Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

2018-03-14T05:30:00+01:00

L'île des disparus, tome 1 : La Fille de l'eau

Publié par MyaRosa

Djupgraven - Camilla & Viveca Sten

316 pages, éditions Michel Lafon, février 2018

L'histoire :

La timide Tuva n'a pas grand-chose en commun avec ses camarades de classe. Elle ne se sent bien que sur l'île où elle habite, dans l'archipel de Stockholm dont elle connaît chaque recoin. Mais, alors que l'automne arrive, le changement se profile dans ce havre si tranquille. Des gens disparaissent en mer, des ombres se cachent sous les vagues et d'étranges lueurs éclairent la forêt. Lors d'une sortie, l'un des élèves s'évapore à son tour. La jeune fille se retrouve embarquée dans une terrible aventure, là où les vieilles superstitions des marins rencontrent la mythologie nordique...

 

Mon avis :

 

 Bien loin des polars auxquels elle nous a habitué ces dernières années, Viveca Sten revient aujourd'hui avec un roman qu'elle a écrit avec sa fille, Camilla. C'est le premier tome d'une trilogie fantastique qui s'adresse principalement aux adolescents et aux jeunes adultes et nous fait découvrir la mythologie nordique à travers une histoire mystérieuse et pleine de suspense.

 

 Tuva, la jeune fille qui est au coeur de cette histoire, m'a tout de suite beaucoup plu. Elle est réservée et solitaire et vit sur une toute petite île dans l'archipel de Stockholm. Là-bas, tous les déplacements se font en bateau. L'eau est partout. Même à l'intérieur des maisons, on entend et on aperçoit la mer. Là-bas, tout le monde se connaît. Il n'y a pas d'inconnu, pas de surprise. Les jours se suivent et se ressemblent. Tuva reste dans son coin et tente d'échapper du mieux qu'elle peut aux moqueries des autres adolescents mais la plupart du temps ils ne font même pas attention à elle. C'est comme si elle était transparente. Pourtant, lorsqu'un élève disparaît mystérieusement en pleine course d'orientation, les autres semblent la soupçonner. Ils l'ont toujours trouvé bizarre. Est-ce qu'elle n'aurait pas des choses à cacher ?

 

 Ce qui m'a vraiment plu, dans ce roman, c'est cette atmosphère tellement particulière. Tout tourne autour de l'eau et même si la nature est omniprésente, on est dans un espace tellement restreint que l'on a l'impression de manquer d'air. On est emprisonné loin de chez nous. On est dans un décor totalement différent de ce que l'on connaît et ce n'est pas Tuva qui va nous rassurer car même elle ne se sent pas en sécurité et elle a même peur de l'eau ! On a l'impression de l'accompagner à chaque pas et on est aussi terrifié qu'elle.

 

 C'est un huis clos très mystérieux et assez effrayant. J'ai adoré les descriptions des paysages et de toutes ces choses bizarres qui se passent là-bas. Les odeurs étranges, le clapotis de l'eau, le silence qui ferait presque sursauter tant il est pesant, les sorties en bateau dans l'obscurité, etc...  J'ai trouvé ce roman assez classique dans sa forme et sa construction, mais j'ai été totalement charmée par l'atmosphère et par tout ce qui touche à la mythologie nordique et aux superstitions locales. J'ai également été sensible au message écologique concernant la mer Baltique que véhicule cette histoire. Pour moi, c'est un très bon début de série qui nous promet encore de belles aventures pleines de mystères et des tas de surprises. Vivement la suite !

 

En quelques mots :

J'ai été charmée par l'atmosphère mystérieuse et singulière de ce roman. L'omniprésence de l'eau, le côté huis clos, l'héroïne mal dans sa peau, la façon dont est abordée la mythologie nordique et les superstitions... tout m'a vraiment beaucoup plu ! J'attends la suite avec impatience.

 

 

Voir les commentaires

2018-02-14T13:59:36+01:00

Amélie Maléfice : Le Livre des Formules magiques

Publié par MyaRosa

Arnaud Alméras & Gaëlle Duhazé

32 pages, éditions Nathan, janvier 2018, dès 6 ans

L'histoire :

Amélie et Siméon, les petits sorciers, s'ennuient. Pour s'amuser, ils volent le Livre des Formules, un grimoire interdit...

 

Mon avis :

 

 Encore une petite série craquante à destination des jeunes lecteurs chez Nathan ! Préparez vos grimoires, chaudrons et balais car Amélie Maléfice débarque et nous entraîne dans son univers drôle et plein de fantaisie.

 

 

 Aujourd'hui, Amélie va jouer chez son meilleur ami, Siméon Michaudron (quel nom génial !). Là-bas, il y a Jessica - la grande soeur de Siméon qui n'est pas drôle du tout et veut toujours commander - et Sésame, le chat de la maison qui semble s'ennuyer à mourir. Amélie et Siméon décident de venir en aide à Sésame en faisant apparaître un autre compagnon à quatre pattes. C'est quelque chose qu'ils n'ont jamais fait auparavant mais qu'ils devraient pouvoir réaliser sans peine grâce au Livre des Formules, un ouvrage magique qui leur est interdit mais qu'ils vont ouvrir en cachette...

 

 Bien sûr, vous vous en doutez, rien ne va se passer comme prévu et nous allons assister à de nombreux rebondissements. Mon petit lecteur a beaucoup aimé cette histoire pleine d'humour et de magie. Comme toujours avec cette collection, la mise en page est aérée et adaptée aux apprentis lecteurs. Les illustrations sont partout et c'est un bon moyen de passer, en douceur, des albums illustrés aux premiers romans. Nous attendons déjà avec impatience la prochaine aventure d'Amélie Maléfice !

 

 

A découvrir aussi :

Le Génie de la bouteille de lait

Quand Malo tombe à l'eau...

Drôle d'école !

J'ai trop mangé !

Tu chantes comme une casserole !

 

 

Voir les commentaires

2018-01-31T08:51:42+01:00

La Petite écuyère

Publié par MyaRosa

Charlotte Gingras & Gérard DuBois

40 pages, éditions Grasset Jeunesse, janvier 2018

L'histoire :

Justine avait peur de tellement de choses : peur de la maîtresse d'école, peur des lettres de l'alphabet qui s'emmêlaient dans sa tête, peur des garçons qui tiraient les nattes... Mais un jour, elle fit une rencontre qui allait tout changer.

 

Mon avis :

 

 Dans le village où vit Justine, il y a une tradition. Chaque année, un photographe s'installe avec son poney sur la place de l'église pour photographier chaque enfant sur le dos de l'animal. On dit que ces photos éloignent le mauvais sort pour toute une année. Les gens prennent cela très au sérieux et ne veulent surtout pas manquer cet événement. Tout le monde doit mettre ses plus beaux habits et être bien coiffé. Justine déteste cette journée. Elle n'aime pas quand sa mère lui serre le poignet ou lui fait des nattes très serrées. Elle a peur de la foule, des gens qui se bousculent, des garçons qui chahutent et plus encore de l'animal. Elle s'imagine déjà traînée sur les pavés par le poney déchaîné sans que personne ne puisse lui venir en aide. Justine est crispée, tétanisée. Autour d'elle, les garçons se moquent ouvertement tandis que sa mère et le photographe, qui trouvent son attitude ridicule, perdent patience et lui ordonnent de se tenir droite. C'est alors qu'il se passe quelque chose de totalement inattendue...

 

 

 Au fil des pages, la petite Justine se détend et découvre l'animal qui lui faisait tellement peur. En douceur, ces deux êtres s'apprivoisent et se rendent compte qu'ils ne sont finalement pas si différents que cela. Leurs peurs et leurs souffrances se rejoignent, ils se comprennent juste avec le regard. Le lecteur assiste à cette très belle rencontre, à ce moment d'intimité fort et unique. J'ai trouvé ce livre très émouvant. J'ai beaucoup aimé cette atmosphère d'un autre temps - les paysages, les illustrations belles et délicates, les personnages tirés à quatre épingles, l'éducation rigide - qui rend l'histoire encore plus forte et bouleversante ainsi que le contraste qu'il y a entre le début - où tout n'est que peur, obligation et violence - et la liberté que les deux personnages ressentent lorsqu'ils sont juste tous les deux, loin du village. Personne ne cherche à comprendre les peurs de Justine. Personne n'essaie de la rassurer ou de l'aider. Personne à part ce beau poney blond qui est aussi affolé qu'elle par cette journée et par le traitement qu'il subit. Grâce à cette rencontre, Justine prend confiance en elle et se libère de ses peurs. Voilà un très beau livre qui rassure, apaise, émeut et redonne le sourire. J'ai beaucoup apprécié la délicatesse et le charme de ce bel ouvrage.

 

 

En quelques mots :

Une histoire pleine de sensibilité et d'émotions qui parle de respect et d'écoute. Un livre qui nous incite à prendre soin les uns des autres. Une belle rencontre et un bon moment de lecture.

 

 

A découvrir aussi :

Camille est timide

La Métamorphose d'Hermine

Un pommier dans le ventre

Voir les commentaires

2018-01-22T07:41:00+01:00

Le Noëlosaure

Publié par MyaRosa

The Christmasaurus - Tom Fletcher

334 pages, éditions Michel Lafon, novembre 2017

L'histoire :

Oubliez tout ce que vous savez sur le pôle Nord. Coupez-vous une généreuse part de pain d’épice, installez-vous au coin du feu, et préparez-vous à rencontrer :
un garçon nommé William Molleroue ;
son père, M. Bob Molleroue ;
le Père Noël (le vrai !) ;
un elfe du nom de Trompnez ;
Brenda Gassante, la fille la plus méchante de l’école (voire du monde entier) ;
un bien vilain bonhomme qui se fait appeler le Chasseur ;
et le dinosaure le moins ordinaire qui soit…

 

Mon avis :

 

 Il est grand temps que je vous parle de ce livre que j'ai savouré pendant les fêtes de fin d'année et que j'ai même relu une deuxième fois avec mon petit lecteur. C'est un très joli conte de Noël qui véhicule de belles valeurs et ne manque pas d'originalité. Je pense que je peux déjà dire qu'il fera partie de nos classiques de Noël, à la maison. Ces livres que l'on ressort et que l'on relit chaque année avec plaisir et émotions.

 

 Le mélange Noël/dinosaure peut surprendre, mais au final, ça fonctionne très bien. On s'attache tout de suite à William qui va vivre un véritable cauchemar à cause d'une fillette terriblement méchante. On a envie d'invertir et de l'aider. Et puis, il y a son papa qui aime follement Noël et veut à tout prix transmettre cela à son fils et voir ses yeux briller. Le souhait de William va-t-il se réaliser ?

 

 J'ai vraiment aimé l'ambiance de ce roman. Il y a de la douceur, de la féerie et en même temps beaucoup d'humour. On joue avec les mots, on parle en vers, on s'amuse et on ne se prend pas au sérieux. C'est un livre qui fera rêver les petits et les grands. L'histoire est prenante, drôle et émouvante. Il ne manque rien. Et puis, l'ouvrage est particulièrement soignée : la mise en page, les caractères et les polices variées, les illustrations. On s'immerge totalement dans cet univers et ça fait un bien fou de rêver et de retrouver son âme d'enfant. C'est une lecture à découvrir et à partager de 7 à 77 ans. J'ai déjà hâte de relire ce roman et je rêve de découvrir les chansons que l'auteur a ajouté dans la version collector qui, je l'espère, arrivera jusqu'à chez nous un jour.

 

En quelques mots :

Un vrai coup de coeur familial ! Un incontournable de Noël !

 

Voir les commentaires

2017-12-12T09:00:48+01:00

Idées cadeaux : Harry Potter

Publié par MyaRosa

 

 

Aujourd'hui, pour le rendez-vous "idées cadeaux" du challenge, j'avais envie de vous parler d'Harry Potter. Je ne vais pas vous parler de toutes les idées cadeaux sur ce thème car il faudrait un blog entier tellement il y en a (mugs, écharpe aux couleurs des maisons, figurines, baguettes magiques, jeux de société (malheureusement uniquement en anglais pour la plupart), puzzles, papeterie, déguisements, cadres, bijoux, jeux vidéos, jouets, vêtements, friandises etc...) mais j'ai choisi des livres et un coffret sortis récemment qui m'ont beaucoup plu et qui devraient plaire à tous les fans de l'univers créé par J. K. Rowling. Bien sûr, si ce n'est pas déjà fait, je ne peux que vous recommander d'offrir les romans de cette magnifique saga autour de vous. Il y a maintenant plusieurs éditions (illustrées ou non, grand et petit format, collectors, etc...) donc vous avez l'embarras du choix. Les films sont également à voir absolument. On les trouve d'ailleurs dans des coffrets collectors sublimes !

 

Voici quelques merveilleux ouvrages parus cet automne.

 

 

336 pages - éditions Gallimard Jeunesse - 39,90€

Il y a d'abord la très attendue édition illustrée par Jim Kay du troisième tome : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban. Le livre est magnifique ! J'adore le format, la couverture, la mise en page, le papier et les illustrations. C'est un vrai plaisir de redécouvrir ce tome dans une si belle édition. J'ai trouvé les illustrations vraiment belles et bien dans l'esprit de ce tome que je trouve assez sombre.

 

***

 

Coffret contenant 3 livres - éditions Gallimard Jeunesse - 38,70€

 Ensuite, il y a le sublime coffret réunissant les trois livres mythiques de la prestigieuse bibliothèque de Poudlard dans leur nouvelle édition en grand format : Les Animaux fantastiques - Le Quidditch à travers les âges - Les Contes de Beedle le Barde. Grâce à ce joli coffret, le lecteur s'immerge complètement dans l'univers d'Harry Potter comme s'il était lui-même un sorcier étudiant à Poudlard. Le sport et les contes préférés des sorciers ainsi que les créatures fascinantes croisés au fil des tomes n'auront plus de secrets pour lui ! Ce sont des livres amusants, souvent drôles et toujours fascinants dans lesquels on retrouve de belles illustrations de Tomislav Tomic et des commentaires et notes de différents personnages. Cette nouvelle édition est vraiment superbe. Le coffret est splendide et de bonne qualité et il y a également des parties dorées sur toutes les couvertures. A découvrir absolument !

 

***

48 pages - éditions Gallimard Jeunesse - 19,90€

 Pour aller encore plus loin dans la magie, il y a ce très beau livre rempli de surprises. Je vous avais déjà parlé du Carnet magique de Norbert Dragonneau qui m'avait beaucoup plu (clic). Ce nouveau livre fonctionne sur le même principe et s'intéresse aux forces du mal dans les adaptations cinématographiques des livres de J.K. Rowling, donc aussi bien dans Harry Potter que dans Les Animaux fantastiques. On y trouve des tas de photographies tirées des films, des informations passionnantes pour tout savoir sur le sujet mais aussi des tas de goodies à découvrir au fil des pages : un carnet de dessins préparatoires exécutés pour les films Harry Potter, des lettres, des cartes, des autocollants, des affiches, des listes, des documents secrets, etc... Un vrai trésor pour les fans ! Il a également des tas d'informations sur les personnages, les symboles, la création et le choix des décors et des costumes, les objets et lieux emblématiques, les différentes familles de sorciers et créatures fantastiques, les potions, les maléfices, etc... La mise en page est sublime. C'est vraiment un livre à avoir dans sa collection !

 

***

102 pages - éditions Gallimard Jeunesse - 26,90€

 Et pour finir cette sélection en beauté, voilà encore un ouvrage fantastique qui m'a beaucoup plu. Celui-ci s'intéresse à la magie du cinéma et plus particulièrement aux objets ensorcelés dans les adaptations cinématographiques des romans de J. K. Rowling, donc aussi bien dans Harry Potter que dans Les Animaux fantastiques. Il existe deux autres tomes dans cette belle collection qui parlent des héros extraordinaires et lieux fantastiques (1er tome) et des créatures fascinantes (2ème tome). Les livres de cette collection sont plus grands que les carnets magiques et on y trouve le même genre de surprises : des lettres, des affiches détachables, des autocollants, des carnets, des rabats à soulever, des documents et autres petites merveilles qui rendent la lecture dynamique et un peu magique.

 

 On s'immerge totalement dans l'univers des films et on n'a plus envie d'en sortir. On apprend des tas de choses sur les objets magiques tels que la lettre d'admission à Poudlard, les horcruxes, l'oeuf d'or, le miroir de Riséd, etc... Les informations fournies sont passionnantes et le graphisme et les photographies qui accompagnent les textes sont fabuleux. Il y a même un portrait de Dumbledore à accrocher et les instructions pour fabriquer soi-même une baguette magique. Voilà encore un livre magique et merveilleux que les fans ne pourront qu'adorer ! Je ne me lasse pas de le feuilleter.

 

 

Voir les commentaires

2017-11-28T14:00:20+01:00

Kill the Indian in the child

Publié par MyaRosa

Elise Fontenaille

92 pages, éditions Oskar, septembre 2017, dès 12 ans

L'histoire :

Comme tous les jeunes Indiens, Mukwa, 11 ans, est envoyé à Sainte-Cécilia, un pensionnat canadien dont l'éducation est confiée à des religieux. Malheureusement, cet établissement ne ressemble en rien à une école traditionnelle. Pour tout apprentissage, le jeune Ojibwé découvre l'humiliation, la privation de nourriture, les mauvais traitements... Car le mot d'ordre est Kill the Indian in the child : éliminer l'Indien dans l'enfant, lui faire oublier sa culture, sa religion, ses origines. Mais Mukwa se rebelle, décide de fuir et de rejoindre son père trappeur, dans la forêt...

 

Mon avis :

 

 Mukwa n'a pas encore onze ans lorsqu'il est envoyé dans un pensionnat pour apprendre à lire et à écrire. Il n'a aucune envie de quitter les siens et son père n'a pas du tout envie de le laisser partir, mais ils n'ont pas le choix. C'est ainsi que les choses se passent désormais pour les indiens. Ils se consolent en se disant que cet éloignement ne durera qu'un temps et que les choses rentreront dans l'ordre par la suite et qu'ils pourront reprendre le cours de leurs vies. Mais ce qui attend Mukwa est bien pire que ce qu'ils s'imaginent et rien ne sera jamais plus comme avant...

 

 Car à Sainte-Cécilia, les enfants indiens ne sont rien. Ils sont méprisés, battus, humiliés, violés et maltraités, le but étant soit disant de leur faire perdre leur côté sauvage, leur côté indien. Mais malgré toutes les privations et les humiliations, Mukwa s'accroche et reste fidèle à ses convictions. Ce qui le fait tenir, c'est l'espoir de retrouver les siens et la terre qu'il aime tant. Il rêve d'aller pêcher avec son père, entend encore les chants de sa grand-mère, se souvient de la saveur du sirop d'érable et sent le souffle de sa mère qui lui coiffe sa longue chevelure dont il ne reste désormais plus rien. C'est ainsi qu'il décide de s'enfuir pour retourner chez lui...

 

 Quel choc ! Ce roman est glaçant et révoltant. On voit la vie d'un enfant, d'un innocent qui n'aurait jamais dû être séparé de sa famille, devenir un véritable enfer... Et pourquoi ? Parce que ceux qui se sentent supérieurs en ont décidé ainsi et se sentent tellement protégés par leur couleur et leur religion qu'ils se permettent les pires atrocités. Cette histoire n'a rien d'une fiction. Malheureusement, elle s'inspire d'un fait divers de 1966 qui a poussé un journaliste à s'intéresser de plus près aux écoles résidentielles du Canada alors que d'autres préféraient fermer les yeux. Cela a tellement fait scandale que le journaliste a perdu son emploi, mais son travail n'aura pas été vain puisqu'il a réussi à attirer l'attention sur ces terribles endroits.

 

 Il aura tout de même fallu attendre 1996 pour que le dernier établissement de ce genre ferme ses portes. L'auteur nous l'explique à la fin du livre, il y avait plus d'une centaine d'établissements de ce genre au Canada et ils ont "abrité" près de 150 000 enfants indiens. On estime qu'il y a eu au moins 30 000 décès d'enfants derrière les portes de ces établissements. Et combien de traumatisés à vie ? Combien d'oubliés ? Il y a même eu un procès. Des nonnes et des prêtres ont été reconnus coupables, mais personne n'a jamais été condamné...

 

 Ce n'est pas le genre de livres que l'on lit pour se détendre, mais j'estime que toutes les horreurs commises doivent être mises en lumière pour ne pas être répétées et je remercie Elise Fontenaille d'avoir écrit ce livre "choc". Si le lecteur n'est pas épargné, elle rend un bel hommage aux victimes de ces établissements. J'ai beaucoup aimé la manière dont Mukwa nous parle de sa vie avec les siens, des endroits qu'il aime, des traditions de son peuple et aussi la manière dont les esprits trouvent leur place dans le récit. Il y a de la poésie et même un côté onirique qui m'a beaucoup plu et contraste avec la froideur et l'hostilité des descriptions des faits qui se déroulent à Sainte-Cécilia. Cela les rend d'autant plus effroyables. C'est un roman coup de poing qui ne peut laisser personne indifférent. Il y a tant d'injustice là-dedans, tant de souffrances irréparables. Je me sens encore triste et en colère. Ce livre devrait avoir sa place dans toutes les bibliothèques. Décidément, ce monde ne tourne pas bien rond.

 

D'autres billets chez Jérôme et Noukette.

 

Voir les commentaires

2017-11-28T10:08:38+01:00

24 histoires pour attendre Noël

Publié par MyaRosa

Collectif

80 pages, éditions Fleurus, octobre 2012

Quatrième de couverture :

24 merveilleuses histoires à lire chaque soir du 1er au 24 décembre pour patienter en attendant Noël !

 

Mon avis :

 

J'aime beaucoup les recueils d'histoires pour enfants mais je m'en méfie aussi. Ceux qui reprennent des histoires déjà sorties individuellement sont en général très bien faits. Il y a moins d'illustrations, mais on est sûr d'avoir de belles histoires bien construites pour un prix intéressant. En revanche, certains recueils sont scandaleux car ils proposent des histoires sans vraie intrigue et souvent sans fin avec des textes approximatifs et sans saveur qui servent juste à remplir les pages et à accompagner les illustrations qui tapent à l'oeil de l'acheteur et suffisent à lui faire acheter le livre sans en vérifier le contenu. J'ai eu de nombreuses déceptions avec des recueils, mais celui-ci n'en fait pas partie. Je l'ai acheté il y a quatre ans et nous le ressortons chaque année avec plaisir. C'est un livre peu encombrant qui est vendu à tout petit prix (5,95€). Il est souple et ni trop petit ni trop grand à mon goût, juste comme il faut. Vous connaissez le principe, c'est une sorte de calendrier de l'Avent, il y a une petite histoire pour chaque soir.

 

 

 Chaque histoire fait environ deux ou trois pages. Elles parlent de Noël et surtout de l'Avent. Les histoires sont mignonnes comme tout et très joliment illustrées. Elles mettent en scène des familles et des animaux qui préparent Noël, mais aussi des fées, des lutins et bien sûr le Père Noël. A travers ces histoires, on découvre les traditions de Noël venues du monde entier, on part à l'aventure, on rêve, on s'émerveille, on s'envole, on imagine... et l'attente semble moins longue. On parle de Saint Nicolas, de la Sainte Lucie, du calendrier de l'Avent, de ce que symbolisent les bougies, de charité et de générosité, de santons, de sablés de Noël, de pain d'épices, de sapins, de l'hiver, de lettre au Père Noël, d'entraide et de partage, de repas de Noël, etc... Il y a du mystère, de l'aventure, de la tendresse, de la magie et beaucoup d'amour. On adore !

 

 

 Voici les titres des histoires présentes dans ce recueil : Julot Mulot attend Noël - Sophie et Aliocha - Coline et l'orange magique - Les pains d'épice ont disparu ! - Une folle nuit dans la cuisine - La Surprise de Saint Nicolas - L'Aventure des petits santons - La Crèche patatras ! - La Lettre au Père Noël - Le Chevalier au grand coeur - Le Noël des oiseaux - Les Trésors de la forêt - L'élection de Sainte Lucie - Un petit sapin pour Lison - Les Trois elfes gourmands - Un mystérieux voyageur - L'étoile et le petit berger - La Grande peur de Finette - Le Festin de madame Mésange - Le Père Noël a des soucis - Le Fabuleux Noël des godasses - Le Cadeau de la petite - Minuit est là - La souris de Bethléem

 

 

En quelques mots :

Un joli recueil qui vaut vraiment le détour et qui permet de patienter jusqu'à Noël. Les histoires sont pleines de tendresse, de magie et de générosité. On adore !

 

 

 

Voir les commentaires

2017-11-27T10:09:42+01:00

What Light

Publié par MyaRosa

Jay Asher

284 pages, éditions Michel Lafon, octobre 2017

Présentation de l'éditeur :

Un premier amour inattendu.

Le poison de la rumeur.

Le récit d'une seconde chance.

 

Mon avis :

 

La présentation de ce livre étant très énigmatique, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et j'ai été agréablement surprise de découvrir une jolie romance de Noël.

 

 

 Sierra est adolescente et vit avec sa famille dans une plantation de sapins dans l'Oregon. Chaque année, elle laisse sa maison et ses amis pendant un mois pour aller vendre des sapins en Californie avec ses parents. Elle fait cela depuis toute petite et même si elle est un peu triste de ne pas passer Noël sous la neige avec ses copines de classe, elle adore retrouver ses petites habitudes dans cette autre ville qu'elle connaît comme sa poche et qui fait au moins autant partie de son univers. Là-bas, elle retrouve Heather, l'une de ses meilleures amies, ainsi que beaucoup de familles qu'elle aime retrouver chaque année.

 

 Pour elle, Noël rime avec ces petits moments-là : les retrouvailles avec Heather, la vente des sapins avec ses parents, la saveur du mocha à le menthe et l'odeur des bougies parfumées. Mais cette année, tout est sur le point de changer. Les affaires ne vont pas fort et il se pourrait bien que ce soit le dernier Noël de Sierra et sa famille en Californie. Déjà bousculée par cette nouvelle, Sierra l'est encore plus lorsqu'elle rencontre Caleb, un garçon beau et mystérieux qui fait chavirer son coeur et vient remettre en question toutes ses certitudes. Mais peut-elle laisser parler son coeur alors qu'elle sait qu'elle devra de toutes façons partir et peut-être ne jamais revenir ? Et puis, il y a toutes ces histoires que l'on raconte au sujet du passé de Caleb...

 

 

 J'ai beaucoup aimé ce roman. D'une part parce qu'il se passe au moment de Noël et que j'ai adoré cette ambiance autour de la vente des sapins et des préparatifs et d'autre part parce que j'ai beaucoup aimé les thèmes abordés : le pardon, la rédemption, les erreurs, la rumeur, la culpabilité, le poids du passé, l'amour, l'amitié... L'auteur l'explique d'ailleurs au début du livre, il a voulu aborder les mêmes problématiques que dans son roman "13 reasons why", mais avec un regard différent et plus optimiste.

 

 L'histoire de Sierra et Caleb est loin d'être simple et elle m'a beaucoup touchée par son authenticité. Il y a des passages vraiment mignons et de jolis messages d'espoir. L'auteur a vraiment eu une bonne idée en abordant cette histoire de "double vie" et de tout ce que cela peut susciter chez une adolescente, et j'ai trouvé toute l'histoire autour de Caleb très intéressante. J'ai adoré les livraisons de sapins, la préparation des sablés maison, les discussions familiales, les confidences entre Sierra et Heather (même si j'ai trouvé ses amies de l'Oregon insupportables et égoïstes) et leurs traditions. Quelle jolie lecture de saison !

 

En quelques mots :

C'est une belle lecture de Noël à mettre sous le sapin. Un livre qui devrait faire craquer les ados et les romantiques. Moi, j'ai adoré !

 

 

Voir les commentaires

2017-11-22T08:11:53+01:00

Le Journal intime de Cléopâtre Wellington, tome 1 : Mémoires d'une jeune guenon dérangée

Publié par MyaRosa

Maureen Wingrove

233 pages, éditions Michel Lafon, octobre 2017

L'histoire :

Cléopâtre a 13 ans, trois chats, des parents divorcés, une petite sœur givrée fan de phoques, une pilosité plus proche de celle du singe que de l’être humain, et doit supporter quotidiennement maintes humiliations et insultes assénées par Clément, le plus sadique mais néanmoins plus beau mec du collège. Heureusement, elle peut compter sur sa BFF Chloé pour lui faire oublier ses drames existentiels à grand renfort de missions d’espionnage nocturnes et de tournage de film d’horreur amateur. Mais cette année, deux nouveaux font leur apparition en classe de quatrième… Et il se peut qu’ils changent considérablement le quotidien de Cléo.

 

Mon avis :

 

 Attention, méga COUP DE COEUR !

 

 Cléopâtre a 13 ans... et tout ce qui va avec. Elle se trouve moche et trop poilue, n'a encore jamais embrassé un garçon et rêve en secret du beau mais diabolique Clément, en a marre qu'on lui donne des corvées à faire à la maison, trouve sa petite soeur complètement cinglée, a les meilleures amies du monde et connaît les chorégraphies de Lady Gaga par coeur. Dans son journal, elle nous raconte ses journées, ses petits soucis, ses inquiétudes et ses espoirs. Elle dit tout ce qui lui passe par la tête sans aucun filtre et c'est absolument hilarant. Oui, oui, hilarant, rien de moins. J'ai rigolé comme une baleine et gloussé comme une ado durant toute ma lecture. J'avais l'impression d'avoir à nouveau 13 ans et j'ai adoré ça !

 

 Cléopâtre est aussi drôle qu'attachante et on se régale à suivre ses (més)aventures rocambolesques. J'ai adoré les soirées films d'horreur avec ses copines et surtout les nuits de frayeur intense qui les suivent et donnent lieu à des scènes très drôles. J'ai beaucoup aimé sa relation avec sa petite soeur et notamment leur petit jeu au supermarché. J'ai aimé voir Cléo se changer en apprentie sorcière à jeter des sorts au milieu de son jardin. Les préparatifs de la fête d'Halloween étaient trop chouettes et que dire des scènes d'espionnage dans les arbres en tenue de camouflage (avec du roquefort) ? Non, vraiment, cette Cléopâtre Wellington est géniale et n'a pas fini de nous surprendre ! Je suis déjà impatiente de lire la suite de son journal.

 

 Maureen Wingrove alias Diglee a fait très fort avec ce premier roman désopilant et hyper rafraîchissant. En général, je n'aime pas que l'on compare les livres et les auteurs entre eux, mais j'ai eu l'impression de lire un roman de Louise Rennison et croyez-moi, c'est un très beau compliment car je suis ultra fan de Georgia Nicolson et Tallulah Casey ! Cléo est notre Georgia à nous. Il y a bien longtemps que je n'avais pas autant ri en lisant un livre. Les réflexions, la façon de parler, les interrogations, les références culturelles... tout m'a parlé. J'étais à nouveau ado et j'ai adoré ça ! Pour tout vous dire, j'ai tellement aimé que j'ai déjà envie de le relire. Vivement la suite ! Cléo me manque déjà !

 

En quelques mots :

Un roman moderne, rafraîchissant et très drôle à mettre entre les mains des jeunes et des moins jeunes. Bonne humeur et fous rires garantis !

 

> Good News : Les aventures hilarantes de Cléopâtre débarquent en poche le 8 octobre 2020 !

 

Voir les commentaires

2017-11-17T08:24:46+01:00

Cendrillon : Livre et puzzle

Publié par MyaRosa

 Il y a plusieurs années, j'ai présenté sur le blog un album de Cendrillon que nous aimons beaucoup à la maison. Mon billet est ici. J'aime beaucoup cet album et je trouve que cette adaptation du conte pour les plus jeunes est très réussie. L'histoire est courte, les mots sont simples mais la magie du conte et tous les éléments importants ont été conservés.

 

 

 Et puis, il y a surtout les fabuleuses illustrations de Lorena Alvarez ! Elles sont vraiment magnifiques ! C'est magique, onirique et poétique. J'adore les couleurs du ciel qui passent du rose, au violet puis à un bleu profond. Les fleurs, les étoiles... tout semble féérique. On se croirait en plein rêve !

 

 

 Cette année, les éditions Usborne rééditent ce bel album dans un joli coffret qui contient le livre en version souple et un puzzle de 30 pièces reprenant une scène du livre magnifiquement illustrée. Le coffret est bien solide tout comme les pièces du puzzle qui sont assez grandes. Ma fille adore cette histoire et ce coffret l'a vraiment émerveillée. Elle refait le puzzle plusieurs fois par jour depuis que nous l'avons et ne se lasse pas de feuilleter le livre encore et encore. Voilà une belle idée cadeau pour les enfants qui aiment les contes de fées et les puzzles. Ce coffret est vraiment superbe et son prix est très raisonnable (11,50€).

 

 

 

Voir les commentaires

2017-11-16T09:55:45+01:00

L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine !

Publié par MyaRosa

Jean-Luc Marcastel

252 pages, éditions Flammarion Jeunesse, mai 2017, dès 9 ans

L'histoire :

Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent ; des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans les ombres ; et il y a cette force qu'il ressent au plus profond de lui... Alors que les mondes s'affrontent, Nathan est le seul à pouvoir réconcilier les hommes et apaiser les conflits.

 

Mon avis :

 

 Nathan est un jeune orphelin qui, après avoir passé son enfance à changer de foyer, fait des études dans une école hôtelière toulousaine. Avec son ami Félix, il part travailler pour l'été dans une auberge perdue au fin fond de l'Auvergne. Une fois sur place, le jeune garçon est intrigué. Il a l'impression que cet endroit n'est pas ce qu'il semble être. C'est comme s'il était plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur, comme s'il y avait des pièces et des endroits cachés. Nathan est bien décidé à percer le mystère, surtout qu'il commence à ressentir des choses étranges...

 

Avec ce premier tome de L'Auberge entre les mondes, Jean-Luc Marcastel nous entraîne dans un univers totalement fascinant. J'ai adoré cette histoire qui démarre sur les chapeaux de roue. Impossible de s'ennuyer avec cette série de fantasy. Le rythme est effréné et il y a de nombreux rebondissements du début à la fin. On croise toutes sortes de créatures étranges et effrayantes tellement bien décrites qu'on a l'impression de les avoir vu de nos propres yeux. Certains semblent sorties de nos pires cauchemars !

 

 Les personnages doivent faire face à des situations périlleuses. On a l'impression d'être à leurs côtés. On se sent mis à l'épreuve, en danger, un peu effrayé, mais aussi terriblement excité par cette folle aventure ! Comme Nathan, on a un peu de mal à retrouver le monde "normal" après cette lecture tant l'univers créé par Jean-Luc Marcastel est fascinant. Enfin, le thème de la gastronomie est bien exploité et apporte une touche supplémentaire d'originalité. A la fin du livre, on retrouve quelques recettes commentées par les incorrigibles frères Kolkrabbi et Bleksprutt. On en veut encore ! Vivement la suite !

 

En quelques mots :

Un premier tome palpitant. Une série de fantasy que je vais continuer avec grand plaisir. Vivement la suite !

 

Voir les commentaires

2017-11-02T15:31:46+01:00

Miss Pook et les enfants de la lune

Publié par MyaRosa

Bertrand Santini

182 pages, éditions Grasset Jeunesse, novembre 2017, dès 10 ans

L'histoire :

Paris, 1907
Une Sorcière kidnappe des enfants pour les emmener sur la lune...

Miss Pook est une Sorcière. Sous l'apparence trompeuse d'une charmante gouvernante anglaise, elle convainc la jeune Elise de quitter la Terre pour vivre avec elle dans son château sur la Lune. Là-haut, la fillette fait la connaissance de créatures aussi merveilleuses que maléfiques, et découvre qu'un terrible complot se prépare...

 

Mon avis :

 

 Miss Pook et les enfants de la lune est le premier roman de Bertrand Santini que je lis, et ce ne sera pas le dernier ! J'avais vraiment hâte de découvrir cet auteur et de me plonger dans son univers qui semble faire l'unanimité auprès des petits et des grands lecteurs. J'ai totalement craqué par cette belle couverture illustrée par Laurent Gapaillard. Elle est magnifique, n'est-ce pas ? J'ai tout de suite été emportée ailleurs et conquise par cette histoire. La première scène est sublime et tellement bien décrite que l'on a l'impression d'y assister vraiment. Le contexte, tout d'abord, m'a beaucoup plu. Paris au début du XXe siècle, la tour Eiffel et les débats qu'elle suscite, la place de la femme et des domestiques dans la société qui nous fait toujours bondir et lever les yeux au ciel et surprendra certainement les plus jeunes. Bertrand Santini s'est d'ailleurs inspiré de journaux d'époque pour retranscrire le contexte dans lequel on découvre Miss Pook. Cette dernière nous apparaît d'abord comme une sorte de Mary Poppins, amusante, surprenante et extrêmement sympathique avant que l'histoire ne prenne une tournure très différente...

 

 La suite de l'histoire qui se déroule, vous l'aurez compris, sur la lune est très fantaisiste. La petite Elise va croiser toutes sortes de créatures fantastiques, certaines plutôt sympathiques et d'autres carrément terrifiantes. Comme tous les enfants, Elise est rusée et pleine de ressources et va tenter de se sortir au mieux de ces situations souvent compliquées... Mention spéciale aux sorcières de ce livre qui sont vraiment très, très méchantes et épouvantables au point de faire frissonner et trembler les jeunes et les moins jeunes ! "Les balais des sorcières déchirèrent la nuit comme des coups de scalpel." (page 136)

 

 J'ai beaucoup aimé cette lecture. Les chapitres sont courts, les personnages intéressants, l'intrigue mystérieuse et il y a de nombreux rebondissements. Je ne m'attendais pas à une histoire aussi sombre mais rien n'est gratuit. Tout à un sens et j'ai beaucoup aimé les explications et les révélations que nous apporte la fin de ce premier épisode. J'aime beaucoup cette idée qu'il y a une leçon à tirer de toute expérience. Et puis, c'est vrai, les contes et les cauchemars nous aident à grandir et c'est ici très bien expliqué. L'écriture est agréable et poétique et l'atmosphère envoûtante.

 

 Petit bémol qui n'est pas directement lié à l'histoire mais à un moment, l'un des personnages évoque "Hugo de la nuit", un autre roman de Bertrand Santini que je n'ai pas encore lu mais que j'aimerais découvrir prochainement. Ne l'ayant pas lu, je ne peux pas en être certaine, mais j'ai tout de même l'impression qu'on nous en dit un peu trop sur le sujet... En dehors de cela, j'ai passé un très bon moment et je lirai avec plaisir la suite des aventures de Miss Pook et les enfants de la lune.

Et vous, ça vous tente ?

 

En quelques mots :

Une belle aventure. Beaucoup de mystère. Des personnages aussi fascinants que terrifiants. Vivement la suite !

 

Quelques extraits :

"Les cauchemars ne sont pas aussi malfaisants qu'on croit. Bien au contraire ! Il faut être à leur écoute. Ce sont de précieux alliés. Ils alertent des périls qui rôdent autour de soi, mais aussi en soi ! N'oublie jamais cela : si l'ombre et les ténèbres te font dresser les cheveux sur la tête, c'est pour mieux t'aider à grandir." (page 116)

"La frontière entre la partie ensoleillée de la Lune et sa face cachée formait une ligne franche, semblable à la bordure d'un tapis de velours posé sur le sol. Au-delà de cette limite, les ténèbres étaient si profondes qu'elles engloutissaient l'éclat des étoiles. Quiconque avait le malheur de s'y risquer, ne fut-ce que d'un pas, était condamné à errer dans le noir pour l'éternité." (page 123)

 

Voir les commentaires

2017-10-30T09:51:09+01:00

Trouve ton chemin dans les mondes fantastiques

Publié par MyaRosa

The Scary Places Map Book

B. G. Hennessy & Vincent Caut

32 pages, éditions Milan, octobre 2017, dès 5 ans

Présentation de l'éditeur :

Le galion hanté du capitaine Davy Jones,la Grèce des êtres mythiques, les canyons mortels du Far West, le bois maudit d’Occultum, la Transylvanie de Dracula et le château des Noctambules… Partez à la découverte des mondes fantastiques, et allez sur les traces des pirates, du Minotaure, de Billy the Kid, des sorcières démoniaques, de Dracula et du docteur Frankenstein. Rejoignez un endroit précis de la carte en suivant le parcours défini, mais en évitant les multiples dangers. Tout au long du chemin, il faudra repérer et retrouver des secrets cachés.

 

Mon avis :

 

 L'an dernier, je vous ai parlé d'un livre-jeu que j'avais adoré qui permettait aux enfants de développer leur sens de l'orientation tout en s'amusant et de voyager dans l'univers des contes de fées, par la même occasion. Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de découvrir Trouve ton chemin au pays des contes, n'hésitez-pas à aller faire un petit tour par ici. Ce livre est GENIAL !

 

 

 Cette fois, nous partons à la découverte des mondes fantastiques et des créatures légendaires qui les peuplent : sorcières, vampires, fantômes, ogres, trolls, monstres, zombies, loups-garous, démons et dragons sont de la partie. Oserez-vous tourner les pages de ce livre terrifiant et serez-vous capables de retrouver votre chemin et de trouver les secrets cachés ? Aurez-vous le courage de vous aventurer dans le bois maudit d'Occultum ou dans les canyons mortels du Far West et de parcourir les sombres couloirs du manoir des noctambules ?

 

 

 Six univers sont à explorer et il y a donc autant de cartes à déchiffrer. On nous plonge tout de suite dans le contexte et on découvre à chaque fois des créatures terrifiantes ou des légendes qui y sont associées. Ensuite, il faut bien suivre les instructions et se repérer sur la carte pour remplir la mission. Les missions proposées sont variées : retrouver un pirate disparu en mer, le cercueil de Dracula ou une vilaine sorcière. L'espace se mesure en pas de fantôme, foulée de rodéo ou brasse de sirène. Attendez-vous à croiser la dame blanche, à rentrer dans le placard gémissant, à affronter tes pires cauchemars, à visiter une ville fantôme et à croiser quelques monstres marins au passage... Alors, êtes-vous prêts à affronter tout cela ? Une chose est sûre, cette année, Halloween sera inoubliable ! Et si vous êtes trop effrayés, rien ne vous empêche de partir plutôt au pays des contes. ;)

 

 

 Cette fois encore, je suis conquise ! Je craque complètement pour ce livre qui nous transporte dans d'autres univers. C'est aussi drôle qu'effrayant. On s'amuse sans voir le temps passer et on en redemande. Les univers proposés sont variés et tous plus terrifiants les uns que les autres. J'adore les illustrations qui sont pleines de détails à observer. Un troisième titre est prévu pour 2018 et le thème sera, cette fois, les grandes explorations !

 

 

En quelques mots :

COUP DE COEUR pour ce livre aussi génial qu'effrayant ! Un livre-jeu pour s'amuser à se faire peur et apprendre à se repérer sur une carte. C'est drôlement bien fait et vraiment divertissant. J'adore !

 

A découvrir aussi : Qui est le coupable ? 

 

 

 

RDV chez Lou & Hilde !

 

Voir les commentaires

2017-10-14T09:04:58+02:00

C'est quoi... un microbe ?

Publié par MyaRosa

Katie Daynes & Marta Alvarez Miguéns

12 pages, éditions Usborne, septembre 2017

Présentation de l'éditeur :

Qu'est-ce qu'un microbe ? Où vivent-ils et comment se propagent-ils ? Il est temps de s'y intéresser de plus près...

 

Mon avis :

 

 Encore un petit documentaire vraiment chouette qui a beaucoup plu à mon fils qui me pose toujours des tas de questions sur les microbes. Les explications sont rapides et claires et surtout accompagnées de belles illustrations qui rendent la découverte ludique et amusante et aident à mieux comprendre ce qui nous est expliqué.

 

 

 Il y a aussi des tas de rabats à soulever pour découvrir des tas d'informations intéressantes sur le sujet : comment peut-on observer les microbes ? Quelle est la différence entre un virus et une bactérie ? Est-ce que toutes les bactéries rendent malade ? Où vivent les microbes ? Comment se propagent-ils ? Mon corps peut-il les combattre ? Les médicaments aident-ils ? Comment les arrêter ?

 

 

En quelques mots :

Un documentaire passionnant, ludique et amusant.

 

Voir les commentaires

2017-10-03T07:42:55+02:00

Les histoires de Timoté (5 histoires pour grandir)

Publié par MyaRosa

Emmanuelle Massonaud & Mélanie Combes

128 pages, éditions Gründ, septembre 2017

Quatrième de couverture :

Des histoires pour grandir avec Timoté ! Découvre les petits soucis et grands bonheurs de sa vie quotidienne, au fil de 5 histoires très tendres dans lesquelles chacun se reconnaîtra.

 

Mon avis :

 

 Timoté a, lui aussi, sa petite compilation d'histoires ! C'est ma fille qui est ravie car elle adore ce personnage. Ce joli livre réunit 5 histoires déjà publiées individuellement : Timoté va sur le pot - Timoté fait des bêtises - Timoté a perdu son doudou - Timoté ne veut pas dormir - Timoté est très poli. Nous avions déjà quelques titres de la collection mais par chance, nous n'avions aucun de ceux là !

 

 

 Ces histoires variées abordent avec douceur des thèmes qui touchent tous les petits et les aident à grandir. Avec Timoté, ils apprennent à faire face aux petites difficultés et contrariétés du quotidien, à mieux gérer leurs émotions et leur frustration, à comprendre leurs réactions et celles des autres, etc... Tous les enfants peuvent se retrouver dans ces histoires et s'identifier facilement à Timoté, petit personnage par ailleurs très attachant. J'aime beaucoup la couverture colorée et toute douce de ce livre ainsi que les jolies illustrations de Mélanie Combes. Ma fille adore ce livre et ne s'en lasse pas.

 

 

En quelques mots :

Une jolie compilation pour les petits. Des histoires dans lesquelles ils se retrouvent et qui les aident à grandir.

 

A découvrir aussi :

Timoté va chez le docteur

Timoté s'habille tout seul

Timoté fête Noël

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog