Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

2021-07-29T21:01:13+02:00

Les Coups de coeur de Keiko Carter

Publié par MyaRosa

Keep It Together, Keiko Carter - Debbi Michiko Florence

297 pages, éditions Michel Lafon, juin 2021

L'histoire :

À la rentrée, Keiko Carter n'a qu'une seule hâte : retrouver ses deux meilleures amies ! Le moment est enfin venu de faire le compte-rendu de leurs vacances d'été, mais aussi de se lancer leur défi annuel... La mission ? Trouver un petit copain pour le bal de fin d'année. Le problème de Keiko ? Elle n'a jamais embrassé personne. Le problème d'Audrey et Jenna ? Elles ont des vues sur le même garçon... Très vite, le défi prend des proportions inattendues et met en péril l'amitié des trois jeunes filles. Après tant d'années de complicité, leurs chemins vont-ils se séparer à cause d'une histoire de garçons ?

 

Mon avis :

 

 

 Ce roman réunit tous les ingrédients que j'aime retrouver dans mes lectures estivales. Je l'ai trouvé rafraîchissant et vraiment trop mignon ! C'est un livre que je conseille bien sûr aux ados qui aiment les histoires d'amour et d'amitié mais aussi aux adultes qui n'ont pas oublié leur adolescence et les préoccupations qu'ils avaient à cette époque. Un petit retour en arrière, ça vous tente ? Et si, en plus, vous aimez les animaux et le chocolat alors foncez ! Vous ne serez pas déçus !

 

 J'ai trouvé Keiko absolument adorable ! Elle a douze ans et adore ses deux meilleures amies. Elle voudrait que rien ne change mais sent que leur petit trio est en train de se déliter. Jenna est restée bien discrète lors des vacances d'été et semble leur cacher des choses. Audrey est bien décidée à grandir et à faire bouger les choses alors que Keiko voudrait juste que tout soit comme avant. Elle voudrait regarder des films, faire des cookies et des soirées pyjamas alors qu'Audrey n'a qu'une idée en tête : les garçons. Keiko culpabilise d'avoir passé tout l'été avec Audrey et a peur que Jenna se sente mise à l'écart. Elle se débat au milieu de tout cela, tente d'apaiser les tensions et d'arranger les choses entre ses amies mais aussi chez elle où le quotidien est quelque peu bouleversé depuis que sa maman travaille à temps plein. On ne peut qu'aimer Keiko. Elle fait le bien autour d'elle, fait toujours passer les autres en premier, sait écouter et est toujours présente.

 

 On suit avec beaucoup de plaisir ce moment charnière dans la vie de Keiko. Cette dernière va peu à peu apprendre à lâcher prise et à s'écouter. On la voit grandir, s'épanouir et arrêter de se sentir responsable de tout ce qui va de travers autour d'elle. J'ai adoré cette lecture. Les passages sur le chocolat sont vraiment trop mignons et donnent envie de se jeter sur une tablette ou de se préparer un bon chocolat chaud aux épices. Ce tome étant le premier (d'une trilogie ?), je me réjouis déjà de retrouver les personnages et de savoir ce qui les attend par la suite. C'est le roman doudou-bonbon par excellence. Un remède immédiat contre les petits coups de blues et la morosité. A consommer sans modération !

 

 Pour info (et parce qu'on m'a posé la question), les héroïnes de cette histoire ont douze ans. C'est un livre accessible et très soft à lire dès 10 ans, je dirais. Il n'y a rien de violent ou de choquant et pas de scène qui pourrait mettre un enfant mal à l'aise. C'est vraiment doux et mignon.

 

 Dans le même genre, je vous recommande "Les Amours de Lara Jean", "L'été où je suis devenue jolie", "Toi et moi à jamais", "Stony Bay Beach", "La toute première fois", "Les Filles au chocolat".

 

Pour les gourmands, les premières lignes du roman : "Certaines personnes croient que tous les chocolats se ressemblent, mais elles se trompent. Un chocolat peut être sucré ou amer, cassant ou fondant. Certains ont un arrière-goût de cerise, de café ou de vanille. Ma relation avec mes meilleures amies était comme un chocolat de luxe doux et onctueux. Ou du moins, elle l'avait été. Pour l'heure, je ne savais plus trop, je voulais juste que les choses redeviennent normales entre nous."

Voir les commentaires

2021-07-24T14:58:12+02:00

Nino Baracolo et l'armée des épouvantables

Publié par MyaRosa

Muriel Zürcher

192 pages, éditions Thierry Magnier, octobre 2019

L'histoire :

Nino, dix ans, s’apprête à passer les pires vacances de sa vie : Lola et sa mère viennent d’emménager chez son père. Alors qu’il cherche le meilleur moyen de faire fuir ces envahisseuses, d’étranges phénomènes ont lieu dans les champs qui entourent la ferme familiale. Bottes de paille éventrées, plumes ensanglantées et épouvantails portés disparus… Nino ferait bien d’ouvrir l’oeil, car les envahisseurs ne sont pas toujours ceux qu’on croit !

 

Mon avis :

 

 Découvert par hasard, ce roman a tout de suite attiré mon attention avec sa jolie couverture. J'ai hésité à attendre cet automne pour publier mon billet car il serait parfait pour Halloween, mais comme l'histoire se passe durant les vacances d'été le moment m'a semblé bien choisi.

 

 J'ai d'abord adoré le personnage de Nino. On se met à sa place et on comprend bien pourquoi il n'a aucune envie que sa salle de jeux adorée devienne la chambre de celle qu'il surnomme déjà "la petite peste" (la fille de la nouvelle compagne de son père). Nino commence déjà à préparer un plan pour chasser les envahisseuses, mais il y a plusieurs choses qu'il n'avait pas prévu...

 

 Un mystérieux grimoire, une grand-mère rock and roll, des phénomènes étranges, une irrésistible fillette qui n'a pas froid aux yeux et des épouvantails prêts à en découvre... voilà ce qui vous attend, et bien plus encore, dans cette aventure palpitante et un brin effrayante !

 

 J'ai trouvé cette histoire intéressante et très rythmée. On passe un bon moment et on n'a pas le temps de s'ennuyer ! J'ai aimé la complicité qui se noue entre les personnages et les barrières qui s'effacent dans l'adversité. J'ai aimé l'humour, l'atmosphère, l'ambiance "vacances d'été tranquilles qui d'un seul coup basculent et deviennent inoubliables". C'était une lecture très chouette, rafraîchissante et qui véhicule aux passages des messages essentiels. C'est une jolie façon de parler écologie et familles recomposées. Et parce qu'en plus il y a des champs de maïs et des épouvantails, forcément, j'ai adoré ! C'est un roman qui a le bon goût des vacances, des histoires qui font peur et des souvenirs d'enfance.

 

 

Voir les commentaires

2021-07-01T08:08:25+02:00

100 infos insolites sur les océans

Publié par MyaRosa

Collectif

128 pages, éditions Usborne, juillet 2021

Présentation de l'éditeur :

Qu'est-ce qu'un poisson pyjama ? La fonte d'un iceberg fait-elle du bruit ? La mise à l'eau d'un drakkar nécessitait combien de moutons ? La vitesse d'un tsunami est-elle supérieure à celle d'un train à grande vitesse ? Les esprits curieux trouveront la réponse à 100 questions inédites dans ce livre original et abondamment illustré qui porte un regard à la fois historique, scientifique, écologique et artistique sur les mers et les océans de la planète.

 

Mon avis :

 

J'ai pris un peu de retard sur mon planning, mais je vais continuer à vous présenter, tout au long de l'été, des livres en rapport avec la mer et les océans. Impossible de passer à côté de ce nouvel opus d'une collection que j'adore qui nous apprend des tas de choses passionnantes.

 

 

 Savez-vous que les icebergs pétillent et que les cachalots se mettent à la verticale pour dormir ? Savez-vous quel surnom les scandinaves donnaient à la mer ? Connaissez-vous les animaux marins les plus mortels et les bateaux les plus gros ? Savez-vous quelle vitesse peut atteindre un tsunami ?

 

 

 On découvre aussi les records des animaux marins, les règles des surfeurs, des chants  et des superstitions de marins, etc... On parle aussi d'Histoire, de géographie, de mythes sur le monde marin et bien sûr d'écologie. C'est un ouvrage richement illustré et plein d'humour qui grouille d'informations insolites passionnantes et amusantes. Un livre qui se dévore d'une traite ou se déguste avec parcimonie et dans le désordre. On adore ! En tout cas, c'est un indispensable à avoir absolument dans sa bibliothèque !

 

 

A découvrir aussi :

100 infos insolites sur les aliments

100 infos insolites sur l'espace

100 infos insolites à travers l'Histoire

Voir les commentaires

2021-06-16T14:23:45+02:00

Mystères sur les rails, tome 1 : Le Vol du Highland Falcon

Publié par MyaRosa

Adventures on Trains : The Highland Falcon Thief

M. G. Leonard & Sam Sedgman

317 pages, éditions Nathan, mai 2021, dès 9 ans

L'histoire :

Un train à pleine vitesse.

Des bijoux volés.

Une passagère clandestine et de riches invités qui ont tous des secrets...

 

Mon avis :

 

 Parce que sa mère est sur le point d'accoucher, Harrison Beck, onze ans, est confié à son oncle pour quelques jours. Ce dernier, journaliste et écrivain spécialisé dans le domaine ferroviaire, l'emmène avec lui pour le dernier voyage du mythique Highland Falcon. Ils ont rendez-vous à King's Cross avant de faire le tour de l'Ecosse et de redescendre jusqu'à Paddington. A bord du train, les invités sont tous plus prestigieux les uns que les autres (un millionnaire, un baron, une actrice, une duchesse, etc...) et la famille royale fera partie du voyage. Le train s'arrêtera dans de nombreuses gares pour faire ses adieux et son passage est attendu par de nombreuses personnes. Peu intéressé par les trains, Harrison n'a pas conscience de ce privilège et n'a qu'une hâte, que le voyage se termine. Il ne se doute pas une seconde des aventures palpitantes qui l'attendent. Il va apprendre à mieux connaître son oncle, faire une rencontre inoubliable et découvrir à quel point les trains peuvent être fascinants. Et quand des vols de bijoux se produisent et que le diamant le plus célèbre d'Angleterre est dérobé, il n'hésite pas une seconde et se lance dans une enquête palpitante...

 

 

 Ce roman est le premier tome d'une nouvelle série, mais chaque tome propose une enquête particulière et peut donc être lu seul. Je me réjouis déjà de retrouver Harrison dans de nouvelles aventures ! J'ai adoré ce personnage. On comprend parfaitement son envie d'être ailleurs, au début du roman. Franchement, qui voudrait passer ses vacances enfermé dans un train avec un oncle qu'il ne connaît presque pas ? Et puis, on découvre avec lui tout ce qu'un train comme celui-ci peut avoir de fascinant et on s'immerge totalement dans cette ambiance particulière. On se met à mener l'enquête avec lui sans même s'en rendre compte. J'ai beaucoup aimé sa manière de voir les choses, son sens de l'observation et son talent pour le dessin. Bien sûr et même si je ne peux pas trop en dire sur eux, il y a beaucoup d'autres personnages que j'ai adoré comme Lenny, Amy, Nathaniel...

 

 J'ai aimé la manière dont on se moque un peu des adultes qui, bien souvent, ne prennent pas les enfants au sérieux alors qu'ils ont souvent une longueur d'avance et sont très perspicaces. J'ai adoré apprendre plus de choses sur les trains (leur fonctionnement, les différentes parties qui les composent, etc...) et j'aurais adoré faire ce voyage pour de vrai ! J'ai passé un très bon moment. On se prend vraiment au jeu, on soupçonne tout le monde, on recherche des indices et on est surpris par les nombreux rebondissements. Quelle aventure ! J'ai aimé les titres des chapitres, les jolies illustrations, l'ambiance so british et le côté huis clos. Je ne peux que vous recommander chaudement de faire ce beau voyage et j'attends avec impatience la prochaine enquête d'Harrison qui se déroulera dans un train aussi mais en Amérique, cette fois !

 

 

"Quand un adulte vous explique que c'est pour votre bien, ça veut dire soit que ce sera pénible, soit que ça aura un goût affreux - ou les deux."

 

 

 

***

Pour découvrir la suite des aventures d'Harrison, rendez-vous le 2 septembre prochain ! Pour les impatients et les plus curieux, voici le synopsis de ce second tome :

Harrison s'apprête à traverser le Grand Ouest américain à bord du futuriste California Comet. Il se lie d'amitié avec Marianne, la fille d'un milliardaire. Lors d'une escale, celle-ci est kidnappée sous ses yeux. Mais Harrison est persuadé que le kidnappeur et sa victime se cachent encore à bord...

 

Voir les commentaires

2021-06-11T08:48:53+02:00

Les Filles au chocolat, tome 7 : Coeur praline

Publié par MyaRosa

Cathy Cassidy

217 pages, éditions Nathan, juin 2021

L'histoire :

Skye, 15 ans, s’apprête à passer un été ennuyeux à Tanglewood alors que toutes ses sœurs ont des projets excitants. C’était sans compter sur Georges, un garçon de passage, qui adore l’Histoire comme elle. Tous deux se lancent avec passion dans un combat pour sauver un cottage emblématique de la ville. Leur romance saura-t-elle passer le cap des vacances et devenir plus qu’une aventure d’été ?

 

Mon avis :

 

 Quel plaisir de retrouver (enfin) les filles au chocolat, leurs proches et leur petit coin de paradis ! Si on croise un peu tout le monde, c'est Skye (ma préférée !) qui est à l'honneur dans ce nouveau tome. Elle a trois ans e plus que dans "Coeur Guimauve". Alors que tout le monde a des projets excitants pour les vacances d'été, Skye ne sait pas ce qu'elle va faire de ses journées. Summer est loin, tout le monde semble occupé et elle a peur de s'ennuyer. Elle se sent nulle de n'avoir rien de passionnant à vivre et à raconter. Heureusement, la vie est faite de surprises et il se pourrait bien que l'été de Skye soit beaucoup plus intéressant que ce qu'elle avait imaginé...

 

 Un visiteur imprévu, des moutons sur la route, un champ hanté, un coeur brisé, une vieille dame en danger... voilà qui devrait rythmer l'été de la famille et même de tout le village ! J'ai beaucoup, beaucoup aimé cette histoire. Comme toujours avec Cathy Cassidy, ce roman est plein de surprises ! Il y a de la gourmandise, des moments cocooning et beaucoup d'amour et de bienveillance, mais tout est loin d'être tout rose. Il y a des blessures qui ne guérissent pas et un coeur qui a beaucoup de mal à s'ouvrir à nouveau... "Vivre implique de prendre des risques. Aimer aussi." voilà qui résume bien ce roman et même la plupart des livres de l'auteure. On se retrouve dans ces histoires parce qu'elles sont touchantes et merveilleuses et parce qu'elles délivrent des messages toujours justes et positifs.

 

 Que j'aime cette famille ! Que j'aime ces histoires ! J'ai, cette fois encore, été passionnée par cet univers et très emballée par l'intrigue qui - vous vous en doutez si vous connaissez Skye - parle du passé, du respect des ancêtres, du patrimoine et des autres. Je n'avais pas du tout envie que ça s'arrête. J'ai adoré et suis ravie d'apprendre que l'on retrouvera encore tout ce joyeux petit monde cet automne. En effet, la sortie de "Coeur caramel" est annoncée à la fin de ce livre et prévue pour octobre 2021 ! J'ai déjà hâte ! En tout cas, lisez les romans de Cathy Cassidy, ils sont bons pour le moral !

 

 

 

 "C'est un peu comme si personne n'avait prévenu cette bâtisse qu'elle n'était plus aimée, et qu'elle avait continué à rayonner, envers et contre tout. [...] Ça me rend triste, comme si ce lieu tentait de raconter une histoire que personne n'écoute."

 

J'en profite pour participer à ces deux challenges que j'aime beaucoup.

> L'adaptation en bande-dessinée de cette histoire est disponible depuis mai 2020 sous le titre "Coeur Noisette".

 

 Pour avoir plus d'infos sur les romans de Cathy Cassidy et sur la série "Les Filles au chocolat" (ordre des tomes, dates de parutions, adaptations, livres bonus etc...), rendez-vous ici. J'essaie de mettre à jour cet article dès que j'ai des informations sur les publications et d'y ajouter les couvertures, les résumés et les liens vers mes chroniques au fur et à mesure. Il faudrait que je reprenne un peu la mise en page. Je m'en occuperai dès que possible.

 

 

Voir les commentaires

2021-05-20T07:57:10+02:00

Pourquoi a-t-on besoin des abeilles ?

Publié par MyaRosa

Collectif

24 pages, éditions Usborne, juillet 2017

Quatrième de couverture :

A quoi servent les abeilles ?

Où vivent-elles ?

Qui est qui dans la ruche ?

Découvre-le dans ce livre à rabats joliment illustré.

 

Mon avis :

 

 Il y a quelques jours, je vous ai proposé sur mon compte Instagram une petite sélection de livres sur les abeilles. L'avez-vous vu ? Avez-vous d'autres livres sur le sujet à nous conseiller ?

 

 

 Aujourd'hui, c'est la journée mondiale des abeilles alors il fallait absolument que je vous présente ce joli documentaire à rabats qui permet de faire découvrir aux plus jeunes le rôle des abeilles et de répondre à toutes les questions qu'ils se posent sur le sujet. Je pense publier d'autres chroniques sur le même thème dans les jours à venir.

 

 

 Dans ce livre, on parle de l'apparence des abeilles, du bruit qu'elles font, des différentes espèces, de leur utilité, de la manière dont elles aident les plantes... On découvre aussi comment fonctionne une ruche, comment est fabriqué le miel et pourquoi il faut absolument préserver les abeilles. C'est un ouvrage très instructif qui explique les choses clairement et simplement. Les rabats à soulever rendent la lecture plus ludique et amusante. Le livre est en carton bien épais et les illustrations sont très jolies.

 

 

A découvrir aussi :

 

Voir les commentaires

2021-05-19T11:33:31+02:00

Sarah la pas belle

Publié par MyaRosa

Sarah, plain and tall

Patricia MacLachlan (texte) & Quentin Blake (illustrations)

92 pages, Folio Cadet, janvier 2004

L'histoire :

Anna et Caleb n'ont plus de maman. Elle est morte à la naissance de Caleb, laissant Jacob le fermier seul avec ses deux enfants. Un jour, Jacob met une petite annonce dans le journal et Sarah y répond. Après quelques lettres, Sarah écrit :
«J'arriverai par le train.
Je porterai un bonnet jaune.
Je suis grande et pas belle.»


L'histoire touchante et réaliste d'une famille de pionniers dans la Grande Prairie américaine.

 

Mon avis :

 

 Anna et Caleb vivent avec leur père, Jacob, dans la ferme familiale. Leur mère est morte juste après la naissance de Caleb. Lorsque leur père leur parle de Sarah, une femme susceptible de venir vivre avec eux, les enfants ont hâte de faire sa connaissance. Sarah se définit comme une femme quelconque mais robuste et travailleuse. Peut-être qu'elle connaît des chansons ? La mère d'Anna et de Caleb chantait tout le temps ! Sarah vit au bord de la mer et semble adorer sa maison. Et si elle ne se plaisait pas à la ferme ? Et si elle trouvait Caleb trop bruyant et Anna et Jacob pas assez comme ci ou trop comme ça ? Et si, et si...

 

 Je suis contente d'avoir enfin pu découvrir cette belle histoire. Que cette famille est touchante ! J'ai beaucoup aimé la pudeur de chacun qui correspond bien à l'époque ainsi que tous ces petits détails, ces non-dits qui demandent à ce que l'on lise un peu entre les lignes pour ressentir toutes les émotions et tout l'amour qu'il y a entre ces pages. J'ai aimé découvrir le quotidien à la ferme, les petits bonheurs, le rapport à la nature et aux animaux, la rudesse du travail et les moments partagés. J'ai aimé la manière dont Sarah raconte la mer aux enfants et leur parle de l'endroit d'où elle vient. J'ai trouvé cette femme épatante ! Elle n'a pas froid aux yeux et ne se laisse pas dicter sa conduite. Elle se montre telle qu'elle est avec sincérité et sans essayer de trop en faire. J'ai vraiment aimé passer un petit moment aux côtés de cette famille.

 

 C'est une lecture chaleureuse, réconfortante et pleine de tendresse qui a beaucoup de charme. Les illustrations de Quentin Blake sont émouvantes. Ce premier tome est bien trop court à mon goût mais il laisse présager de belles heures de bonheur et d'autres aventures. J'ai déjà hâte de lire la suite ! Dommage qu'il n'y ait pas toute l'histoire compilée dans un seul livre. Je n'aime pas tellement le titre français qui peut rebuter, mais c'est une question de goût.

 

 

"- Il y a du givre sur les fenêtres les matins d'hiver, dis-je à Sarah. On peut faire des dessins qui brillent et on voit son souffle dans l'air. Papa fait un bon feu, on fait cuire des biscuits et on met des tonnes de tricots. Et si la neige est trop haute, on ne va pas à l'école, et l'on fait des bonshommes de neige."

 

 

Voir les commentaires

2021-05-12T11:12:36+02:00

Kaimyo - le nom des morts, tome 1 : Les Papillons de Kobé

Publié par MyaRosa

Bertrand Puard

200 pages, Gulf Stream éditeur, mai 2021

L'histoire :

Selon une croyance japonaise, les âmes des défunts sans kaimyo errent parmi les vivants. Ce nom honorifique, Reiko n’a jamais pu l’offrir à ses parents, parce que les circonstances de leur disparition, il y a cinquante ans, n’ont jamais été élucidées. Il a donc consacré sa vie à donner un kaimyo aux personnes dont la mort est nimbée de mystère. Lorsqu’il débarque à Paris pour exercer son curieux métier, il fait la connaissance de Nouria, une adolescente qui prétend communiquer avec les esprits. Alors qu’il enquête sur le décès d’une vieille Japonaise, la jeune fille devine que cette affaire est liée à ce qui est arrivé aux parents de Rieko. La rencontre entre celui qui fait parler les morts et celle qui prétend les entendre était-elle vraiment un hasard ?

 

Mon avis :

 

  Je ne vais pas tergiverser, j'ai adoré ce roman ! Je le trouve brillant en tout point et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire et à suivre Nouria et Rieko. Pour tout vous dire, je viens à peine de le terminer et j'ai déjà envie de le relire.

 

 Lorsque Rieko se rend à Paris pour la première fois de sa vie et qu'il rencontre Madame Rosa, c'est la choc des cultures. Rosa est exubérante, elle dit absolument tout ce qu'elle pense et ne cache pas ses émotions. Rieko, lui, est tout en pudeur et en retenue, toujours poli, soigné, discret. Madame Rosa est la concierge de l'immeuble où Rieko décide d'installer ses bureaux. Même si elle se montre méfiante à son égard, elle l'invite à sa table et lui fait découvrir la cuisine orientale ainsi que sa petite fille, Nouria, qui vit avec elle. Entre Rieko et l'adolescence, le courant passe tout de suite. Nouria est intelligente, cultivée et mystérieuse. Sa maturité est déconcertante. Elle s'intéresse immédiatement à l'activité de Rieko qui n'est pas courante dans notre pays. Ce dernier est envoyé par des notaires chez des personnes solitaires qui sont décédées. Il inspecte les lieux et trouve toujours un secret ou quelque chose qui permet aux âmes des défunts de trouver la paix. Nouria veut absolument l'accompagner et ne lui laisse pas vraiment le choix...

 

 On suit donc ces deux personnages dans leur mission qui semble au départ anodine mais pourrait bien faire écho au passé de Rieko... Quelle enquête palpitante ! Je ne m'attendais pas à un roman aussi sombre et surprenant et c'est vraiment une bonne surprise ! J'ai aimé le mélange des genres et l'atmosphère originale de ce roman. J'ai adoré le duo Rieko-Nouria qui sort de l'ordinaire et auquel on s'attache sincèrement. Il y a beaucoup de mystère et de rebondissements. J'ai été sensible à l'humour mais aussi à la poésie que l'on retrouve entre ces pages et qui nous invitent à lire entre les lignes. L'intrigue est plus complexe qu'elle n'en a l'air et m'a tenu en haleine du début à la fin. Et quelle fin ! Vivement la suite ! Je ne trouve aucun défaut à ce roman pour lequel j'ai un gros coup de coeur. Cela ne traîne pas en longueurs et on ne voit pas le temps passer. On est totalement captivé par tout ce qui se passe. L'écriture m'a beaucoup plu, les thèmes abordés aussi ainsi que les dialogues qui sont savoureux. J'ai eu l'impression d'assister à chaque scène. Je suis scotchée et j'espère retrouver ce duo très bientôt car je me pose encore beaucoup de questions et j'ai hâte de savoir ce qui attend Nouria et Rieko. Ils me manquent déjà.

 

 

 

Voir les commentaires

2021-04-08T10:00:41+02:00

Panique sur le Titanic

Publié par MyaRosa

Pascale Perrier

72 pages, éditions Oskar, mars 2012

L'histoire :

14 avril 1912, 23h40 : « Iceberg en vue » hurle la vigie. Le plus grand et plus luxueux paquebot jamais construit alors, le Titanic, n'a pas le temps d'amorcer un demi-tour. Il heurte l'obstacle à pleine vitesse. Le capitaine doit se rendre à l'évidence : le bateau va couler. Il faut embarquer sur les canots de sauvetage... Dans la chaloupe 14, c'est la consternation. Comment en est-on arrivé là ? L'officier Harold Lowe tente de sauver les passagers dont il a la charge... Mais que vont devenir Marjorie, 8 ans, et sa mère ? La jeune Eva va-t-elle retrouver son père ? Et le petit Trevor, 11 mois, pris en charge par sa nourrice, va-t-il revoir sa famille ?

 

Mon avis :

 

  Ce court roman nous fait revivre les derniers instants du Titanic avant qu'il ne sombre au fond de l'océan. Nous suivons différents personnages, passagers adultes et enfants ou membre du personnel, qui n'en croient pas leurs yeux et se demandent comment cet immense et somptueux paquebot que l'on disait insubmersible a pu en arriver là. Que vont-ils devenir ? Vont-ils s'en sortir ? Vont-ils retrouver leurs proches sains et saufs ?

 

 Difficile de se mettre à la place des personnages et pourtant Pascale Perrier arrive à nous faire ressentir la peur et la panique, l'incompréhension aussi face à ce drame qui semble tout droit sorti d'un cauchemar. Il y a ces petites filles qui ne se rendent pas compte de l'horreur de la situation et pensent à leurs poupées oubliées dans leurs cabines. Il y a cette jeune femme chargée de s'occuper d'un bébé qui n'a pas pu rassurer les parents de ce dernier avant de monter dans le canot et se demande si elle a pris la bonne décision. Il y a cet officier qui fait de son mieux pour venir en aide aux passagers mais doit faire preuve d'assurance et d'autorité pour assurer la sécurité de tous alors qu'il est terrorisé. Il y a ces femmes qui se demandent si elles vont revoir leurs maris et sentent déjà que ce voyage va bouleverser leurs vies à jamais. Il y a ces familles, qui ont donné tout de qu'elles avaient pour s'offrir un nouveau départ, une vie plus belle en Amérique...

 

 On rentre tout de suite dans le vif du sujet puisque le bateau est déjà en train de sombrer lorsque débute ce roman. Les passagers se pressent pour embarquer sur les canots, cherchent les autres membres de leur famille et sont, pour beaucoup, obligés de se séparer. Certains ne savent pas vraiment ce qui se passe et ne mesurent pas la gravité de la situation. Certaines refusent de laisser les leurs quand d'autres n'hésitent pas à ruser pour se mettre en sécurité. Le froid est terrible et la plupart des passagers n'ont pas eu le temps de se couvrir avant de venir sur le pont. Certains se remémorent les moments agréables passés sur le paquebot et leur première impression lorsqu'ils sont montés à bord. C'est un roman terriblement glaçant qui nous fait vraiment ressentir l'urgence et l'horreur de la situation. J'ai beaucoup aimé même si c'est un peu frustrant de n'avoir qu'une petite partie de l'histoire. On aurait envie de suivre les personnages plus longtemps. J'ai bien aimé le petit dossier documentaire que l'on retrouve à la fin du livre. Il nous donne des informations très intéressantes sur le prix des billets, les repas servis sur le Titanic, les écarts entre les classes et les différents services proposés sur le paquebot.

 

 

Voir les commentaires

2021-04-01T08:31:33+02:00

Papa, l'argent et moi...

Publié par MyaRosa

Julien Artigue

107 pages, éditions Oskar, janvier 2021

Quatrième de couverture :

« Pas facile de vivre seule avec un père obsédé par l'argent. Depuis que tu es partie, maman, la maison est devenue un enfer ! Le coiffeur : fini ! Les bains : fini ! Le chauffage : fini ! Même l'internet et le téléphone portable, je n'y ai plus droit... Et tout ça sous prétexte de sauver la planète. Ce n'est pas de l'écologie, c'est de la tyrannie sur enfant de onze ans ! Qu'est-ce que papa peut bien faire de tout cet argent mis de côté ? Tu le sais, toi ? Suite de l'enquête dans ma prochaine lettre. »

 

Mon avis :

 

  La narratrice de cette histoire a onze ans. Sa maman est partie un an plus tôt et elle lui écrit pour lui raconter son quotidien avec son père. Un quotidien de moins en moins marrant car son père semble vouloir à tout prix faire des économies et sauver la planète. Il y a d'abord eu le déménagement. Plus de maison avec un joli jardin mais un appartement tout petit qui se vide de ses meubles de jour en jour. Plus de portable et d'internet et donc plus de discussions après l'école avec les copines. Plus de plateau-repas sushis du vendredi. Plus d'anniversaires chez les copines car les cadeaux ça coûte cher ! Plus de rendez-vous chez le coiffeur ou de bain le dimanche. D'ailleurs, il n'y a plus vraiment de dimanche en famille puisque son père s'en va toute la journée. Pourquoi ? Pour qui ? Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez lui ?

 

 J'ai beaucoup aimé ce livre qui aborde un sujet sensible avec beaucoup de tact et de sensibilité. J'ai aimé la manière dont cette histoire nous est racontée. On voit vraiment la jeune fille de l'histoire changer au fil des pages et à mesure que le mystère s'éclaircit. L'épreuve qu'elle traverse la pousse à grandir plus vite et à se soucier de choses qui ne devraient concerner que les adultes. J'ai été émue par cette histoire et par cette famille qui pourrait être n'importe laquelle. Le père et la fille sont touchants. Chacun essaie de préserver l'autre du mieux qu'il peut. C'est un livre très agréable à lire, accessible dès 8-9 ans, qui ouvre le dialogue sur un sujet encore un peu tabou ainsi que sur les droits des enfants. Une belle découverte !

 

 

Voir les commentaires

2021-03-13T17:03:18+01:00

Je t'écris, j'écris...

Publié par MyaRosa

Géva Caban (texte) & Zina Modiano (illustrations)

84 pages, Folio Cadet, octobre 2019

L'histoire :

Comme tous les étés, la fille qui ne dit pas son nom se retrouve au bord de la mer. Chaque jour, elle écrit une lettre au garçon qu'elle aime. Elle raconte : la plage, le bateau, les parents, le garçon d'à côté, la chatte. Mais ses lettres restent sans réponse. Alors...

 

Mon avis :

 

 Le temps d'un été, nous suivons une jeune fille partie en vacances au bord de la mer. Chaque jour, elle écrit à celui qu'elle aime et attend impatiemment ses lettres. Elle décrit ce qui l'entoure, ses journées, les voisins, les rencontres, les petits et grands bouleversements et puis l'attente, la déception... Lassée d'attendre en vain, elle se lance finalement dans l'écriture d'un journal.

 

 

 C'est écrit avec beaucoup de douceur, de simplicité et de poésie. C'est très agréable à lire. Je me suis beaucoup retrouvée là-dedans et j'aurais adoré lire cette histoire plus jeune. Cet attrait pour l'écriture et cette manière d'aborder les sentiments qui est propre à chacun m'ont vraiment parlé. J'ai trouvé cette lecture attendrissante et rafraîchissante. Je pense qu'elle peut plaire autant aux enfants qu'aux adultes. Elle nous replonge dans nos souvenirs d'enfance et nous renvoie à tous les sentiments qui se bousculaient en nous à cet âge-là. L'attente, le manque, l'éloignement, les premiers amours, le temps qui s'étire, les derniers jours de vacances... J'ai beaucoup aimé la mise en page ainsi que les belles illustrations de Zina Modiano qui nous entraînent en bord de mer et collent merveilleusement bien au texte.

 

 

 Découvert par hasard à la médiathèque, ce court roman épistolaire m'a beaucoup plu. Il a changé de forme avec le temps puisque lors de sa première publication en 1987, il n'y avait que la première partie du texte. La seconde partie et les illustrations ont été ajoutées en 1995. C'est étonnant car le tout est tellement évident et cohérent que j'ai du mal à imaginer ce livre autrement. Il ne m'aurait certainement pas autant plu d'ailleurs. En tout cas, c'est une très jolie découverte !

 

 

Voir les commentaires

2021-02-17T08:24:23+01:00

Les métiers

Publié par MyaRosa

Collectif

14 pages, éditions Usborne, janvier 2021

Quatrième de couverture :

Que font les adultes dans la journée ? Soulève les rabats pour accéder à tout un univers de possibilités et découvre plus de 100 métiers que tu pourrais exercer plus tard, comme infirmier, musicienne ou astronaute.

 

Mon avis :

 

  Voici un très joli documentaire à rabats qui permet une première approche des métiers. C'est un livre accessible dès 4-5 ans qui fourmille de petits détails à observer et fait découvrir aux plus jeunes des tas de professions différentes et des conditions de travail variées. Après tout, il n'est jamais trop tôt pour se demander ce que l'on voudrait faire plus tard ! Travailler en extérieur ? Aider les autres ? Soigner les gens ? Prendre soin des animaux ? Piloter un avion ? Écrire des chansons ? Enseigner ? Cuisiner ?

 

 

 Ce petit livre cartonné est vraiment bien fait. On voit les gens se dépêcher de partir au travail. Certains commencent très tôt ou se couchent quand d'autres se lèvent. Certains travaillent de chez eux ou n'ont pas vraiment d'horaires. Certains cherchent du travail et ont des démarches à entreprendre. Il y a ceux qui travaillent dans un bureau, ceux qui travaillent dehors, ceux qui se déplacent beaucoup, ceux qui travaillent en équipe, ceux qui inventent de nouvelles choses ou font de la recherche, ceux qui travaillent assis et ceux qui bougent tout le temps, ceux qui ont des métiers à risques et ceux qui ont des métiers étonnants. Et toi, qu'est-ce que tu voudrais faire ? Qu'est-ce qui te fait rêver ?

 

 

 La dernière partie du livre est consacrée à l'accès à l'emploi. On y parle écoles, formation, stage, apprentissage, démarches, entretiens, etc... C'est un livre très instructif qui plaira beaucoup aux petits curieux avec toutes ses informations intéressantes et ses illustrations bien remplies. Pour rester dans le thème, les éditions Usborne propose aussi des cahiers d'autocollants sur le sujet notamment "Les métiers de rêve" dans lequel on peut s'amuser à habiller des personnages avec leurs uniformes et tenues de travail. Il existe même un joli livre sur les métiers pour les tout-petits dont je vous parlerai bientôt. Plus d'infos ici.

 

Voir les commentaires

2021-02-03T09:41:12+01:00

Les amis de mon amie Carla

Publié par MyaRosa

Stéphane Kiehl

64 pages, Grasset Jeunesse, octobre 2020

Quatrième de couverture :

Carla, c'est ma chienne. Rien, ni personne, ne pourra nous séparer. Nous sommes la meilleure équipe, le duo, elle est la famille que j'ai choisie. Un regard nous suffit. Elle a toujours le bon mot pour me consoler. Chaque silence est parlant. Il y a Carla, et il y a ses amis.

 

Mon avis :

 

 Il y a quelque temps, je vous ai parlé de l'album "Les Vacances de mon amie Carla" que j'avais beaucoup aimé. Une belle histoire d'amitié entre petite fille et sa chienne. Un livre qui m'avait beaucoup plu avec ses grandes et belles illustrations et sa manière de dépeindre les petits bonheurs de l'enfance. Bonne nouvelle, ce joli duo est de retour dans un nouveau livre !

 

 

 Cette fois, la petite fille nous présente les amis de sa chienne. Nous partons alors pour un joli tour dans les rues de Paris aux côtés de chiens tous plus différents les uns que les autres. On en croise de toutes les tailles, de toutes les couleurs. Ils ont tous une particularité, un petit truc bien à eux. On découvre ce que Carla aime chez eux et les moments qu'ils partagent ensemble. C'est un livre qui plaira à coup sûr à tous ceux qui aiment les chiens... et peut être même les chats !

 

 

 Bien sûr, c'est aussi un album qui célèbre l'amitié entre l'homme et l'animal. La petite fille et sa chienne sont inséparables et partagent tout. Les bons et les mauvais moments, les jours de pluie et le soleil des vacances, les bêtises et les moments de calme. Quel plaisir de les voir ensemble ! La petite fille lui confie tous ses secrets. La petite chienne la rejoint discrètement dans son lit. Elles partent en vacances ensemble, font toutes sortes de rencontres et en garderont à coup sûr de jolis souvenirs...

 

 

 Il y a pas mal de texte, mais aussi des pages entièrement illustrées. C'est parfait pour les jeunes lecteurs qui apprécieront la transition en douceur entre album et roman. Le texte est plein de tendresse et les illustrations sont drôles et craquantes. J'aime beaucoup ! Joli bonus, à la fin du livre, il y a une affiche à détacher. Quelle bonne idée !

 

 

Voir les commentaires

2021-01-21T08:47:53+01:00

Fais-moi peur

Publié par MyaRosa

Malika Ferdjoukh

381 pages, L'école des loisirs, octobre 2017

Quatrième de couverture :

Enfin seuls !
À peine la voiture des parents a-t-elle disparu dans la nuit noire que les cinq enfants Mintz, laissés sans surveillance, investissent la maison. On transforme la cuisine en patinoire, on fait exploser le pop-corn, on prépare une expédition au cimetière, on dessine des sorcières, on retrouve un copain fantôme…
Mais un certain monsieur N rôde dans le jardin. Il a mis son manteau rouge. Sous la neige qui tombe, on dirait le Père Noël. Il vient de tuer, son couteau est encore plein de sang, ses yeux remplis de haine. Il brûle de rage et de l’envie de poursuivre son massacre…
Les enfants Mintz, leur chat, leur chouette ne savent pas que cette soirée du 23 décembre  va virer au cauchemar.

 

Mon avis :

 

 Publié pour la première fois en 1995, ce roman de Malika Ferdjoukh me semblait parfait pour faire la transition entre Halloween et Noël, mais comme vous pouvez le voir, j'ai un peu de retard sur mon planning... Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, j'ai adoré cette lecture !

 

 Une famille nombreuse, des jeux d'enfants, une petite fille qui veut absolument fêter Noël malgré sa religion, une chouette qui vit dans le grenier, une girouette en forme de sorcière, deux vieilles dames toujours collées à leur fenêtre, un joyeux bazar et un Père Noël tueur qui rôde dans les parages... Quelle ambiance ! On ne s'ennuie pas une seconde !

 

 Ce roman n'est pas du tout comme je l'avais imaginé, mais quelle bonne surprise ! J'ai vraiment adoré passer du temps avec les enfants Mintz et leurs amis. Qu'il fait bon vivre chez eux ! Il y a du bruit, du désordre et quelques disputes, mais il y a surtout beaucoup de rires et de joie. Les enfants se retrouvent seuls et en profitent pour faire quelques bêtises sans se douter de ce qui se trame dehors...  J'ai trouvé cette famille touchante et j'ai adoré la manière dont Malika Ferdjoukh raconte cette histoire. Elle s'adresse directement au lecteur, lui fait parfois remarquer les petites choses importantes qu'il aurait pu manquer et les détails cachés qui ont leur importance. On a l'impression d'assister en direct à tous les événements. J'ai également beaucoup aimé la manière dont plusieurs religions se mêlent et toutes les réflexions que cela entraîne. Il y a du suspense mais je crois que c'est surtout l'atmosphère de ce roman que je retiendrai. L'insouciance des enfants et cette ambiance tellement plaisante dans leur maison ! L'horloge-cachette, Bébé Lou qui répète tout, le vampire-sauce tomate, Odette et son arbre de Noël, Barnabé qui a toujours faim, Abracadabra et le chat qui change de nom...

 

 C'est un roman très bien écrit et beaucoup moins léger qu'il n'y paraît. Il y a des scènes assez angoissantes et j'ai été surprise d'y trouver autant de violence et de haine même si cela permet une réflexion intéressante. Je ne sais pas si j'aurais autant apprécié ce roman si je l'avais lu plus jeune mais en tout cas, j'ai tout aimé et je n'avais pas du tout envie de quitter ces personnages si attachants. Mamido, Bébé Lou, Radiah, Gabriel, Gervaise, Odette, Barnabé, Mone et Amoh sont formidables ! C'est un roman à découvrir absolument ! J'ai beaucoup aimé la manière dont les cultures et traditions s'entremêlent. Encore une fois, je suis bluffée par le talent de Malika Ferdjoukh et je me réjouis d'avoir d'autres livres d'elle à découvrir. Qu'est-ce que c'est agréable à lire ! D'ailleurs, si vous avez d'autres romans d'elle à recommander, n'hésitez-pas ! Je n'ai pas encore choisi le prochain.

 

 

Voir les commentaires

2020-12-23T14:24:45+01:00

Winterhouse Hôtel

Publié par MyaRosa

Winterhouse - Ben Guterson

431 pages, Le Livre de Poche Jeunesse, novembre 2020

Quatrième de couverture :

Envoyée à l'hôtel Winterhouse pour les vacances de Noël, Elizabeth n'en croit pas ses yeux. Loin du lieu sordide qu'elle avait imaginé, Winterhouse est un hôtel fabuleux niché au beau milieu des montagnes. Et la surprise ne s'arrête pas là, car l'hôtel cache bien des mystères sous sa surface dorée. Au programme des vacances : un secret de famille enfoui, un livre magique et une chasse au trésor. Bienvenue à Winterhouse !

 

Mon avis :

 

 Ce roman m'aura tenu compagnie une bonne partie du mois de décembre. J'ai mis beaucoup de temps à le lire mais ne vous y trompez pas, j'ai adoré ! En fait, le rythme est assez lent mais ça n'a rien de dérangeant. Winterhouse est bien plus qu'un lieu, c'est toute une atmosphère, une ambiance mystérieuse et parfois inquiétante, un endroit incroyable qu'on a envie de prendre le temps d'explorer tranquillement. Comme Elizabeth, on se laisse envoûter par cet endroit lourd de secrets et chargé d'Histoire dont on a envie de découvrir chaque recoin. On découvre chaque pièce, on y retourne, on prend le temps de continuer le puzzle géant de l'hôtel ou de déguster des flurschen au coin du feu. On oublie le temps au milieu des livres de la merveilleuse bibliothèque et on décide d'aller patiner ou de faire une sortie en raquette et on retrouve finalement avec plaisir la chaleur de ce foyer partagé par de nombreux hôtes qui n'est pourtant pas sans ombre...

 

 

 Quelle aventure palpitante ! J'ai été séduite dès les premières pages et je me suis tout de suite attachée à Elizabeth dont la vie n'est pas franchement joyeuse... C'est une jeune fille discrète et intelligente qui aime par-dessus tout les mots. Elle lit beaucoup, s'amuse à faire des anagrammes et des échelles de mots tout le temps et va vivre des vacances incroyables dans un lieu qui semble tout droit sorti des romans qu'elle dévore. J'ai adoré découvrir Winterhouse Hôtel à ses côtés et rencontrer toutes sortes de personnages plus fascinants et énigmatiques les uns que les autres. Cerise sur le gâteau, l'histoire se déroule au moment des fêtes de fin d'année et le récit est ponctué de délicieuses références littéraires. Je me suis régalée de ce décor fabuleux qui plaira à coup sûr à ceux qui, comme moi, aiment l'hiver et la montagne mais aussi à ceux qui aiment les vieilles demeures pleines de secrets que de vieux objets semblent renfermer et pleines de pièces étonnantes à explorer. C'est un roman qui plaira aussi à ceux qui aiment les énigmes, les jeux de mots, les enquêtes et les mystères à résoudre. Je n'ai qu'une hâte : y retourner ! Les tomes 2 & 3 étant déjà disponibles, je me réjouis de ne pas avoir à attendre plus longtemps. Alors, qui se sent prêt à aller passer des vacances à Winterhouse ?

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog