Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

2010-01-28T18:42:00+01:00

Je ne sais plus pourquoi je t'aime - Gabrielle Zevin

Publié par MyaRosa
http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv51613503.jpg


Présentation de l'éditeur :

Je suis en train de descendre l'escalier du lycée et la seconde d'après, je tombe la tête la première. Quatre années de ma vie s'effacent et à mon réveil à l'hôpital, James Larkin me sourit. Il sent la fumée de cigarette, les drape fraîchement lavés, laisses à sécher au soleil. Evidemment je tombe folle amoureuse. Je nage dans un brouillard heureux. Mais la vie ne peut pas continuer comme ça. Amnésique ou pas, il faut que je sache quel genre de fille j'étais avant. Je me lance alors dans une enquête sur moi-même. Qui es-tu vraiment; Naomi Porter ? Gabrielle Zevin nous offre un roman lumineux, hanté par la grâce de deux personnages qui oscillent entre inquiétudes; espoirs et une chasse au bonheur digne des plus grands écrivains.


Mon avis :



  Naomi Porter est une adolescente populaire et dynamique. Elle s'occupe de l'album du lycée, partage son temps entre les différents hommes de sa vie : son meilleur ami Will, passionné de musique, son père, et son petit copain Ace, un sportif rencontré sur un cours de tennis, car oui, Naomi est aussi une grande sportive et une passionnée de photographie. Mais de tout cela, Naomi n'a plus aucun souvenir. Elle a oublié les quatre dernières années de sa vie et doit malgré tout reprendre le cours de son existence et découvrir qui elle était.

  L'écriture de Gabrielle Zevin est agréable, et nous plonge dans la vie de Naomi qui ne reconnait plus rien, ni son petit copain, ni son reflet dans le miroir. La pauvre, se sent obligée d'embrasser un garçon qu'elle ne connait même pas et tout le monde semble attendre d'elle qu'elle soit exactement la même qu'avant alors qu'elle n'a plus aucune envie d'aller aux soirées branchées, de consacrer du temps à l'album du lycée, ou de jouer au tennis... Ce livre nous entraîne dans les pensées de Naomi, nous fait partager son quotidien et les difficultés qu'elle a à trouver sa place dans une vie qui ne lui correspond plus. En le lisant je me disais que ce livre ferait une super série! Le sujet est assez classique, mais les personnages sont vraiment attachants. J'ai adoré Will, son meilleur ami qui lui prépare des compils pour illustrer tous les moments importants de sa vie. J'adorerais avoir un ami comme ça! Son père est aussi très attachant. Il l'aime énormément, mais ne sait pas toujours comment lui dire, alors chaque année, il lui offre, un livre, un seul, choisi minutieusement, et il lui écrit une longue dédicace pleine de tendresse.

 Ce qui est compliqué, c'est que Naomi n'a oublié "que" quatre années de sa vie. Elle se souvient de sa vie d'avant comme si c'était hier, mais beaucoup de choses ont changé en quatre ans. Ca fait beaucoup à digérer, et elle doit prendre du recul pour analyser, comprendre, pardonner...
Elle hésite entre se fondre dans le moule, tenter de redevenir celle qu'elle a été, ou faire un tri dans sa vie et recommencer selon ses goûts et ses envies du moment. Dans les deux cas, de rudes épreuves s'offrent à elle et elle sait que ce ne sera pas de tout repos.

 Beaucoup de sujets sont abordés dans ce livre : l'amour, l'amitié, le suicide, l'adoption, la mort, la dépression, le divorce,... les grandes questions qu'on se pose à l'adolescence. Bien que j'ai passé ce cap, je me suis laissée emporter par cette histoire et j'ai suivie Naomi, à la recherche de sa mémoire dans les couloirs du lycée, et je dois dire que je ne regrette pas le voyage. Ce n'est pas un coup de coeur, mais tout de même une lecture bien agréable. Un autre roman de Gabrielle Zevin, Une vie ailleurs,  est sorti en 2005 et me tente beaucoup. Tant pis pour les bonnes résolutions, j'ai bien envie de me laisser tenter...

*****

"Tout finit par s'oublier, de toute manière. D'abord, on oublie tout ce qu'on a appris : les dates de la guerre de Cent Ans, le théorème de Pythagore. On oublie surtout tout ce qu'on n'a pas vraiment appris mais qu'on a juste mémorisé la veille au soir. On oublie les noms de pratiquement tous ses profs à part un ou deux,
qu'on finira par oublier eux aussi. On oublie son emploi du temps de première, sa place dans la classe, le numéro de téléphone de son meilleur ami et les paroles de cette chanson qu'on a bien écoutée un million de fois. [...] On oublie qui était branché et qui ne l'était pas, qui était beau, intelligent, sportif ou pas. Qui est allé dans une bonne fac. Qui donnait les meilleures fêtes. Qui pouvait vous trouver de l'herbe. On les oublies tous. Même ceux qu'on disait aimer, et même ceux qu'on aimait vraiment. Ceux-là sont les derniers à disparaître. Et ensuite, une fois qu'on a suffisamment oublié, on aime quelqu'un d'autre."

"Peut-être est-ce la vie, tout simplement? Redevenir sans cesse orphelin. On devrait nous le dire à la naissance : mets ton coeur dans une valise, prépare-toi à voyager."

*****

Un autre avis chez : Melcouettes

(314 pages - Albin Michel/Wiz - 2 septembre 2009 - 14€)




Voir les commentaires

2010-01-27T12:45:00+01:00

Voyage au pays des arbres - JMG Le Clézio/H.Galeron

Publié par MyaRosa
http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv75804869.jpg

Résumé :

Un petit garçon qui s'ennuie et qui rêve de voyager s'enfonce dans la forêt, à la rencontre des arbres. Il prend le temps de les apprivoiser, surtout le vieux chêne qui a un regard si profond. Il peut même les entendre parler. Et quand les jeunes arbres l'invitent à leur fête, le petit garçon sait qu'il ne sera plus jamais seul.
Un voyage magique et poétique au pays des arbres raconté par un grand auteur contemporain.



Mon avis :

 Ce livre dormait dans ma PAL depuis plus d'un an, et le challenge Lectures d'école était une bonne occasion de l'en sortir, alors voilà, je m'y suis mise. J'ai été attirée par le titre et par la couverture. L'édition me plait beaucoup, la texture du papier est agréable et j'ai aimé la présence d'images entre les différents paragraphes ainsi que les doubles pages consacrées aux illustrations.

 Concernant l'histoire, je suis moins enthousiaste. J'aime la nature, et l'idée d'un livre consacré aux arbres me plaisait beaucoup. Mais voilà, malgré son titre, ce livre ne m'a malheureusement pas fait voyager. L'histoire est jolie, mais un peu creuse. Il ne se passe pas grand chose et c'est assez frustrant, on ne fait que survoler le thème. D'accord, c'est un livre conseillé pour les enfants, à partir de 8 ans, donc je suis sans doute beaucoup trop vieille pour l'apprécier à sa juste valeur, mais je trouve qu'il n'y a presque pas d'histoire. Le début est prometteur, on nous parle des arbres que tout le monde pensent sans âme, on nous dit que si on les écoute bien ils parlent et que certains soirs ils se mettent à danser. C'est très poétique, j'aime cette idée et ça permet aux enfants d'avoir une vision différente des arbres, de s'y intéresser un peu plus, d'écouter les bruits de la forêt, mais c'est tout! Il ne se passe rien de plus, j'ai trouvé cela frustrant, on a l'impression de lire le début d'une histoire, sauf qu'il n'y a pas de suite...

 Je reste mitigée sur ce livre. J'y ai trouvé de belles choses : une idée de départ belle et poétique, quelques belles illustrations (mes préférées étant la couverture et la double page sur la "danse des arbres"), mais je suis quand même assez déçue. Je m'attendais à plus de profondeur même si c'est un livre de jeunesse. . On peut mettre le manque d'action sur le compte du thème en disant que c'est justement le souffle et la tranquilité d'un arbre, mais bon... je ne suis pas vraiment convaincue par cet argument.
Enfin, cet avis n'engage bien sûr que moi, et je serai curieuse d'avoir l'avis d'un enfant, qui sera sans doute moins exigeant que moi et peut-être plus objectif.

(34 pages - Gallimard Jeunesse/Folio Cadet - 25 septembre 2002 - 5,60€)


http://4.bp.blogspot.com/_7QWzZWxCPYg/S1K3DguJtvI/AAAAAAAAAKs/kGiTystYjW8/s320/challenge+lectures+d%27%C3%A9cole.jpg

Voir les commentaires

2010-01-19T22:13:00+01:00

Créature de la nuit de Kate Thompson

Publié par MyaRosa
ui2ikce89f5b66fviewattth125b0e70f45

Résumé :

« Je lui ai bien dit, à ma mère, que je ne voulais pas rester là-bas. Dès qu’elle ouvrait la bouche, je disais : « Je reste pas là-bas. Tu peux pas me forcer ». »

Il va lui en faire baver, à sa mère, de l’emmener dans un trou aussi perdu. Soi-disant parce que les potes ont une mauvaise influence…
Mais pourquoi là-bas ? Pourquoi dans une maison que l’ancien locataire a désertée du jour au lendemain ? Dans une bicoque en rase campagne où une petite fille a été assassinée bien des années plus tôt ? Quant à cette consigne idiote de laisser chaque soir un bol de lait et des biscuits pour une improbable petite fée… c’est du délire.

Quoique…


Mon avis :

  Ce livre fait vraiment débat en ce moment sur la blogosphère et sur les forums, parce qu'il faut l'avouer, il ne ressemble pas du tout à ce que l'on s'était imaginé par rapport au titre, à la couverture, et au résumé. J'avais lu quelques avis avant de le commencer, et je dois dire que j'étais plutôt d'accord au début : il y a erreur sur la marchandise. On nous vend du fantastique alors qu'on récolte en fait une histoire bien trop réelle, de gamin de banlieue qui passe ses journées à dealer et à voler des voitures... Franchement j'étais un peu déçue et Robert m'a tapé sur les nerfs dès le début. Pourtant, je ne comprend toujours pas comment c'est arrivé, mais j'ai adoré ce livre! Ahh.. Vous ne vous attendiez pas à cela n'est-ce pas?

  C'est donc l'histoire de Robert, qui vit seul avec son demi-frère et sa mère, jusqu'au jour où celle-ci décide d'emmener toute sa petite famille vivre à la campagne, pour éloigner son fils aîné de ses mauvaises fréquentations, mais aussi parce qu'elle doit énormément d'argent...
Robert se retrouve donc à vivre dans une maison délabrée au milieu de nulle part mais il ne compte pas y rester bien longtemps. Il prévoit de retourner à Dublin avec la vieille voiture laissée dans leur jardin par l'ancien locataire de la maison. Des rumeurs étranges circulent dans le village, on dit qu'une fillette aurait été assassinée mais que son corps n'a jamais été retrouvé. Et qui est cette mystérieuse bonne femme dont parle sans cesse son petit frère? Robert commence vraiment à trouver cette maison étrange...

  Les thèmes abordés dans ce livre ne me plaisaient pas du tout : drogue, vol, milieu défavorisé,... on était vraiment loin des fées qui m'avaient fait rêver dans le résumé. J'ai eu du mal à m'attacher à Robert, grrrr ce gamin m'exaspérait, et puis peu à peu je suis vraiment rentrée dans l'histoire et je me suis laissée emporter jusqu'à la dernière page... Robert change, évolue, ça prend du temps mais il en devient attachant. Il m'a fait sourire, j'ai aimé partager ses aventures même si c'était loin d'être gagné d'avance. L'atmosphère de ce livre que j'ai trouvé pesante au début est devenue moins lourde, tous les personnages sont devenus plus supportables, finalement tous les défauts que je trouvais à ce livre sont miraculeusement devenus des qualités. Même la couverture que j'aime tellement mais que je trouvais presque mensongère au moins jusqu'au milieu de ma lecture me semble finalement très proche de l'histoire. Je ne sais pas vraiment quoi dire de plus, j'avoue que j'ai rarement ressenti ça en lisant un livre. Bien sûr il m'est déjà arrivé de ne pas accrocher à un livre au début et d'aimer par la suite, mais en général parce que les thèmes changent au cours du roman ou que le style devient plus léger, mais ici l'atmosphère est toujours pesante, j'ai l'impression que c'est juste mon regard sur cette histoire qui a changé. Je veux dire, il n'y a pas de véritable retournement de situation dans cette histoire (quoi que...) mais je me suis mise à tout aimer, comme ça, d'un seul coup (de baguette magique?!) Hum... Bon, je ne sais pas si c'est bien clair tout ça, mais je me comprend.
J'ai beaucoup apprécié la fin même si beaucoup de questions restent sans réponse...

  Même si je n'ai pas su expliquer correctement mon ressenti sur ce livre, je pense que vous aurez compris que je l'ai beaucoup aimé. Ce livre est une très belle découverte et je remercie Anneso de m'en avoir fait profiter. Pour ceux qui sont intéressés, Créature de la nuit n'est pas encore sorti en librairie , il vous faudra encore un peu de patience, mais je vous garantie qu'il en vaut la peine., ce n'est pas pour rien qu'il a tant de succès à l'étranger! En tout cas je vais m'intéresser de plus près aux écrits de Kate Thompson.

(287 pages - BAAM! / J'ai Lu - Février 2010 - 15€)

http://eplteen.files.wordpress.com/2009/10/creature-of-the-night.jpg


Voir les commentaires

2009-11-16T20:10:00+01:00

Confessions de Georgia Nicolson - Louise Rennison

Publié par MyaRosa
Présentation : (Quatrième de couverture du tome 1)
Georgia Nicolson a 14 ans et trouve que sa vie est un enfer ! Son chat se prend pour un rottweiler, son père voudrait aller vivre en Nouvelle-Zélande, sa mère porte des jupes trop courtes pour son âge, sa meilleure amie ne perd pas une occasion de lui casser le moral et le garçon le plus canon du quartier sort avec une cruche aux oreilles décollées au lieu de comprendre que Georgia est la femme de sa vie. Enfin, s'il n'y avait que ça, elle pourrait survivre, mais il y a cette chose gigantesque au milieu de son visage, son nez !
Unanimement salué par la presse, le journal intime de Georgia Nicolson est un éclat de rire permanent, le portrait juste, tendre et corrosif d'une adolescente d'aujourd'hui.


Mon avis :

Ca fait quelques années que je suis tombée sous le charme de cette série hilarante.
Georgia est une ado rigolote et qu'on s'identifie ou non à elle, on ne peut s'empêcher de rire en lisant le récit de ses aventures car elle se met toujours dans des situations incroyables. J'adore, j'adore, j'adore!
C'est plein de vie, bourré d'humour et vraiment décapant ! Pour petits et grands, A LIRE ABSOLUMENT !

Il existe déjà 9 tomes en France :

  • 1. Mon nez, mon chat, l'amour et... moi 
  • 2. Le bonheur est au bout de l'élastique 
  • 3. Entre mes nunga-nungas mon coeur balance 
  • 4. A plus, choupi-trognon... 
  • 5. Syndrome allumage taille cosmos
  • 6. Escale au Pays du Nougat en Folie 
  • 7. Retour à la case égouttoir de l'amour 
  • 8. Un gus vaut mieux que deux tu l'auras
  • 9. Le coup passa si près que le félidé fit un écart

Le tome 10 est déjà sorti outre-manche et je l'attends avec impatience.
Je viens de lire sur un blog que ce sera le dernier tome. Snif :-(

C'est la lecture idéale pour égayer vos journées pluvieuses de ce mois de novembre. Jetez-vous dessus, vous ne serez pas déçus...

(Je suis sous le charme des couvertures de l'édition anglaise que je trouve beaucoup plus jolies...)



Voir les commentaires

2009-10-28T10:22:00+01:00

La Bibliothécaire - Gudule

Publié par MyaRosa

 




Résumé :

Pourquoi la vieille dame qui habite en face de chez Guillaume écrit-elle tous les soirs ? Et quelle est cette jeune fille qui ne sort de chez elle que la nuit ? Intrigué, Guillaume décide de la suivre, et c'est le coup de foudre... Mais quelle étrange jeune fille ! Ida passe ses nuits à rechercher le grimoire magique qui lui permettra de devenir écrivain... Guillaume n'est pas au bout de ses surprises. Qui est vraiment Ida ? Et où se trouve ce fameux grimoire ? Par amour pour la jeune fille, Guillaume va se lancer dans un fantastique voyage au pays des livres et de l'écriture...
Une plongée au cœur de la littérature qui a séduit plus d'un million de lecteurs !



Mon avis :


  C'est un petit livre très sympa qui peut donner envie aux plus jeunes d'apprécier la lecture et les mots et de découvrir les grands classiques de la littérature de jeunesse. Gudule nous entraîne, avec ses personnages dans une aventure au pays de la littérature enfantine, à la rencontre de personnages cultes tels que Gavroche ou Poil de carotte. C'est une histoire sympa, l'écriture de Gudule est toujours très agréable. Par contre, je pense que ce livre ne plaira pas à tous les adultes car il est vraiment enfantin. J'ai été un peu déçue par la tournure que prenait l'histoire. J'ai été séduite par le tout début, l'histoire de cette vieille femme, mais je n'ai pas trop accroché au personnage de l'ami de Guillaume (Impossible de me souvenir de son nom) et à leur "création" tout aussi étrange et à mon goût assez inutile. J'ai bien aimé par contre, la rencontre avec les personnages de livres.

  Malgré ces quelques défauts, j'ai bien aimé ce petit "voyage au pays des livres et de l'écriture" mais je n'en garde pas un souvenir intarissable. Je préfère ne pas trop en dire, comme ça pour aurez le plaisir de découvrir par vous-mêmes quelles destinations vous allez emprunter...

(186 pages - Le Livre de Poche Jeunesse - 13 août 2007 - 4,90€)

livres-la-bibliothecaire-104.jpg

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog