Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

2012-06-25T09:04:00+02:00

J'ai trop mangé !

Publié par MyaRosa

J'ai trop mangé !

de Agnès de Lestrade (texte)

et Sylvie Bessard (illustrations)

9782092536421.JPG

Catégorie(s) : Roman jeunesse illustré (jeunes lecteurs)

Thèmes & Mots clés : lapin - automne - gourmandise

Edition / Collection : Nathan / Premières lectures

Date de parution : 17 mai 2012

Nombre de pages : 32

Prix : 5,60€

Dès 6 ans

 

L'histoire : Le gourmand Monsieur Lapin a décidé de faire beaucoup de provisions pour l'hiver. Mais dans son terrier, il ne peut pas s'empêcher de manger. Un jour, c'est la catastrophe, il ne passe plus par l'entrée ! Ses amis essaient de l'aider...

 

¤¤

 

 Je connaissais déjà Agnès de Lestrade pour ses albums La Grande fabrique de mots et Le Père Noël est en retard que j'apprécie beaucoup et j'avais bien envie de découvrir ce roman illustré dont le sujet et la couverture me plaisent beaucoup. Je vous ai déjà parlé de nombreuses fois de cette collection de romans adaptés aux lecteurs débutants. Celui-ci est classé dans la catégorie très facile, ce qui veut dire qu'il correspond aux acquis de septembre à décembre d'un élève de CP. Bien évidemment, les acquis diffèrent d'un élève à l'autre mais ça peut servir de point de repère. Comme dans les autres titres de la collection, on retrouve une partie texte classique ainsi que des bulles pour commencer la lecture en douceur. Il y a de jolies illustrations colorées sur toutes les pages. J'aime beaucoup cette collection car la mise en  page est superbe et je pense qu'on peut également lire ces livres en histoires du soir pour les plus jeunes.

 

 Dans cette histoire, on découvre un petit lapin un peu trop gourmand... Il mange tellement qu'il va se retrouver coincé dans son terrier ! Heureusement, ses amis sont là pour l'aider. Chacun y va de son conseil : il faut qu'il fasse du sport, il faut qu'il boive de l'eau, il faut qu'il arrête de manger autant. Mais ce qui va sauver notre petit lapin, c'est finalement tout autre chose... Une très jolie histoire pleine d'humour que j'ai beaucoup apprécié. Les illustrations sont vraiment adorables. On retrouve les magnifiques couleurs de l'automne et plein de petits détails amusants sur toutes les pages. J'aime beaucoup, beaucoup. 

 

photo-96-.jpg

photo-97-.jpg

 

 

Voir les commentaires

2012-06-18T09:12:00+02:00

Mon premier xylophone

Publié par MyaRosa

Mon premier xylophone

de Madeleine Deny, Morgane Raoux et Séverine Cordier

Xylo-350x350.png

Catégorie(s) : Jeunesse / Coffret d'éveil musical

Edition / Collection : Tourbillon

Date de parution : 7 juin 2012

Nombre de pages : 8 (inclus : un xylophone et sa baguette)

Prix : 18,95€

Dès 3 ans

 

Présentation de l'éditeur :

En avant, la musique !

Accompagne une petite famille d’oursons et Trompette, le chien, dans une aventure musicale.

Une découverte musicale simple pour les plus petits :
• les différents sons,
• la notion de grave et d’aigu
• les bruits forts et doux
• une initiation à la lecture des notes
pour apprendre, peu à peu, à écouter et à maîtriser son geste.

 

¤¤

 

 Aujourd'hui, je ne vous parle pas d'un livre traditionnel, mais d'un coffret d'éveil musical pour les enfants à partir de trois ans. C'est un coffret très ludique dans lequel on trouve un véritable xylophone en bois accompagné d'un livret (accroché au coffret) en carton bien solide qui permet de faire découvrir à l'enfant différents sons, les notions de grave et d'aigu, les sons forts et les sons plus doux, ainsi que les notes de musique. Des petits personnages attachants, une famille d'oursons colorés ainsi qu'un petit chien, accompagnent l'enfant dans sa découverte. Chaque ourson représente une note de musique que l'enfant reconnait grâce à sa couleur. Il peut ainsi apprendre en douceur à lire une vraie partition et à jouer une mélodie tout seul comme un grand : Au clair de la lune, Le bon Roi Dagobert,... La découverte se fait pas à pas grâce à de petits exercices. C'est une excellente idée ! Mon petit garçon est encore trop jeune pour s'exercer tout seul mais il découvre les sons avec plaisir et ça a l'air de beaucoup l'amuser. Testé aussi avec des enfants plus grands, ils sont ravis et fiers de pouvoir, après quelques étapes, se débrouiller seuls sans l'aide d'un adulte et distinguent rapidement les sons forts des sons moins forts et les sons aigus des sons plus graves. Un très joli coffret à découvrir. J'aime beaucoup le principe. Petite précision qui devrait intéresser les parents : le son est vraiment agréable et pas très fort. Ouf ! Il existe également dans la même collection : Mon premier tambour ! Tout un programme !

 

dbl2-7.png

photo-94-.jpg

Voir les commentaires

2012-06-15T04:00:00+02:00

Raymond : Trop la honte !

Publié par MyaRosa

Raymond : Trop la honte !

de Romain Gadiou

et Sébastien Tiquet

couv10853337.jpg

Catégorie(s) : Jeunesse - roman graphique (texte,illustrations et BD)

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 7 juin 2012

Nombre de pages : 96

Prix : 9,90€

Dès 7 ans

 

L'histoire : Populaire, premier de la classe, beau gosse, sportif : cette description est tout le contraire de Raymond ! Ce petit roux à lunettes se tape le honte régulièrement mais grâce à son sens de l'humour, son intelligence et ses copains, il parvient toujours à s'en tirer.

 

¤¤

 

 Peut-être avez-vous déjà croisé Raymond à la télévision ? Ce personnage a été créé en 2004 par Romain Gadiou pour une série télévisée d'animation diffusée sur les chaines Gulli et Télétoon et il existe maintenant en livre ! En ce qui me concerne, je ne le connaissais pas du tout mais je suis ravie d'avoir fait sa connaissance ! Raymond est un anti-héros auquel on s'attache très rapidement. Il fait des gaffes, n'est pas le plus beau et se met toujours dans des situations embarrassantes. La forme de ce livre est très intéressante. C'est un roman graphique grand format (17,8 x 23,5cm) dans lequel on retrouve des paragraphes à lire, des bulles comme dans les bandes-dessinées et des illustrations à part. La mise en page est vraiment agréable, aérée et colorée. Il y a sept petites histoires dans lesquelles on retrouve Raymond et ses copains de classe. Les enfants peuvent facilement s'identifier aux personnages car les sujets sont universels : une situation embarrassante, un rêve étrange, la séance de piscine, l'exposé oral,... C'est un petit livre vraiment très amusant. Il y a beaucoup d'humour que ce soit dans le texte ou dans les illustrations. J'ai beaucoup ri des bêtises de Raymond et j'ai aimé que Valérian, le "méchant" soit un peu malmené. C'est un livre qui devrait plaire aux petits garçons comme aux petites filles, aux enfants comme aux plus grands. J'espère qu'on retrouvera bientôt Raymond dans de nouvelles aventures ! C'est frais, c'est drôle, ça nous replonge dans nos souvenirs d'enfance... J'adore !

 

photo-91-.jpg

 

"Statistiquement, si on reste toujours habillé de la même façon pendant au moins 600 ans, on a une chance d'être à la mode une fois dans sa vie."

 

"Chaque semaine, l'un d'entre nous devait présenter un exposé sur le sujet de son choix. Ca pouvait parler de tout : les cailloux, la vie des pommes de terre, les taupes au Moyen-Âge... Plus les sujets étaient débiles, plus Monsieur Lamotte était content !"

 

"Mais bon sang, c'est quoi mon problème avec les lapins ? J'avais été agressé par des lapins quand j'étais petit et je ne m'en souvenais plus ? J'avais été une carotte dans une autre vie ?"


Voir les commentaires

2012-06-08T12:45:00+02:00

Radiance, tome 4 : Murmure

Publié par MyaRosa

Radiance, tome 4 : Murmure

( Whisper )

de Alyson Noël

RADIANCE_Tome_4_Murmures_hd.jpg

Catégorie(s) : Roman jeunesse - Fantastique

Edition / Collection : Michel Lafon jeunesse

Date de parution : 7 juin 2012

Nombre de pages : 248

Prix : 13,20€

 

Mes chroniques sur les tomes précédents :

                    couv57770046.gif.jpg ¤ couv33371045.jpg ¤ couv3608596.jpg

 

¤¤

 

L'histoire :

Après l’accident, Riley Bloom n’a pu se résoudre à suivre sa sœur Ever qui regagnait le monde des vivants, ni ses parents qui partaient pour le monde des morts. Elle est restée coincée entre les deux, dans un espace indéfini qu’on appelle Ici.

Dans le but de relever de plus grands défis, Riley se rend à Rome pour une mission pas comme les autres : apaiser le fantôme de Theocoles. Ce gladiateur surnommé « le Pilier de la mort » hante le Colisée depuis plus de mille ans. Mais quand Riley est sur le point de baisser les bras, elle trouve un soutien inattendu chez la belle Messalina qui la transporte à l’époque où Theocoles vivait encore.

Là-bas, Riley voit son plus grand désir accompli : vieillir de quelques années. Oubliant jusqu’à sa propre identité, elle goûte aux délices de la Rome antique et se laisse séduire par le beau Dacian, fils de sénateur.

Pourquoi, alors que tout semble idyllique, ressent-elle cet étrange malaise ? D’où vient cette impression de déjà-vu, et, surtout, qui est cet inconnu qui ne cesse de l’importuner et par lequel elle est irrésistiblement attirée ? La jeune fille comprend bientôt que les apparences peuvent être trompeuses, et que son plus grand combat ne se déroulera pas contre ce royaume imaginaire mais contre ses propres désirs.

 

¤¤

 

5654.jpg Vous avez certainement entendu parler de la série Eternels que l'on croise beaucoup en librairie et sur la blogosphère. Alyson Noël est partie d'un même point de départ pour créer deux séries différentes et Radiance est la seconde. Suite à un terrible accident, la famille Bloom est divisée : les parents rejoignent le monde des morts, Ever regagne le monde des vivants et Riley se retrouve coincée entre les deux mondes. La série Eternels s'intéresse à Ever tandis que Radiance se concentre sur Riley, la plus jeune des soeurs, devenue passeuse d'âmes. Elle a pour mission d'aider les fantômes qui ne sont pas en paix à passer de l'autre côté. Chaque tome nous raconte une histoire différente. On suit l'évolution de Riley, son parcours, mais il est néanmoins possible de lire les tomes dans le désordre sans trop de difficultés. J'avais été moyennement emballée par le premier tome. Je m'attendais à autre chose, un récit plus noir et moins enfantin étant donné que ce roman est souvent classé en littérature young-adult. Riley n'a que douze ans et le récit s'adresse, sans aucun doute, à des filles de cet âge qui se reconnaîtront certainement dans les problèmes de Riley qui sont finalement ceux d'une pré-ado normale avec quelques complications supplémentaires...5465.jpg J'ai donc poursuivi cette série sans trop d'attente et je dois l'avouer, c'était en grande partie pour les couvertures que je trouve magnifiques. Oui, je suis faible... Mais aujourd'hui, je me félicite d'avoir poursuivi l'aventure car si je trouvais Riley très agaçante au début de la série, je dois avouer que je commence vraiment à m'attacher à elle. De plus, les intrigues sont de plus en plus passionnantes et ce tome est de loin, mon préféré !

 

6545.jpg Dans cette nouvelle aventure, Riley est transportée dans le passé pour une mission bien difficile qu'elle doit accomplir toute seule, sans l'aide de Bohdi. Le fantôme qu'elle doit faire passer de l'autre côté n'est autre qu'un gladiateur ! On découvre, avec elle, la Rome Antique et ses mystères, tantôt merveilleuse et tantôt cruelle. Il y a véritablement deux facettes dans cette partie de l'Histoire : le luxe, les robes somptueuses, les décors idylliques avec des fontaines parsemées de pétales de fleurs, les mosaïques et les banquets et de l'autre côté, un monde sanguinaire, les combats de gladiateurs, les esclaves malmenés, et les jeux sans pitié. J'ai été totalement embarquée dans cette histoire dès les premières pages et fascinée aussi bien par les décors que par les personnages de ce tome qui m'ont beaucoup plu : Dacian, Messalina, Theocoles, ... A part la fin, qui comme toujours dans cette série, est assez moralisatrice, je n'ai trouvé aucun passage trop long ou pénible à lire. J'ai adoré cette histoire ! On voit vraiment Riley changer, s'épanouir et prendre conscience des choses importantes. La petite fille égocentrique devient peu à peu une adolescente charmante et généreuse. Je suis bien contente d'avoir poursuivi ma découverte de cette série car j'ai passé un très bon moment et je suis maintenant impatiente de lire le prochain tome et de découvrir de quoi il sera question, cette fois. Surtout que la fin nous donne envie d'en savoir plus sur un certain personnage... Merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

 

 


 

 

Voir les commentaires

2012-06-06T05:00:00+02:00

Fériel : Les Sans-têtes

Publié par MyaRosa

Fériel : Les Sans-têtes

de Eric Sanvoisin (texte)

et Gaëlle Duhazé (illustrations)

9782092535783.JPG

Catégorie(s) : Roman jeunesse

Edition / Collection : Nathan / Premiers romans

Date de parution : 14 juin 2012

Nombre de pages : 43

Prix : 5,60€

Dès 7 ans

 

L'histoire : Grâce à Verts-de-gris, le passeur, Fériel a pénétré dans le royaume du Noir pour y retrouver son frère, Emile. Ce monde est interdit aux vivants, mais la petite fille a promis à son jumeau qu'elle reviendrait le voir. Or une nuit, elle apprend qu'Emile a disparu. Malgré l'interdiction et le danger, Fériel n'hésite pas une seconde et repart dans le royaume des morts...

 

¤¤

 

 J'ai beaucoup entendu parler d'Eric Sanvoisin qui a écrit la série les Buveurs d'encre, mais c'est avec Fériel que j'ai commencé ma découverte de cet auteur. Je n'avais jamais entendu parler de cette série avant de tomber sur le premier tome. La couverture et le sujet m'ont bien plu et j'ai passé un très bon moment. Vous pouvez retrouver mon avis sur le premier tome ici. Vous pouvez lire ce tome sans avoir lu le précédent. Ca ne pose pas de problème car c'est une nouvelle aventure et tous les événements importants du premier tome sont résumés au début du livre. Ce second tome est encore mieux que le premier, je trouve. Maintenant que tout est bien en place, que nous connaissons les personnages, les lieux et les règles du Royaume du Noir, les choses peuvent avancer plus rapidement.

 

 Dans cette nouvelle aventure, Fériel retourne au Royaume du Noir car son frère est en danger. Il a disparu et des rumeurs affreuses circulent sur ce qui aurait pu lui arriver... Accompagnée par Vert-de-gris et un nouvel ami, Fériel prend son courage à deux mains pour affronter une nouvelle épreuve et délivrer son frère. C'est une héroïne très attachante qui n'a peur de rien, fait preuve de beaucoup de courage et d'intelligence. Le sujet peut sembler un peu sombre pour des enfants mais la mort fascine à tout âge et ne devrait pas être un sujet tabou. Les enfants aiment se faire peur, laisser parler leur imagination et cette histoire est originale, rassurante et pleine d'humour. Les illustrations sont toujours aussi réussies. J'aime beaucoup cette série. Vivement la suite !

 

photo-86-.jpg  photo(85)


Voir les commentaires

2012-06-04T08:09:00+02:00

La Maison Sans-Pareil, tome 1 : L'Oiseau noir

Publié par MyaRosa

La Maison Sans-Pareil, tome 1 :

L'Oiseau noir

( Neversuch House, book 1 : Night of the Black Condor )

de Elliot Skell

couv55291431

Catégorie(s) : Roman jeunesse

Edition / Collection : Flammarion

Date de parution : 6 juin 2012

Nombre de pages : 350

Prix : 13€

Dès 11 ans

 

L'histoire :  Il y a bien longtemps, un Capitaine accosta sur les rives d'une petite ville et décida d'y fonder une grande maison qui ne ressemblerait à aucune autre : la Maison Sans-Pareil. Depuis, de génération en génération, les habitants vivent en parfaite harmonie à l'intérieur de la vieille bâtisse. Jusqu'au jour où le Capitaine est retrouvé mort. Omnia, douze ans et quart, ne croit pas à l'accident, alors elle mène l'enquête. D'inquiétantes ombres se faufilent, un mystérieux oiseau noir plane au-dessus des toits. Omnia ignore encore tout des dangers qui la guettent...

 

VVV-copie-1

 

 Ce livre m'a attiré dès le premier regard. J'ai tout de suite été charmée par la couverture illustrée par Aurélien Police. Je la trouve superbe et intrigante. Le résumé et le titre ont également attisé ma curiosité et je peux vous dire que ce livre ne sera pas passé par la case PAL. Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Elliot Skell a beaucoup d'imagination et a réussi à créer un univers fascinant ! La Maison Sans-Pareil est un lieu à part qui ne ressemble à aucun autre. Un capitaine fortuné a eu, un jour, l'idée de construire une maison tellement gigantesque que le mot maison est finalement loin d'être approprié. Faite de hauts bâtiments reliés entre eux par des passerelles, de tourelles, de hall, de grandes salles voûtées et de passages secrets, la Maison-Pareil est finalement une ville à elle seule. D'ailleurs, ses habitants y vivent depuis des générations et n'en sortent 56467.jpgjamais.  Des générations de Capelan et de serviteurs se succèdent. D'autres personnes y entrent mais n'en sortent plus jamais... Les règles de vie sont bien différentes de celles que nous connaissons. Il y a toute une hiérarchie à respecter et des rituels étranges comme réciter un discours en vers lorsque qu'un capitaine meurt ou observer l'enterrement perché dans les arbres. Les Capelan ont également une éducation particulière. Puisqu'ils ne sortent jamais à l'extérieur, ils apprennent uniquement des choses en relation avec leur famille et leur demeure. Ils ont des sports à eux et des spécialités bien étranges... C'est un univers très riche dont j'ai adoré découvrir les détails. Je me suis amusée à noter quelques noms de lieux car ils sont très parlants : la Maison aux Licornes, la Fontaine Crachotante, la Tour Lumineuse, le Cloître Silencieux, la Cour Pastel, le Pavillon Torsadé, le Hall des Inclinaisons,... J'ai également noté quelques noms de personnages : Etergrogne, Kyrélia, Pyrélia, Etercoupe, Basilica,... Sympa, non ? D'autre part, le texte est vraiment bien écrit. Le narrateur est un conteur hors-pair qui sait attiser la curiosité. C'est plein d'humour et d'ironie.

 

"Aucun monde ne paraît bizarre à ceux qui n'ont rien connu d'autre."

 

 Dans ce premier tome, Omnia, douze ans et quart, va vivre une aventure extraordinaire. Elle est intelligente et observatrice et ne tarde pas à remarquer que la mort du Capitaine est assez bizarre... Il se passe des choses étranges dans la maison. Un grand oiseau noir plane au-dessus de la Maison Sans-Pareil et des ombres menaçantes la guettent. Omnia est bien décidée à percer le mystère quitte à se mettre en danger... Ce premier tome est totalement envoûtant. La découverte de cet univers m'a passionné, même si j'ai trouvé quelques passages un peu longs au début du roman. Au fil des chapitres, le suspense s'intensifie et on a envie de connaître le fin mot de l'histoire à tout prix. Cette histoire est très différente de ce que j'avais imaginé et c'est tant mieux ! On se rapproche de l'enquête policière mais d'une manière très originale. C'est un huis clos bien construit et totalement fascinant. J'ai adoré et j'en redemande ! La suite est déjà sortie en Angleterre et j'espère que nous n'attendrons pas trop longtemps avant de la voir sortir chez nous. Je suis impatiente de retrouver cette famille particulière et ce lieu si étrange. Ce livre m'a parfois fait penser à Flavia de Luce même si c'est quand même bien différent au niveau du contexte. On ne sait pas bien où et quand se situe cette histoire. On n'a pas de repère mais on se laisse guider. On est en totale immersion dans cette demeure isolée de tout et c'est un vrai régal ! Un premier tome prometteur et enchanteur, le début d'une saga fabuleuse assurément. Mystères, secrets, mensonges... Bienvenue à la Maison Sans-Pareil ! J'espère que vous ferez bon voyage. Prenez-garde aux ombres menaçantes et aux passages secrets. Ouvrez bien les yeux si vous voulez en sortir indemnes...

 

J'ai lu ce livre en même temps que Pauline qui, elle aussi, a beaucoup aimé. ;)

 

Voir les commentaires

2012-05-13T03:58:00+02:00

Ma première Histoire de France

Publié par MyaRosa

Ma première Histoire de France

de Claire Delbard

et Mathieu Sapin

212121.jpg

Catégorie(s) : Jeunesse / Documentaire

Edition / Collection : Tourbillon / Le Derrière des choses

Date de parution : 5 avril 2012

Nombre de pages : 24

Prix : 13,95€

Dès 4 ans

 

Présentation de l'éditeur : Comment vivaient les hommes préhistoriques ? Qui sont les Gaulois ? Comment construisait-on les châteaux au Moyen Age ? Quand les premières grandes découvertes ont-elles eu lieu ? Qui est Louis XIV ? Que s'est-il passé lors de la Révolution française ? Comment se sont déroulées les guerres mondiales ? A quoi sert l'Euro ? Beaucoup de questions qui méritent des réponses pour comprendre le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui. Une première Histoire de France pour inviter les enfants à découvrir la vie de nos ancêtres.

 

¤¤

 

 L'Histoire de France est fascinante, pleine d'anecdotes et de récits passionnants mais il n'est pas toujours évident d'expliquer tout cela aux plus jeunes. Ce livre permet d'explorer notre Histoire, de remonter dans le temps pour faire découvrir à nos enfants que nos ancêtres ne vivaient pas de la même façon que nous. Il est simple et clair, les informations sont précises et bien expliquées aux plus jeunes et surtout il est très ludique. Il y a des tas de volets à ouvrir, de vraies photos à découvrir et des illustrations très réussies. Ce livre répond à des tas de questions auxquelles nous, adultes, n'avons pas toujours les réponses et explique des choses compliquées avec des mots simples : Qui a inventé le savon ? Que boivent les gaulois ? Comment sont construits les châteaux forts ? A quoi jouaient les enfants au Moyen-Âge ? Qui est Ambroise Paré ? Que mangeait-on au temps de la Révolution ? Qui a dessiné les grandes avenues de Paris ? Il y a en peu de pages énormément d'informations intéressantes sur des époques clés de l'Histoire de France : la préhistoire, les Gaulois, la Gaule Romaine, le Moyen-Âge, les grandes découvertes, la Renaissance, l'époque de Louis XIV, la Révolution, le XIXe siècle, la première guerre mondiale,... On retrouve à la fin une double page consacrée à notre pays aujourd'hui suivie d'une frise chronologique pour aider l'enfant à se repérer. Ce livre est conseillé à partir de 4 ans. Je pense que je n'aurais pas eu l'idée de parler de l'Histoire de France à des enfants si jeunes mais finalement c'est une très bonne idée car il y a tellement d'événements passionnants à raconter. C'est une excellente idée d'ouvrir l'Histoire aux plus jeunes et ce livre est très réussi.

 

61mo434Ci1L._AA300_.jpg

61QXt3PlOOL._AA300_.jpg

 


Voir les commentaires

2012-05-06T09:32:00+02:00

Mademoiselle Zazie déteste la maîtresse

Publié par MyaRosa

Mademoiselle Zazie déteste la maîtresse

de Thierry Lenain (texte)

et Delphine Durand (illustrations)

9782092539675.JPG

Catégorie(s) : Roman jeunesse illustré

Edition / Collection : Nathan / Premiers romans

Date de parution : 10 mai 2012

Nombre de page : 30

Prix : 5,60€

Dès 6 ans

 

L'histoire : "La maîtresse remplaçante est aussi jolie que les dames de la télé qui sont bêtes." Ca, c'est ce que se dit Zazie... jusqu'au moment où elle croise le regard de Max qui semble hypnotisé par la maîtresse. D'un seul coup, Zazie est drôlement énervée et se dit que finalement la remplaçante est carrément moche !

 

¤¤

 

 Ce n'est plus un secret car je vous en parle souvent, j'adore les collections Premières lectures et Premiers romans des éditions Nathan qui sont adaptées pour les lecteurs débutants mais dont les livres peuvent  aussi être lus un peu plus tôt comme histoires du soir car le texte est court et les illustrations sont nombreuses. La couverture ainsi que la présentation de ce livre me plaisaient bien et j'étais curieuse et impatiente de découvrir cette petite Zazie que j'ai déjà croisé à la bibliothèque. Encore une fois,c'est une vraie réussite !

 

 La Maîtresse de Zazie est malade et c'est Mademoiselle Mirette qui la remplace. Au début, Zazie la trouve très jolie mais quand elle s'aperçoit que Max n'a d'yeux que pour elle, ça la met très en colère. En plus Mademoiselle Mirette l'appelle "mon petit Max" et ça, ça ne lui plait pas du tout, du tout ! Pour couronner le tout, Max ne mange même pas ses frites et la dame de la cantine dit que c'est parce qu'il est amoureux. Zazie ne comprend plus. Max est son amoureux depuis longtemps et il a toujours adoré les frites. Tout se bouscule dans la tête de Zazie...

 

 Cette petite histoire est vraiment adorable et rigolote. L'amour est abordé d'une manière très juste et je suis sûre que petits et grands pourront s'y retrouver. L'humour est omniprésent que ce soit dans le texte ou au coeur des illustrations. J'ai trouvé cette histoire à la fois tendre et drôle et j'ai passé un très bon moment. J'ai maintenant bien envie de lire les autres histoires mettant en scène Zazie et Max.


Voir les commentaires

2012-05-01T13:14:00+02:00

Théodore et ses 13 fantômes (tome 1)

Publié par MyaRosa

Théodore et ses 13 fantômes, tome 1 :

Côme, le fantôme qui adore effrayer les gens

de Claude Carré (texte)

et Mathieu Leyssenne (illustrations)

couv16885350.jpg

Catégorie(s) : Roman jeunesse / Fantastique

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 9 février 2012

Nombre de pages : 89

Prix : 5€

Dès 8 ans

 

L'histoire : Depuis toujours, Théodore vit avec 13 fantômes qu'il est le seul à voir et qui l'accompagnent partout. A l'école. A la maison. En vacances. PARTOUT !
Théo n'en peut plus ! Alors, quand ses fantômes se mettent à multiplier les bêtises, il n'a qu'une seule solution : trouver pour chacun une autre maison.

 

¤¤

 

 Cette nouvelle série me plait déjà beaucoup. J'ai toujours aimé les histoires de fantômes et j'aurais adoré lire ce genre de livres lorsque j'étais plus jeune. Théodore est toujours en retard à l'école et souvent distrait ce qui a le don d'agacer son entourage. Mais sa famille, ses amis et ses professeurs sont loin de se douter de son secret... Théodore a une vie compliquée car il n'est quasiment jamais seul. 13 fantômes le suivent partout, parlent en même temps, font des blagues ou effraient les gens. Le pauvre Théodore aime bien ses amis fantômes mais il aimerait bien avoir une vie normale alors il décide de trouver une occupation et un foyer pour chacun d'entre eux, à commencer par Côme qui devient intenable.

 

 Ce premier tome est vraiment très sympa. J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur, pleine d'humour avec des expressions amusantes. Les rebondissements sont nombreux et on ne s'ennuie pas du tout. Il y a de nombreux dialogues, notamment parce que les fantômes parlent tout le temps, mais on ne s'y perd pas car lorsqu'ils parlent le texte est en italique et en gras avec une police différente. Les illustrations sont également très plaisantes et je suis déjà impatiente de retrouver Théodore et ses fantômes dans de nouvelles aventures. Une série vraiment très chouette que je conseille aux enfants à partir de 8 ans.


Voir les commentaires

2012-04-28T11:09:00+02:00

Fériel au royaume du Noir

Publié par MyaRosa

Fériel au royaume du Noir

de Eric Sanvoisin (texte)

et Gaëlle Duhazé (illustrations)

1111.jpg

Catégorie(s) : Roman jeunesse

Edition / Collection : Nathan / Premiers romans

Date de parution : 1er juin 2011

Nombre de pages : 45

Prix : 5,60€

Dès 7 ans

 

L'histoire : Fériel est inconsolable depuis la mort de son frère jumeau, Émile. Elle se rend chez une voyante qui prétend communiquer avec l'au-delà. Mais lors de la séance, surgit une drôle de créature : Vert-de-Gris. C'est un passeur entre le monde des vivants et celui des morts, le royaume du Noir. Il propose à Fériel de voir Émile. Mais ne pénètre pas dans le royaume du Noir qui veut...

 

¤¤

 

 Le nom d'Eric Sanvoisin vous dit certainement quelque chose. Il est l'auteur de nombreux romans pour la jeunesse, notamment la série Draculivre/Les buveurs d'encre dont on entend beaucoup parler. J'avais envie de découvrir Les Buveurs d'encre depuis longtemps mais c'est finalement par Fériel que commence ma découverte. Je n'ai pas pu résister à cette belle couverture et je suis étonnée de n'avoir jamais entendu parler de cette série. Nous avons souvent beaucoup de mal à parler aux enfants de la mort et à aborder des thèmes qui nous semblent trop sombres et difficiles pour eux or, je pense que ça ne doit pas être un sujet tabou. Les enfants en parlent facilement et sont fascinés par les histoires effrayantes. Cette série sort des sentiers battus et j'ai beaucoup aimé ce premier tome.

 

 Que se passe-t-il après la mort ? Question universelle à laquelle personne ne peut répondre. Eric Sanvoisin a imaginé le royaume du Noir, sombre et inquiétant, dans lequel Fériel, bien vivante, va pouvoir passer pour retrouver son frère qui lui manque beaucoup. Mais les vivants n'ont pas leur place dans ce royaume et la visite de Fériel, on le devine, va troubler la tranquilité des morts. Surtout que la petite fille est bien décidée à y retourner... La fin nous laisse avec de nombreuses interrogations. Heureusement, le second tome arrive le 14 juin ! Les illustrations de Gaëlle Duhazé sont charmantes. Il y a dans cette série un petit côté Burtonien qui n'est pas pour me déplaire. Vivement la suite !


Voir les commentaires

2012-04-25T08:32:00+02:00

La Famille trop d'filles : Dana

Publié par MyaRosa

La Famille trop d'filles : Dana

de Susie Morgenstern (texte)

et Clotka (illustrations)

111111.jpg

Catégorie(s) : Roman jeunesse

Edition / Collection : Nathan / Premiers romans "La Famille trop d'filles"

Date de parution : 8 mars 2012

Nombre de pages : 43

Prix : 5,60€

 

L'histoire : Chez les Arthur, il y a sept enfants... dont six filles !

Entre les devoirs, les grandes tablées, les copines, le garçon au pair, les coups de coeur et les petites crises, il y a beaucoup de bruit dans cette maison. Et dans la famille trop d'filles, je demande... la quatrième, l'originale, la très belle Dana !

 

¤¤

 

 Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de cette série que j'aime beaucoup. Les Arthur sont sept enfants dont six filles ! Chaque tome de cette série nous présente l'une des filles Arthur, ses passions, ses rêves et son caractère. Les tomes peuvent se lire dans le désordre. Après Anna, Bella et Cara, c'est au tour de Dana de se présenter. Elle aime récupérer des vêtements et créer de nouvelles tenues en superposant les jupes ou en mettant des chaussettes de couleurs différentes, par exemple. Elle est jolie, originale mais rêve souvent d'être fille unique. Elle pourrait ainsi passer plus de temps avec ses parents et faire du shopping avec sa maman. Dana rêve d'avoir une belle robe qu'elle aurait choisi elle-même et pas un vieux vêtement que ses soeurs ne mettent plus. Une fois par mois, leur grand-mère emmène l'un des enfants Arthur et lui fait vivre un conte de fées pendant quelques jours : parc d'attraction, voyage dans un pays lointain, spectacles, cadeaux,...  Dana ne sait pas ce que sa grand-mère a prévu pour elle et est impatiente de le découvrir. Elle va passer quelques jours merveilleux mais se rendra vite compte que ses frères et soeurs lui manquent beaucoup...

 

 Une fois encore, je suis sous le charme. La Famille trop d'filles est vraiment une série que j'aime beaucoup. En peu de pages, on s'attache aux personnages et on a envie d'en apprendre plus sur eux. Les Arthur ont beau former une seule et même famille, ils sont tous différents. Chacun a sa particularité, ses qualités, ses défauts, ses goûts et ses rêves. Dana est une petite fille tendre et passionnée que l'on prend plaisir à découvrir au fil des pages. La mise en page est superbe et les illustrations de Clotka sont vraiment très belles. Je suis sûre que beaucoup de petites filles pourront se reconnaître dans cette série.

 

photo-51-.jpgLes autres tomes : Anna, Bella, Cara.


Voir les commentaires

2012-04-23T12:09:00+02:00

Revived (La sixième vie de Daisy A.)

Publié par MyaRosa

Revived : La Sixième vie de Daisy A.

( Revived )

de Cat Patrick

couv46828079

Catégorie(s) : Jeunesse / Science-fiction / Romance

Edition / Collection : La Martinière jeunesse / Fiction

Date de parution : 18 mai 2012

Nombre de pages : 327

Prix : 14,90€

 

L'histoire : A quatre ans, Daisy est morte dans un accident de bus. Quelques minutes plus tard, elle a été ramenée à la vie.

A seize ans, malgré le blog qu'elle anime, sa passion pour le rock et la déco, Daisy n'est pas une adolescente comme les autres. Sujet d'expérience dans un programme de recherche scientifique ultrasecret nommé Revivre, elle change de domicile - et d'identité - chaque fois qu'elle meurt... et ressuscite. Son dernier retour à la vie la conduit dans la petite ville d'Omaha. Elle y fait la connaissance d'Audrey et de son frère Matt et découvre pour la première fois l'amitié, l'amour et le prix de la vie.

Une histoire d'amour et d'émotion qui se transforme en un thriller futuriste.

 

¤¤

 

 Pour commencer, je tiens à remercier la librairie Dialogues qui m'a offert la chance de découvrir ce roman 767997658.jpgen avant-première. Ayant beaucoup aimé Forgotten, le précédent roman de Cat Patrick, j'étais impatiente de découvrir celui-ci. Il y a pas mal de petites choses qui m'ont chagriné durant ma lecture mais je ressors tout de même avec une impression positive. L'écriture de Cat Patrick est très accessible, peut-être même un peu trop. Si l'histoire est agréable à lire, les dialogues m'ont un peu exaspéré. Entre les "waouh t'es trop stylée" et les réparties un peu trop mielleuses à mon goût, je me suis dit que j'avais peut-être passé l'âge pour ce genre de lecture. Néanmoins, le point de départ m'a bien plu. Il y a des bonnes idées mais j'aurais aimé que le tout soit un peu plus creusé. J'ai eu l'impression que tout était trop rapide et trop facile. Les personnages acceptent les choses avec trop de facilité et ça manque parfois un peu de suspense. On se doute rapidement de ce que cache cette histoire. Certains passages sont émouvants mais ils le seraient encore plus si ça avait été un peu plus développé. Daisy s'attache trop facilement. Ca peut se comprendre vu son histoire mais personnellement je n'ai pas eu le temps de m'attacher aux personnages. Je commençais tout juste à m'attacher à eux à la fin du roman.

 

  Néanmoins, s'il m'a manqué de petites choses pour apprécier davantage ce roman, j'ai tout de même passé un bon moment et je suis persuadée que je l'aurais adoré si je l'avais lu étant plus jeune. L'histoire m'a bien plu et j'ai beaucoup aimé la fin. Concernant l'histoire d'amour, si je l'ai trouvé un peu rapide, elle ne m'a pas laissé insensible. Matt est très charmant... C'est mon petit côté fleur bleue qui a été pleinement satisfait. J'ai dit plus haut que l'histoire était un peu prévisible mais il y a quand même quelques petites choses que je n'ai pas vu venir et qui m'ont bien plu. Daisy m'a parfois agacé car elle est bien trop naïve mais elle gagne en maturité à la fin du roman. Ce qui est une bonne chose. C'est un roman que je classerai plus dans la littérature de jeunesse que dans les romans jeunes-adultes. Les jeunes ados pourront s'y retrouver. On parle de facebook, de musique, de déco et de mode. L'idée de départ est vraiment bonne et j'aurais même envie de découvrir d'autres histoires de Daisy. Ses vies précédentes auraient pu faire l'objet d'autres romans finalement. Pour conclure, j'ai passé un très bon moment mais il m'a tout de même manqué un petit quelque chose. J'aurais aimé plus de profondeur et de noirceur mais c'est un bon roman pour les jeunes ados. Si vous avez aimé Forgotten, celui-ci devrait vous plaire car il est dans la même lignée. 

 

dialogues


Voir les commentaires

2012-04-21T08:26:00+02:00

J'ai décidé

Publié par MyaRosa

J'ai décidé

de Isabelle Rossignol

657898765.jpg

Catégorie(s) : Roman jeunesse

Edition / Collection : Flammarion / Tribal

Date de parution : 11 avril 2012

Nombre de pages : 174

Prix : 10,50€

 

L'histoire : Maman à 17 ans ?

Pour Cynthia, jeune lycéenne, difficile de grandir dans les quartiers défavorisés de la banlieue parisienne et de se construire un avenir. Elle découvre qu'elle est enceinte et se retrouve ballotée entre arguments religieux et féministes. Des gens qu'elle croyait connaître la guident dans ce choix difficile qui la fait grandir.

 

¤¤

 

 Ce roman ressemble beaucoup à un témoignage et peut être vu comme un roman pédagogique. Nous suivons Cynthia de la découverte de sa grossesse jusqu'à sa prise de décision, et le chemin qu'elle parcourt entre ces deux étapes est immense. Pour sa meilleure amie, la question ne se pose pas. Elle doit garder ce bébé car elle n'a pas le choix. Ce serait pêcher que d'envisager l'avortement. Mais Cynthia est perdue. Elle ne sait plus où elle en est. Elle en vient même à remettre en cause sa propre existence. Pourquoi est-elle née ? Elle se sent nulle. Ses résultats scolaires ne sont pas bons et elle n'a aucun but dans la vie. Elle ne s'imagine aucun avenir. Elle ne s'est jamais imaginée sortir de la cité et en même temps elle n'a aucune envie d'avoir la même vie que sa mère. Heureusement, elle va faire de belles rencontres qui vont lui permettre de grandir et de trouver un sens à sa vie.

 

 Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce roman, c'est qu'on présente toutes les possibilités de manière objective. Il n'y a pas de jugement et on ne condamne ni l'avortement ni le choix de garder un enfant. Je pense que c'est un roman à faire lire à toutes les jeunes filles. Il est bien sûr question des précautions à prendre pour ne pas se retrouver dans la situation de Cynthia, mais aussi de tous les organismes et personnes qui peuvent aider à prendre une décision : planning familial, professeurs, amis. Les références sont très intéressantes. Il y a des extraits des textes de Simone de Beauvoir ou du roman d'Annie Ernaux qui parle de son avortement. On parle aussi des droits des femmes et de l'époque ou l'avortement était prohibé. En dehors du sujet principal, c'est aussi un livre qui encourage les adolescentes à se construire, à s'affirmer et à s'épanouir. Cynthia n'est vraiment plus la même entre le début et la fin du roman et c'est un plaisir de la voir grandir. Un petit point m'a un peu dérangé cependant. L'auteur a fait le choix de laisser Cynthia s'exprimer et c'est donc elle qui nous raconte cette histoire avec ses mots. Sur ce point, je n'ai rien à redire, l'oralité est souvent très efficace pour parler aux jeunes, mais je dois avouer que l'écriture m'a souvent dérangé. Outre les "je kiffe", "t'es ouf" qui ne sont pas très agréables à lire mais qui passent encore, je n'ai pas aimé l'absence de conjonction qui m'a semblé très étrange. Je crois n'avoir jamais entendu quelqu'un parler de cette façon : "Maintenant, faut vous aller voir votre poulet, non ?", "Ouais mais t'es sûre ça va te suffire pour bosser sur un bateau ?", "[...] c'est ça t'as dans la tête ?". Sur quelques phrases ça passe encore mais là c'était systématique et ça m'a beaucoup agacé.

 

 Néanmoins, mon avis sur ce roman est très positif. Il faut bien comprendre que c'est plus un livre pédagogique que divertissant. Il a le mérite de poser les bonnes questions et de donner de très bons conseils pour offrir la possibilité aux jeunes filles de faire un choix qu'elles ne regretteront pas. Il aborde la grossesse mais aussi l'échec scolaire et la vie en banlieue qui n'est pas vue comme une fatalité. Il faut absolument le faire lire aux jeunes filles et j'espère qu'il aura sa place dans toutes les bibliothèques des collèges et lycées. J'ai beaucoup aimé les références et les messages véhiculés et j'espère que ce livre plein d'optimisme apportera de l'espoir et l'envie de s'en sortir aux adolescentes qui peinent à trouver leur place.


Voir les commentaires

2012-04-17T12:12:00+02:00

Calamity Mamie fait son cinéma !

Publié par MyaRosa

Calamity Mamie fait son cinéma !

de Arnaud Alméras (texte)

et Frédéric Joos (illustrations)

couv15777523.jpg

Catégorie(s) : Jeunesse

Edition / Collection : Nathan / Premiers romans

Date de parution : 1er mars 2012

Nombre de pages : 30

Prix : 5,60€

Dès 6 ans

 

L'histoire : Le plateau de tournage d'un film s'est installé dans la rue de Calamity Mamie. Sans effet spéciaux ni trucages, la mamie la plus gaffeuse de France va transformer la scène d'amour des deux acteurs principaux en séquence catastrophe, idéale pour le bêtisier ! Une star de la comédie est née ! Moteur... Action !

 

¤¤

 

 Encore un autre titre de la collection Premiers romans des éditions Nathan que je trouve très sympathique. Calamity Mamie est un personnage que l'on retrouve dans de nombreux titres de la collection : Calamity Mamie et les pompiers, Calamity Mamie fait du sport, Joyeux anniversaire Calamity Mamie,... Je n'avais pas encore eu l'occasion de faire sa connaissance mais j'ai maintenant bien envie de la voir dans d'autres aventures. Quel phénomène cette grand-mère ! Ce petit roman est vraiment très drôle. Calamity Mamie n'en rate pas une. Elle est tellement maladroite ! Dans cet épisode, des acteurs très connus tournent un nouveau film juste devant chez Calamity Mamie. Cette dernière ne va pas leur faciliter la tâche puisqu'elle va tout mettre sans dessus dessous, se retrouvant dans des situations abracadabrantes pour notre plus grand plaisir. Le texte est accessible et les illustrations pleines d'humour. C'est un titre que je recommande si vous cherchez une histoire amusante pour de jeunes lecteurs.


Voir les commentaires

2012-04-14T14:14:00+02:00

T'choupi : Mon super cahier d'activités

Publié par MyaRosa

T'choupi : Mon super cahier d'activités

d'après les personnages de Thierry Courtin

9782092537947.JPG

Catégorie(s) : Cahier d'activités - Jeunesse

Edition / Collection : Nathan

Date de parution : 5 avril 2012

Nombre de pages : 96

Prix : 8,90€

Dès 2 ans

 

Présentation de l'éditeur : Des heures de jeux : labyrinthes, coloriages, points à relier, lettres à tracer... Un papier très épais pour dessiner sans déchirer. Plein d'activités d'éveil pour s'amuser avec T'choupi et ses amis !

 

¤¤

 

 Enfin un cahier d'activités pour les tout-petits ! Les activités sont très variées. Il y a des points à relier, des dessins à compléter, des coloriages, des lettres à tracer, des objets à trouver dans un dessin, des labyrinthes, des petits jeux pour compter et des petites questions avec la bonne réponse à entourer. Les fans de T'choupi seront ravis de retrouver leur petit héros au fil des pages. Les jeux sont ludiques et amusants et le format est bien adapté aux tout-petits. Les pages sont aérées et colorées et il faudra quand même un petit moment pour tout remplir car il y a une centaine de pages. J'aime beaucoup ces petits cahiers qui permettent d'apprendre en s'amusant. Graphisme, jeux, coloriages et calcul, il y en a pour tous les goûts !

 

Un petit aperçu ?

 

photo-50-.jpg

photo-49-.jpg

photo-46-.jpg

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog