque dans leur vie...

Chaque famille a ses secrets, chaque couple ses mensonges. Mais nul n’échappe aux fantômes du passé.

 

Mon avis :

 

 Totalement séduite et intriguée par la couverture et la présentation de ce roman, je me suis laissée tenter et je suis ravie de cette découverte.

 

 Ce roman aborde, avec beaucoup de justesse et de pudeur, l'absence, le deuil, la perte d'un être cher. Comment fait-on pour continuer à vivre malgré tout ? Un couple peut-il survivre à la perte d'un enfant ou est-il forcément condamné ? Peut-on continuer à avancer quand la personne avec qui l'on voulait passer sa vie entière n'est plus là ? Ces questions résonnent en nous durant toute la lecture de ce livre. On ressent profondément la souffrance des personnages, leurs difficultés à aller de l'avant voire même à trouver un sens à leur vie. On aimerait pouvoir les aider mais on est impuissant. On ne peut faire qu'assister silencieusement à leur combat quotidien. Jusqu'à ce qu'Eva trouve une occasion de s'évader un peu. A partir de là, le roman prend une toute autre tournure...

 

 J'ai trouvé ce livre poignant et difficile à lâcher. Je ne m'attendais pas à ce que l'intrigue me surprenne à ce point. On croit tout comprendre mais plus on avance et plus c'est flou. C'est comme si on partageait un peu de la peine des personnages, comme si on entrait dans leurs têtes embrouillées où la vie perd tout son sens. On se sent un peu perdu et on se laisse porter. J'ai été vraiment surprise par les différents rebondissements qui surviennent. Il y a des passages très cinématographiques, des révélations glaçantes, des scènes que je n'oublierai pas. C'est un thriller psychologique bien ficelé, plein d'émotions, agréable à lire et marquant. Une belle surprise !

 

"Même protégés par leurs morts, les vivants restent libres, de gâcher leur vie." (page 232)

 

Voir les commentaires

2019-03-12T08:26:40+01:00

Minuit dans le jardin du manoir

Publié par MyaRosa

Jean-Christophe Portes

380 pages, éditions du Masque, mars 2019

L'histoire :

Denis Florin est un jeune notaire célibataire, poète et un peu lunatique. Il vit en Normandie dans un manoir avec sa grand-mère Colette – adorable mais folle. Ce qu’il préfère faire dans la vie : reconstituer la bataille de Marignan en figurines, et qu’on le laisse tranquille.


Un jour de janvier, alors qu’il rentre chez lui, il découvre horrifié une tête décapitée sur un piquet dans le jardin du manoir. À la place des yeux et des dents, des pièces d’or. Paniqué, il se terre chez lui, et constate que sa grand-mère adorée a disparu. La presse s’empare de l’affaire et il devient le suspect numéro un. Cela fait beaucoup pour un seul homme, surtout un homme comme Denis Florin. Nadget, une journaliste télé qui jure comme un charretier, convaincue de son innocence, va alors tenter de l’aider à se sortir de ce pétrin. Sur les traces de Colette, ils découvrent qu’un trésor datant de plus de cinq cents ans pourrait bien être caché quelque part dans le manoir…


Mais serait-ce l’explication à ce meurtre odieux et à cette disparition ? Rien n’est moins sûr.

 

Mon avis :

 

 J'ai eu la chance de découvrir ce roman en avant-première grâce aux éditions du Masque que je remercie. C'est le premier roman de Jean-Christophe Portes que je lis et j'ai passé un très bon moment.

 

 Le début du roman est très intrigant : une tête retrouvée plantée sur un piquet dans le jardin d'un vieux manoir, une vieille dame qui disparaît mystérieusement et un notaire solitaire et renfermé qui s'enfuit au lieu de prévenir la police... On peut dire que cela démarre fort !

 

 J'ai beaucoup aimé la manière dont est menée ce roman. On ne sait pas trop à quoi s'attendre et on n'a pas vraiment le temps d'y réfléchir car on est tout de suite embarqué dans cette folle aventure pleine d'action et de rebondissements. Il n'y a pas de temps mort. On est bringuebalé d'un endroit à un autre sans avoir le temps de souffler et on navigue entre passé et présent sans arrêt. Je m'attendais à un roman policier classique et j'ai été agréablement surprise de la façon dont l'auteur mélange les genres. Il y a une intrigue policière, mais des éléments dignes des meilleurs romans d'aventures et aussi de romans historiques richement documentés. En plus de cela, il y a également beaucoup d'humour. On n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer !

 

 Si j'ai parfois trouvé que les explications étaient confuses et si certains personnages secondaires m'ont semblé un peu trop stéréotypés , j'ai passé un très bon moment et j'ai trouvé les personnages principaux intéressants et attachants. Moi qui aime les mystères et les secrets, j'ai été plus que servie ! D'ailleurs, je ne m'attendais pas à cette fin ! Si vous aimez l'action, l'aventure, les romans qui vous emportent et vous surprennent, vous ne serez pas déçus du voyage ! Alors, êtes vous prêts à vous lancer dans cette aventure et à essayer de découvrir le fin mot de l'histoire ?

 

Voir les commentaires

2019-03-07T10:25:38+01:00

Un Homme parfait

Publié par MyaRosa

The Exes' Revenge - Jo Jakeman

266 pages, éditions Marabout, janvier 2019

L'histoire :

Jusqu'où iriez-vous pour vous venger de votre ex ? Phillip, le mari d'Imogen est un terrifiant manipulateur qui présente à tous l'image de l'homme parfait. Mais Imogen sait ce qu'il cache. Alors qu'ils sont en instance de divorce, Phillip lui donne quinze jours pour quitter la maison, faute de quoi il demandera la garde de leur fils. Lors d'une dispute, dans un moment de folie, Imogen l'enferme à la cave. Maintenant qu'elle semble contrôler la situation, jusqu'où sera-t-elle capable d'aller pour défendre son fils ?

 

Mon avis :

 

  Philipp est tout le contraire de l'homme parfait. Il incarne à lui seul tout ce que l'on devrait fuir. C'est un pervers narcissique qui se croit intouchable et au-dessus des autres et des lois. Il est intelligent et sait trouver les failles de chacun pour s'en servir ensuite. Ruby, Imogen et Naomi le savent bien puisqu'elles ont toutes les trois partagé sa vie. Elles entretiennent des relations compliquées mais pourtant différentes avec cet homme et vont se retrouver, pour la première fois, en position de force. Comment vont-elles réagir ?

 

 J'ai beaucoup aimé ce thriller psychologique qui parle de vengeance, de déni, de pardon et de liberté. Philipp est absolument détestable dès les premières lignes et pourtant on a envie de voir s'il est vraiment tel qu'il se présente. Quant aux femmes de ce livre, elles sont difficiles à cerner et j'ai aimé les découvrir au fil des chapitres.

 

 Malgré quelques petites maladresses et des longueurs, j'ai trouvé ce huis clos prenant et bien construit. J'ai aimé les flash back qui intriguent et permettent d'en savoir plus sur les personnages. Il y a des passages vraiment effrayants où l'on a l'impression que quelque chose d'horrible va surgir de l'ombre, mais il y en a d'autres qui m'ont semblé presque trop calmes malgré l'étrangeté de la situation. En dehors de cela, c'est un bon "domestic thriller" avec ce qu'il faut de suspense et de tension pour tenir le lecteur en haleine. J'espère que Jo Jakeman en écrira d'autres du même genre !

 

 

Voir les commentaires

2019-03-01T12:32:34+01:00

After Anna

Publié par MyaRosa

Alex Lake

400 pages, éditions France Loisirs, janvier 2019

L'histoire :

Une petite fille de cinq ans disparaît à la sortie de son école. La police n’a aucun indice. Pas la moindre piste sérieuse. La presse s’empare du fait divers et ne recule devant rien. Les parents, Julia et Brian, vivent l'épreuve la plus effroyable qui soit. Pourtant, une semaine après l’enlèvement, Anna leur est rendue, indemne. Sans aucun souvenir de la semaine qui vient de s’écouler. Mais pour Julia, le pire reste à venir...

 

Mon avis :

 

 Les romans d'Alex Lake me font de l'oeil depuis leur sortie alors quand j'ai vu que les éditions France Loisirs proposaient une édition spéciale contenant les deux livres, j'ai sauté sur l'occasion et je ne regrette pas car après avoir lu "After Anna", je suis impatiente de découvrir "Killing Kate".

 

 On plonge tout de suite dans ce terrible cauchemar aux côtés de Julia et de Brian. Impossible de rester de marbre face à cette situation et à la disparition si brutale de cette fillette de cinq ans. En plus de cette terrible épreuve, la pauvre Julia devient la cible préférée des journalistes et même de tout le pays. Montrée du doigt, elle est critiquée parce qu'elle était en retard pour aller chercher sa fille à l'école ce jour-là. De vieilles photos ressortent, sont sorties de leur contexte et voilà que Julia qui est une mère comme les autres devient la pire mère qui soit. Décrite comme irresponsable, instable, alcoolique et sans coeur, elle doit affronter, jour après jour, les regards et les messages haineux en plus de l'inquiétude qui enfle tandis que sa fille demeure toujours introuvable. Elle ne peut même pas compter sur le soutien de son mari et de sa famille et se retrouve vraiment toute seule à affronter tout cela.

 

 Des rebondissements surviennent, mais les choses sont loin de se calmer pour Julia. Le cauchemar continue et c'est peu de le dire... Inimaginable. Terrifiant. J'ai beaucoup aimé la fluidité de ce roman. Une fois plongé dedans, il est bien difficile d'en sortir tant on a envie de savoir, de comprendre et de voir comment Julia va se sortir de cet enfer. S'il y a parfois quelques facilités et des choses un peu tirées par les cheveux, j'ai trouvé que c'était un bon thriller psychologique et je n'ai pas vu le temps passer. J'ai vraiment hâte de voir si "Killing Kate" est aussi cauchemardesque et surprenant !

 

 

Voir les commentaires

2019-02-06T10:47:48+01:00

La Face cachée de Ruth Malone

Publié par MyaRosa

Little Deaths - Emma Flint

430 pages, éditions 10/18,

L'histoire :

1965, une vague de chaleur déferle sur le Queens. Un matin, Ruth Malone, mère célibataire aux allures de star hollywoodienne, constate la disparation de ses deux enfants. Rapidement, leurs corps sans vie sont découverts. Des voix accusatrices s’élèvent alors contre la « mère indigne », dont les amants entrent et sortent continuellement et qui affiche un visage beaucoup trop calme face au drame qui la touche. De la voisine qui a toujours eu des doutes aux médias avides de scandale, tout le monde semble avoir quelque chose à lui reprocher. Mais qui est Ruth quand personne ne la regarde ? Alors que presse, opinion publique et tribunaux la condamnent avant l’heure, un seul homme va tenter de découvrir qui elle est vraiment : nouvelle Médée monstrueuse ou victime innocente ?

 

Mon avis :

 

  Emma Flint s'intéresse depuis longtemps aux affaires de meurtres. Pour son premier roman - La Face cachée de Ruth Malone (Little Deaths) - elle s'est inspirée de l'affaire Alice Crimmins qui demeure, aujourd'hui encore, bien mystérieuse.

 

 Ruth Malone est le genre de femmes qui ne passe pas inaperçue. Son apparence, toujours soignée selon certains et scandaleusement provocante selon d'autres, attire les regards. Les hommes la désirent, les femmes la jalousent ou l'envie, mais tout le monde se retourne sur son passage. Il faut dire qu'au milieu des ménagères de son quartier qui se consacrent entièrement à leurs enfants et à leur mari, Ruth qui travaille dans un bar, élève ses enfants seule et multiplie les aventures fait tâche...

 

 Alors, quand ses enfants disparaissent, les gens du quartier ne se privent pas de dire ce qu'ils ont sur le coeur et n'hésitent pas à la traiter de dépravée irresponsable, incapable de s'occuper d'un foyer et encore moins d'une famille. Les voisines de Ruth crachent leur venin, ses anciens amants se retournent contre elle et le pays entier s'étonne de son attitude et de ses réactions. Ou plutôt de son absence de réaction. Pourquoi est-elle si calme ? Pourquoi n'est-elle pas abattue comme le serait n'importe quelle autre mère ? Plus le temps passe et plus l'attitude de Ruth et les témoignages l'accablent. Mais au milieu de tout cela, Pete, un journaliste se passionne pour l'affaire et surtout pour cette femme à qui il pense jour et nuit. Jour après jour, il va tout mettre en oeuvre pour découvrir la vraie Ruth et comprendre ce qui s'est vraiment passé cette nuit-là.

 

 

 J'ai beaucoup aimé ce thriller psychologique. Dès les premières pages, la tension est palpable et on est véritablement plongé dans le Queens des années 1965. Ruth est fascinante et vraiment difficile à cerner. Comme Pete, on a envie de la connaître, de savoir ce qu'il y a sous son maquillage et cela devient vraiment obsédant. Est-elle différente de ce qu'elle montre aux autres ? Est-elle forte ou au contraire vulnérable ? Pourquoi ne réagit-elle pas aux accusations et ne pleure-t-elle pas ses enfants ?

 

 Le rythme de ce roman est assez lent. Cela ne m'a pas dérangé au début car la tension est forte et tout est dans l'atmosphère, le ressenti, les sensations et les émotions, mais j'ai tout de même trouvé que ça devenait un peu long au bout d'un moment. Néanmoins, la dernière partie m'a beaucoup plu. Cette histoire et ce portrait de femme sont vraiment marquants. J'y repensais souvent bien après avoir reposé le livre et je sais que c'est une histoire que je n'oublierai pas, d'autant plus qu'elle est inspirée d'un sordide fait réel.

 

 

 En bref : L'atmosphère de ce roman est hypnotique et nous transporte dans le New York des années 1965. C'est bien écrit et la psychologie des personnages est très intéressante. J'ai trouvé qu'il y a avait quelques longueurs et que le rythme s'essoufflait un peu vers le milieu, mais j'ai tout de même beaucoup aimé ce thriller psychologique glaçant et fascinant. L'histoire, inspirée d'une affaire réelle jamais résolue, est captivante. J'ai suivi avec beaucoup de plaisir le déroulement de l'enquête et le procès. Je vais avoir du mal à penser à autre chose... 

 

Voir les commentaires

2018-12-01T12:46:06+01:00

L'Assassin de ma soeur

Publié par MyaRosa

Under the Harrow - Flynn Berry

266 pages, éditions Presses de la Cité, septembre 2018

L'histoire :

Comme chaque week-end, Nora prend le train pour retrouver sa soeur, qui vit seule dans une ancienne ferme près d'une petite ville cossue à une heure de Londres. À son arrivée, elle découvre une scène macabre : Rachel gît dans une mare de sang. Atomisée par la douleur, Nora est incapable de retourner à sa vie d'avant. Elle décide donc de rester pour mener sa propre enquête. Un événement traumatique ayant ébranlé sa confiance dans la police des années plus tôt, elle pense être la seule à pouvoir retrouver l'assassin de Rachel. Mais connaissait-elle vraiment sa soeur ? Rachel n'avait-elle pas décidé elle aussi de s'attaquer aux démons de leur jeunesse sacrifiée ?

 

Mon avis :

 

 Cette lecture avait vraiment tout pour me plaire, mais j'en ressors déçue et même un peu soulagée de pouvoir enfin passer à autre chose.

 

 

 Le début était pourtant très prometteur. Nora a l'habitude de quitter Londres le week-end pour retrouver sa soeur qui vit seule, dans un quartier tranquille, à la campagne. Ensemble elles se baladent, discutent et refont le monde autour de bons petits plats. Elles sont très proches l'une de l'autre. Tout bascule le jour où Nora qui s'attendait à trouver sa soeur, comme à son habitude, en train de cuisiner, la trouve étendue, sans vie, dans une mare de sang. Que s'est-il passé ? Rachel avait-t-elle des secrets ? Qui aurait pu lui en vouloir ? Incapable de passer à autre chose, Nora reste sur place et mène l'enquête à sa façon, se replongeant dans ses souvenirs avec sa soeur et interrogeant le voisinage.

 

 

 J'ai bien aimé le côté introspectif de ce récit et son étrangeté. On ne sait pas vraiment si on doit se fier à Nora. Elle est plutôt difficile à cerner et semble assez instable. Elle n'est pas très attachante et m'a paru étrange. C'est quelque chose qui aurait pu être très dérangeant car c'est tout de même la narratrice, mais j'ai bien aimé cet aspect du livre qui sort de l'ordinaire. En revanche, j'ai trouvé que c'était incroyablement long alors que le roman ne fait même pas 300 pages ! Les errances et réminiscences de Nora que je trouvais mystérieuses et envoûtantes au début ont fini par me lasser. Ca n'avance pas, c'est confus, brouillon. Les tournures de phrases sont parfois bizarres voire maladroites. A la fin, les choses s'accélèrent et les rebondissements s'enchaînent. La fin est plutôt bien trouvée, mais ça arrive comme un cheveu sur la soupe et on a du mal à y croire. On dirait presque que l'auteure avait prévu une fin et qu'elle a changé d'avis au dernier moment en ajoutant d'autres paragraphes. C'est dommage, c'était plutôt prometteur. Ce livre semble avoir beaucoup de succès à l'étranger. Il a été récompensé du prix Edgar du premier roman et une adaptation est envisagée, mais ça n'a pas fonctionné pour moi. Si vous l'avez lu, j'aimerais beaucoup avoir vos impressions.

 

 

Voir les commentaires

2018-11-22T18:15:36+01:00

Mortels Noëls, une enquête de Vipérine Maltais

Publié par MyaRosa

Sylvie Brien

124 pages, éditions Folio (junior), novembre 2018

L'histoire :

Panique au pensionnat ! En ce froid Noël de 1920, une des religieuses qui veillent sur les orphelines a été attaquée dans son sommeil par un fantôme. Mauvaise plaisanterie ? Hallucination ? Tentative d'assassinat ? L'élève Vipérine Maltais mène l'enquête, bien décidée à découvrir ce que chacun s'efforce de cacher. Mais attention, Vipérine : les Noëls sont parfois mortels à Montréal...

 

Mon avis :

 

 Il me semble que c'est chez Fondant, il y a plusieurs années, que j'ai découvert ce petit roman. Le Québec, Noël, les années 1920, un pensionnat, du mystère... il avait vraiment tout pour me plaire ! Du coup, quand j'ai vu qu'il sortait en poche, j'ai sauté sur l'occasion. "Mortels Noëls" est en fait le premier tome d'une série de romans destinée aux plus de 10 ans dans laquelle Vipérine, une jeune fille de treize ans élevée dans un pensionnat québecois, mène l'enquête.

 

 

Vipérine est une héroïne très perspicace qui parvient à remarquer des détails qui échappent souvent aux adultes. Ce serait exagéré de dire qu'elle est attachante car elle est assez distante et réservée, mais ça colle parfaitement au personnage et à son histoire et elle m'intrigue beaucoup. On a envie d'en savoir plus. Dans cette première enquête, elle s'intéresse à une étrange attaque survenue au beau milieu de la nuit au sein du pensionnat, mais aussi à une affaire bien plus ancienne qui n'a jamais été résolue. Ayant carte blanche pour interroger les personnes concernées, Vipérine s'en donne à coeur joie en interrogeant pensionnaires, couventines, notaire, cuisinière, etc...  Peu à peu, elle rassemble méticuleusement les pièces de ce puzzle bien compliqué.

 

 J'ai beaucoup apprécié cette lecture. Je dois l'avouer, j'ai eu peur au début que Noël soit vite laissé de côté car on passe de l'avant-veille au lendemain de Noël d'un chapitre à l'autre, mais on y revient ensuite. On parle de célébrations, de décorations et même de La Petite Fille aux allumettes ! J'ai trouvé que l'écriture et le vocabulaire étaient très recherchés et sans doute un peu compliqués pour un lecteur de dix ans à peine, sauf si c'est un excellent lecteur habitué à lire des classiques. En tout cas, pour un lecteur adulte, c'est un vrai bonheur ! On est totalement plongé dans cette ambiance années 1920 et l'enquête est palpitante et mystérieuse à souhait. Aucune déception pour moi, j'ai adoré suivre Vipérine et j'ai été agréablement surprise de découvrir une histoire triste et sombre qui ne tombe ni dans la facilité ni dans les clichés. Un vrai roman policier qui ne prend pas les jeunes lecteurs pour des bébés !

 

 Seul petit bémol qui n'en est pas vraiment un : c'est bien trop court ! J'aurais aimé passer plus de temps en compagnie de Vipérine, personnage qui reste encore difficile à cerner et que je me réjouis de découvrir un peu plus dans d'autres enquêtes puisqu'il en existe trois autres : L'Affaire du collège indien, Le Secret du choriste, La Voix du diable.

 

 

 

Voir les commentaires

2018-11-14T10:10:50+01:00

La Mère parfaite

Publié par MyaRosa

The Perfect Mother - Aimee Molloy

375 pages, éditions Les Escales, octobre 2018

L'histoire :

Nell, Francie et Colette font partie d'un groupe de jeunes mères de Brooklyn qui ont fait connaissance pendant leur grossesse. Le soir du 4 Juillet, pour échapper quelques heures à leur quotidien, elles décident d'organiser une virée dans un bar : un répit bienvenu en ce premier mois d'été caniculaire. Elles parviennent même à convaincre Winnie, la mère célibataire du groupe, de confier son nouveau-né à une baby-sitter. Mais lorsque Winnie rentre chez elle et découvre que son fils a disparu, la soirée tourne au drame.
Dans un Brooklyn étouffant, alors que l'enquête piétine et que la police accumule les erreurs, Nell, Francie et Colette se lancent dans une course effrénée pour retrouver l'enfant.
Jusqu'à ce que les médias s'emparent de l'affaire et fassent de leurs vies, en apparence si parfaites, le centre de toutes les attentions...

 

Mon avis :

 

 Il y a beaucoup de choses qui m'ont plu, dans ce thriller. Je l'ai trouvé bien écrit, agréable à lire et très addictif. Les chapitres se dévorent en un rien de temps. L'intrigue m'a bien plu. On se met sans peine à la place de ces jeunes mamans confrontées à ce qu'il peut y avoir de pire : perdre son bébé. La disparition du petit Midas va faire ressurgir les petits secrets et les plus grandes peurs de chacune de ces mères et le mystère demeure : que s'est-il vraiment passé cette nuit-là ? Pourquoi certaines mamans ont insisté pour que Winnie soit de la partie ? Pourquoi a-t-elle disparu au beau milieu de la soirée ? Pourquoi avoir effacé l'application qui permettait de surveiller la chambre du bébé ? Les pistes sont nombreuses et tout le monde semble avoir quelque chose à cacher...

 

 J'ai beaucoup aimé suivre ces femmes et les découvrir. Il y a, dans ce roman, beaucoup de sujets d'actualité qui sont abordés. Il y a d'abord cette pression que l'on met aux femmes pour qu'elles soient de bonnes mères et puis ce rôle particulier que jouent les réseaux sociaux ou les forums qui donnent aux gens l'illusion de se connaître alors qu'ils ne savent finalement pas grand chose les uns sur les autres puisque chacun choisit ce qu'il a envie de montrer. On se permet de donner des conseils à quelqu'un qui n'a rien demandé, de critiquer celles qui ne font pas les mêmes choix que nous. On met le bébé sur un piédestal en oubliant trop souvent la maman qui a peur de se tromper, de ne pas réussir à tout gérer ou qui se sent tout simplement mal sans jamais oser le montrer. J'ai vraiment beaucoup aimé la manière dont ces sujets sont abordés.

 

 Côté suspense, il y en a même si j'ai trouvé qu'il y avait tout de même quelques facilités et fragilités dans la construction de l'intrigue. L'équipe policière est totalement incompétente, mais ce choix apporte quelque chose de positif puisque ce sont les mères elles-mêmes qui se chargent de l'enquête et cela donne quelque chose d'original avec beaucoup de rebondissements, surtout que l'on continue à soupçonner tout le monde et à envisager toutes les possibilités jusqu'à la fin. Je m'attendais à des révélations encore plus surprenantes, mais j'ai tout de même beaucoup aimé cette lecture et j'ai hâte de découvrir l'adaptation prévue.

 

 

Voir les commentaires

2018-10-16T19:58:10+02:00

Des gens d'importance

Publié par MyaRosa

A Death of No Importance - Mariah Fredericks

334 pages, éditions 10/18, septembre 2018

L'histoire :

New York, 1910. Jane Prescott, femme de chambre, jouit d'une réputation exemplaire, et d’un esprit affûté qui lui permet de voir bien au-delà du mode de vie mondain et fastueux des riches parvenus chez qui elle sert. Jane est ainsi la première à comprendre ce que les fiançailles de sa jeune maîtresse avec le très en vue Norrie Newsome, déjà promis à une autre, ont de scandaleux. Et quand ce dernier est retrouvé mort, elle est aussi la mieux placée pour trouver qui avait intérêt à le voir disparaître. Dans un contexte social incandescent, le coupable est à chercher aussi bien dans les milieux anarchistes que les demeures bourgeoises. Car Jane sait que, autant dans la bonne société que dans les entrailles abandonnées de la ville, la haine et la violence couvent sous la surface, et peuvent éclater à tout moment…

 

Mon avis :

 

 "Des gens d'importance" de Mariah Fredericks est un roman inédit paru récemment aux éditions 10/18 dans la collection Grands détectives que j'affectionne particulièrement. Ce roman avait absolument tout pour me plaire : New York au début du XXème siècle, un résumé qui parle de meurtre et de scandale, une couverture sublime et un bandeau qui décrit ce livre comme une version américaine de Downton Abbey. Franchement, comment résister ?

 

 Jane était toute petite quand elle a quitté l'Ecosse avec sa famille pour s'installer en Amérique. Malheureusement, le voyage s'est mal passé et sa mère n'a pas survécu. Pire encore, au lieu de prendre soin d'elle, son père s'est fait la malle, lui laissant seulement l'adresse d'un oncle qu'elle ne connaissait même pas. Heureusement pour elle, cet oncle l'a élevée comme si elle était sa propre fille. C'est ainsi que Jane a finalement grandi loin du rêve américain de ses parents mais avec un oncle aimant et bienveillant qui tenait un refuge abritant d'anciennes prostituées. Devenue femme de chambre chez une richissime famille, elle n'a rien oublié de ses racines et de ces années passées à côtoyer la misère et les horreurs dont les hommes se rendent coupables. C'est ce qui la rend si perspicace et si attachante. Elle est discrète, observatrice et très intelligente.

 

 Car en cette année 1910, l'heure est aux scandales et même au meurtre... Pleine d'empathie et de courage, Jane se lance sans hésiter dans cette enquête. Alors que les soupçons se portent sur l'une des filles de ses employeurs, Jane explore d'autres pistes qui vont l'amener à aller dans les maisons les plus luxueuses comme dans les quartiers les plus pauvres et à déterrer au passage de sombres secrets.

 

 

 J'ai adoré cette enquête que j'ai trouvé palpitante. Je n'avais pas du tout envie de m'arrêter de lire et j'ai dévoré les pages de ce livre sans m'en rendre compte. J'ai beaucoup aimé Jane mais aussi la plupart des personnages de ce livre qui rendent compte de la diversité culturelle de New York à cette époque. Chaque piste explorée m'a semblé très intéressante et met en lumière des problématiques et des contradictions liées à cette époque. L'intrigue est beaucoup plus complexe qu'on l'imagine et le suspense est maintenu jusqu'au bout. Les thèmes abordés sont révoltants surtout que l'on imagine sans peine que les choses se passaient vraiment de cette manière à une époque pas si éloignée de la nôtre. Le manque de considération pour les femmes, les enfants ou les gens issus de milieux modestes est ahurissant ! Cette lecture entraîne d'ailleurs beaucoup de questions sur l'égalité, la justice, le pouvoir... Je ne m'attendais pas à une lecture aussi sombre et glaçante. Ca fait froid dans le dos ! J'ai vraiment adoré et je me réjouis déjà de retrouver Jane et les autres personnages dans une nouvelle enquête. (J'ai vérifié, il y en a déjà une autre qui est sortie en VO. J'espère qu'elle sera bientôt traduite en français). Alors, ça vous tente ?

 

"Les bons domestiques savent quand on les renvoie sans un mot. Il est vulgaire de rester après avoir été congédié. Cela rompt le contrat d'invisibilité. [...] Le meilleur personnel est comme la tuyauterie. On ne peut pas s'en passer, mais on ne veut assurément pas la voir." (page 243)

 

Voir les commentaires

2018-10-08T16:31:11+02:00

Recettes d'amour et de meurtre

Publié par MyaRosa

Recipes for Love and Murder - Sally Andrew

483 pages (894 au total), éditions France Loisirs, août 2018

L'histoire :

Dans la région de Klein Karoo, en Afrique du Sud, Tannie Maria, veuve de cinquante ans, tient dans la gazette locale une rubrique mêlant courrier du coeur et recettes. La lettre d'une victime de violence conjugale attire particulièrement son attention. Quand cette femme est assassinée, Tannie Maria décide de mener l'enquête avec Jessie, la journaliste de la gazette.

 

Mon avis :

 

  Un cosy mystery version sud-africaine, quelle bonne idée ! J'avais vraiment hâte de me plonger dans les enquêtes de Tannie Maria mais je ne pensais pas que ça me plairait à ce point ! J'ai profité de la publication des deux premiers tomes en un seul volume aux éditions France Loisirs et j'ai bien fait car il aurait été difficile d'attendre d'avoir la suite entre les mains tellement cela m'a plu. J'ai tout de suite accroché au style et à l'histoire et j'ai dévoré le premier tome en un rien de temps.

 

 J'ai adoré suivre le quotidien de Tannie Maria. C'est une femme discrète et généreuse qui adore confectionner de bons petits plats et en fait profiter tout son entourage. Elle a toujours quelque chose qui mijote sur le feu ou une pâte à pain en train de lever dans un coin. Sa maison embaume les biscuits chauds et les épices. Même quand elle n'est pas chez elle, Tannie Maria pense aux bons petits plats qu'elle va concocter ou à ce qu'elle pourrait préparer pour faire plaisir à ses amies. Elle travaille pour la gazette locale et se sent complètement perdue lorsqu'à la place de ses recettes habituelles on lui demande de répondre au courrier du coeur. Tannie Maria ne pense pas être la mieux placée pour parler d'amour. Heureusement, elle se rend vite compte qu'elle peut aider les autres avec ce qu'elle sait faire de mieux. Après tout, elle en est convaincue, il n'y a rien de mieux que la cuisine pour soigner les maux. Quand une lectrice battue par son mari prend son courage à deux mains pour lui écrire, cela fait ressurgir de mauvais souvenirs et elle décide de faire son possible pour lui venir en aide. C'est ainsi qu'elle se retrouve mêlée malgré elle à une affaire de meurtre...

 

 

 Tout m'a plu, dans ce livre. Les descriptions du quotidien de Tannie Maria, le dépaysement qu'offre l'Afrique du Sud, les personnages hauts en couleur, les mots d'afrikaans glissés ici et là qui apportent une touche d'exotisme, les irrésistibles recettes de cuisine de Tannie Maria qui donne une envie folle de cuisiner sans arrêt, le suspense et l'intrigue qui sont largement à la hauteur et puis l'amour qui flotte dans l'air tout au long du roman. C'est original, drôle, prenant, gourmand et très agréable à lire. Tannie Maria est une héroïne hyper attachante que l'on a envie de suivre longtemps. Je me suis vraiment régalée dans tous les sens du terme et d'ailleurs je vous laisse car je vais vite aller lire la suite en dégustant quelques spécialités de Tannie Maria. Figurez-vous que ses meilleures recettes (et il y en a beaucoup!) sont retranscrites dans le livre. Génial, non ? En tout cas, je vous recommande chaudement cette édition car une fois que vous aurez plongé le nez dedans, vous ne pourrez plus en sortir ! Je me réjouis vraiment d'avoir déjà la suite sous la main.

 

 

Si vous souhaitez plus d'informations ou si vous voulez commander le livre, c'est par ici.

 

 

Voir les commentaires

2018-09-27T09:55:17+02:00

Angelica Varinen, tome 2 : L'Affaire de la licorne

Publié par MyaRosa

N. M. Zimmerman

222 pages, Flammarion Jeunesse, mai 2018

L'histoire :

Panique ! La licorne très rare et très précieuse de Mina a été kidnappée ! Heureusement, Angelica et Lisobel sont là pour se lancer sur la piste du ravisseur. Mais elles ne sont pas au bout de leurs surprises…

 

Mon avis :

 

 C'est avec plaisir que je me suis plongée dans cette seconde enquête d'Angelica Varinen. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu le premier tome (même si je vous le recommande car il est tout aussi réussi, mais sachez que vous pouvez sans problème commencer par ce livre et lire l'autre ensuite) Cette petite série de livres allie fantastique et enquêtes policières et me semble parfaite pour découvrir ces deux univers. A mon avis, c'est accessible dès 8-9 ans pour les bons lecteurs car les pages sont bien aérées, les chapitres sont courts, il y a des illustrations et c'est bien clair - on ne se perd pas au milieu d'une multitude d'actions et de personnages, sans pour autant que cela manque de rebondissements.

 

< Mon avis sur le 1er tome >

 

 Dans cette nouvelle aventure, Angelica accompagne Lisobel et ses parents chez son "amie" Mina et sa famille. Là-bas, tout est fait pour en mettre plein la vue, tout ce qu'Angelica déteste... Les robes de Mina sont pleines de froufrous et de tulles, tout brille et semble fait pour montrer aux autres que la famille a les moyens de tout s'offrir. Cerise sur le gâteau, Mina possède une licorne naine très rare qui est décorée de strass et porte même du vernis ! C'est d'un ridicule ! Pourtant, quand la licorne disparaît mystérieusement, Angelica n'hésite pas un seul instant et se lance à corps perdu dans cette enquête. Il faut dire que la jeune fille adore prendre des risques et partir à l'aventure ! Finalement, ce séjour chez Mina ne sera peut être pas aussi ennuyeux que cela...

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette lecture. Angelica est vraiment attachante. J'aime son naturel, ses mauvaises manières et sa perspicacité. Elle n'a pas sa langue dans sa poche et n'en fait qu'à sa tête ! L'univers steampunk imaginé par N. M. Zimmermann et joliment illustré par Noëmie Chevalier vaut vraiment le détour ! Je suis totalement fan de la mise en page et des illustrations. On ne voit pas le temps passer en lisant ce roman et on a l'impression que la dernière page arrive bien trop vite. Heureusement, il y a au bout la promesse d'une prochaine enquête. J'ai déjà hâte !

 

 

 

Voir les commentaires

2018-08-27T04:50:00+02:00

Le Secret le plus sombre

Publié par MyaRosa

Carla Buckley

464 pages, éditions Charleston, août 2018

L'histoire :

Eve Lattimore n'a pas une vie facile. Son mari travaille à plus de 15 000 kilomètres de chez eux, la laissant seule avec une adolescente et un petit garçon malade. Tyler est né avec un xeroderma pigmentosum, également appelé la maladie des enfants de la lune : une exposition de quelques secondes seulement au soleil peut avoir des conséquences fatales pour lui. Eve a donc fait ce que toute mère ferait : elle a transformé sa maison en forteresse. Chaque jour, elle observe le soleil se lever et se coucher, et surveille attentivement son fils. Les amitiés s'étiolent, son mariage vacille. Sa fille traverse une mauvaise passe mais refuse d'en parler. Pourtant, Eve espère que ce n'est qu'une question de temps avant que les médecins ne trouvent un remède miracle, et que leur vie reprenne tranquillement son cours. Jusqu'à ce qu'une nuit, elle prenne une terrible décision qui va tout bouleverser...

 

Mon avis :

 

Voilà un domestic thriller comme je les aime ! J'ai tout de suite bien accroché à cette histoire et à la manière dont elle nous est racontée. Toute la vie d'Eve tourne autour de son fils Tyler atteint d'une grave maladie qui pourrait lui coûter la vie à chaque instant. Elle n'a pas d'autres choix et fait son maximum pour le protéger. Leur maison est équipée d'ampoules spéciales, l'étage du haut est consacré à Tyler qui s'enferme à double tour au lever du soleil et n'en sort qu'à la nuit tombée. La porte de la maison ne peut être ouverte que si celle du garage a été refermée et même la nuit Tyler doit se protéger en mettant de la crème, des gants et un masque qu'il déteste et refuse souvent de porter. Eve ne s'en plaint jamais et ne semble même pas remarquer l'écart qui s'est creusé au fil des années entre elle, sa fille et son mari. En pleine adolescence, Melissa est secrète et passe autant de temps qu'elle le peut loin de la maison tout comme David, le mari, qui travaille constamment et ne rentre même pas tous les week-end... Dans le quartier, tout le monde (ou presque) se connaît et s'entraide, mais lorsqu'un drame arrive, c'est tous les secrets des uns et des autres qui éclatent...

 

 J'ai beaucoup aimé ce roman. Sa construction est surprenante. On a presque l'impression de lire un journal de bord. Tout tourne autour du rythme de vie particulier de Tyler. On suit les heures de lever et de coucher du soleil et l'on découvre les journées de cette famille, les unes après les autres. J'ai aimé ce contraste entre la vie du quartier le jour et la nuit. La journée, les voisins se saluent et se font discrets, mais la nuit on suit Tyler dans ses balades au clair de lune et on découvre ce que les uns et les autres cachent. Il y a aussi tout le protocole de protection que doit suivre Tyler pour sa sécurité qui nous est souvent répété et qui permet de se rendre compte de la vie que doivent mener ceux que l'on surnomme les "enfants de la lune" et leurs proches. On se met à la place de Tyler mais aussi à la place de sa famille. Quelle vie ! On sait que tout peut basculer à tout instant. L'insouciance et la légèreté ne sont pas permises. L'originalité de ce roman réside aussi dans le fait que "le secret le plus sombre" nous est rapidement dévoilé. Il arrive d'un seul coup sans qu'on s'y attende et m'a vraiment surprise. Ensuite, on se demande si tout cela va être révélé et si oui comment. On se demande si la ou les personne(s) concernée(s) va/vont pouvoir vivre avec et comment elle/ils va/vont s'y prendre pour le garder.

 

 Ce n'est pas un thriller plein d'action et de sang. Le rythme est lent mais cela ne m'a pas dérangée car l'atmosphère est géniale : pesante, captivante, envoûtante. Je me suis vraiment sentie proche des personnages et ils m'ont brisé le coeur. Le dévouement et l'amour pur et sincère d'Eve pour sa famille, Tyler qui se sait condamné et doit quand même se lever chaque jour pour avoir un semblant de vie en décalage avec les autres, Melissa et David qui se sentent invisibles et n'arrivent pas à exprimer ce qu'ils ressentent. Et puis, cette vie pleine d'injustice qui s'acharne sur certains et ce bonheur qui peut voler en éclats à tout moment... Il y a beaucoup d'amour et de souffrance dans cette histoire qui m'a captivée d'un bout à l'autre. Je me sens encore chamboulée et triste et je sais que c'est un roman que je n'oublierai pas.

 

 

Voir les commentaires

2018-07-11T10:12:14+02:00

Elizas

Publié par MyaRosa

Sara Shepard

450 pages, éditions Charleston, juin 2018

L'histoire :

Quand l'auteure Eliza Fontaine est découverte au fond de la piscine d'un hôtel, sa famille présume que ce n'est que l'une de ses nouvelles tentatives de suicide. Mais Eliza jure qu'elle a été poussée... Motivée à l'idée de trouver son assaillant, Eliza décide de mener l'enquête. Mais alors que la date de publication de son premier roman se rapproche, les questions se font plus nombreuses que les réponses... Pourquoi son éditeur, son agent et sa famille mélangent-ils les événements qu'elle raconte dans son roman et ceux de sa vie ? Son livre n'est que fiction, non ? Plus Eliza avance dans sa recherche, en essayant de retrouver des pans entiers disparus de sa mémoire, plus elle se rend compte que sa vie ressemble étrangement à celle de son héroïne, jusqu'à ce que la frontière entre réalité et fiction se brouille complètement, et qu'elle ne puisse plus savoir où finit la vie de Dot, son personnage, et où la sienne commence...

 

Mon avis :

 

 Ce livre est véritable OVNI. Un roman tellement difficile à décrire que je ne sais pas par où commencer pour vous en parler. Ce qui est sûr, c'est qu'il m'a captivée dès les premières lignes et que je l'ai dévoré en un rien de temps.

 

 Eliza se réveille à l'hôpital après avoir failli se noyer dans la piscine d'un hôtel. Mais ce n'est pas la première fois... Eliza a déjà été retrouvée au fond de l'eau - plusieurs fois - et sa famille semble tiraillée entre l'angoisse et l'agacement face à cette situation qui n'est pas nouvelle pour eux. Sauf que cette fois, même si elle ne se souvient pas de tout, Eliza est certaine d'avoir été poussée. Elle décide donc de mener l'enquête pour découvrir la vérité mais entre ce qu'elle fait, ce dont elle se souvient, ce que les autres lui racontent et les pages du roman qu'elle a écrit, tout se brouille et on a du mal à démêler la fiction de la réalité. Qui est vraiment Eliza ? Son roman s'inspire-t-il de sa propre vie ? A-t-elle vraiment été poussée ? Pourquoi n'a-t-elle aucun souvenir de personnes censées faire partie de sa vie ?

 

 J'ai adoré cette lecture ! J'ai trouvé que c'était une expérience assez étonnante. Ce livre est très étrange. On est autant dans le flou que le personnage. On ne sait pas vraiment quoi en penser et plus on avance plus c'est déstabilisant. Le texte est fluide et très agréable à lire. On ne voit pas les pages défiler et on se passionne autant pour le présent que pour les pages du roman d'Eliza. Le fait d'alterner les deux rythme encore plus le récit et apporte une dose de suspense supplémentaire, ce qui n'est pas pour me déplaire. L'histoire est intrigante à souhait. Je dois vous avouer qu'ayant déjà lu des romans qui jouent sur la frontière entre la fiction et la réalité, j'avais peur que ce soit du "déjà lu", mais j'ai été agréablement surprise. Ce roman est original et très addictif. Il y a du suspense, de la noirceur mais aussi beaucoup d'humour. Les thèmes abordés sont étonnants et intéressants (notamment cette fascination pour la mort) et c'est bourré de références culturelles modernes qui nous parlent à tous.

 

En quelques mots :

Si vous en avez assez des romans prévisibles ou trop classiques. Si vous avez envie d'être surpris ou même décontenancé, alors foncez et découvrez ce roman sans hésiter. Il est complètement dingue ! Vous ne pourrez plus le lâcher !

 

 

 

Voir les commentaires

2018-06-24T19:37:02+02:00

Si tu t'éloignes de moi

Publié par MyaRosa

The Bad Daughter - Joy Fielding

377 pages, éditions Michel Lafon, mai 2018

L'histoire :

Robin n'a plus parlé à sa famille depuis plus de cinq ans – lorsque son père a épousé Tara, sa meilleure amie de lycée, déjà maman de la jeune Cassidy, née d'une précédente union. Mais quand elle apprend qu'ils sont entre la vie et la mort à l'hôpital après un cambriolage qui a dégénéré, elle décide de se rendre à leur chevet, délaissant son cabinet de psychanalyste de Los Angeles, ses patients et son fiancé.

Des gens qui auraient pu en vouloir à son père, un homme d'affaires riche, ambitieux et coureur de jupons, il y en a des tonnes. Mais qui aurait pu être lâche au point de tirer sur une fillette de douze ans ?
Alors qu'elle replonge dans l'histoire de sa famille, Robin découvre que ses proches ont tous des secrets à cacher, et que l'un d'eux est peut-être à l'origine du drame...

 

Merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

 

Mon avis :

 

 Joy Fielding fait partie de ces auteurs que j'ai découvert lorsque je me suis inscrite pour la première fois sur un forum de lecture, peu avant la création de mon blog, et dont j'aimerais lire tous les livres. C'est une auteure que je suis les yeux fermés. Les lectrices avec qui je discutais étaient tellement enthousiastes à son sujet que je me suis jetée sur "Grande Avenue" qui a été un vrai coup de coeur et j'ai poursuivi ma découverte avec "Rue des mensonges", "Intrusions" et plus récemment "Sans nouvelles de toi". J'aime la façon dont l'auteur raconte ses histoires et cette manière qu'elle a de balader le lecteur, de le faire douter et de l'envoyer sur de fausses pistes sans qu'il s'en rende compte. Ca fonctionne à chaque fois et ce nouveau roman n'a pas fait exception à la règle ! J'ai adoré !

 

 Robin n'a pas une famille ordinaire, c'est le moins que l'on puisse dire... Elle ne s'est jamais entendue avec sa soeur Mélanie et en dehors de quelques coups de fil de temps en temps elle n'a plus tellement de contact avec son frère Alec. Quant à son père, elle ne l'a pas revu depuis six ans. Il faut dire aussi que personne n'a vraiment accepté et encore moins compris qu'il se soit remarié seulement quelques mois après la mort de sa femme avec Tara, la meilleure amie de Robin qui était à l'époque fiancée avec Alec. Vous suivez toujours ? Cette première famille a totalement volé en éclat puis cédé la place à une autre. Sur les photos, le père de Robin, Tara et sa fille Cassidy ont tout de la famille parfaite, heureuse et épanouie. Pourtant, ils se sont fait tirer dessus dans leur toute nouvelle et gigantesque demeure. Qui a fait ça ? Qui leur voulait du mal ? Etaient-ils vraiment heureux ? Avaient-il des choses à cacher ?

 

 

 Robin, qui semblait déjà mal en point avant l'annonce du drame, est complètement chamboulée lorsqu'elle se retrouve dans la maison de son enfance aux côtés des siens. Avec sa soeur, les retrouvailles sont glaciales. Et puis, il y a son neveu étrange et mystérieux qui passe son temps à épier par la fenêtre de sa chambre et son frère qui apparemment ne lui dit pas tout. Bien vite, Robin se met à douter de tout et de tout le monde et nous aussi. Il semblerait que dans cette famille tout le monde ait ses petits secrets. On ne nous dit pas tout... J'ai adoré cette ambiance hyper tendue, ces conversations houleuses et chargées de reproches, ces vieilles rancoeurs qui refont surface et ces secrets qui se dévoilent peu à peu. Comme toujours avec les romans de Joy Fielding, c'est très prenant et agréable à lire et la psychologie des personnages est bien travaillée. Les dialogues ne manquent pas de piquant et sont très plaisants à lire. Robin est très étrange mais j'ai adoré la suivre dans ses réflexions et ce retour aux sources. J'ai vraiment accroché à cette histoire. C'est un roman que je n'avais pas envie de lâcher et j'y pensais même quand je faisais autre chose. Tous les personnages avaient quelque chose de louche et je n'arrivais pas à me focaliser sur un en particulier. Je soupçonnais un peu tout le monde. J'avais vraiment envie de connaître la vérité et de savoir comment elle allait être découverte et par qui. La fin a été largement à la hauteur de mes attentes et ne m'a pas du tout déçue. Je l'ai trouvé glaçante, perturbante et bien pensée. Franchement, si vous aimez les romans à suspense et les thrillers psychologiques, les histoires de famille et les atmosphères inquiétantes et un peu oppressantes, vous allez être servis ! Si vous ne connaissez par encore l'auteure, il serait temps d'y remédier et ce livre est particulièrement indiqué. Insomnie garantie !

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog