Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

2015-06-29T18:32:27+02:00

Le Journal d'Eulalie : Un amour de guerre

Publié par MyaRosa

Catherine Cuenca

120 pages, éditions Oskar (Histoire & Société), octobre 2014

L'histoire :

Les vacances s'annoncent mal pour Marianne et son frère Louis : leur père a décidé de les emmener en Normandie, pour une petite leçon d'histoire sur la Seconde Guerre mondiale et le débarquement du 6 juin 1944. Mais dès leur arrivée aux Ajoncs, la maison qu'ils ont louée, la propriétaire les prévient : la maison a connu un drame. Une jeune domestique qui y travaillait pendant la guerre se serait suicidée après avoir été tondue à la Libération. En rangeant ses affaires, Marianne découvre, caché au fond d'une armoire, un journal intime qui pourrait bien lui dévoiler ce mystère...

 

 

Mon avis :

 

 J'ai beaucoup aimé ce roman dans lequel on navigue entre passé et présent. Le point de départ est classique mais cela fonctionne très bien et je pense que c'est une manière judicieuse de faire découvrir l'Histoire, notre Histoire, aux adolescents. Le récit nous est raconté par Marianne, une jeune adolescente partie en vacances à la mer avec son père et son frère. Marianne aurait préféré passer l'été dans le Sud, mais son père, prof d'histoire, a préféré organiser un voyage sur les plages du débarquement en Normandie. Une fois sur place, dans la maison qu'ils ont loué, l'adolescente se rend compte que l'endroit est chargé de mystère et de secrets. Elle découvre par hasard le journal intime d'Eulalie, une jeune domestique ayant vécu là pendant la guerre. Marianne va nourrir au fil des jours une véritable obsession pour le passé de cet endroit. Il se pourrait bien que ces vacances ne soient finalement pas si ennuyeuses que cela...

 

 Ce qui m'a plu, dans ce roman, c'est sa construction. On suit le quotidien de Marianne et Louis en vacances, les rencontres qu'ils font, les endroits qu'ils visitent. Marianne se pose les mêmes questions que toutes les filles de son âge. Elle sort avec un garçon depuis très peu de temps et n'a aucune envie de passer du temps loin de lui, pourtant dès le début du séjour, elle craque sur un autre garçon rencontré sur la plage. Elle ne sait plus vraiment où elle en est, elle se sent coupable, s'interroge. Et puis, il y a tous ces passages - mes préférés - durant lesquels elle se passionne pour la vie d'Eulalie, pour son histoire si mystérieuse. Qu'a-t-il pu arriver à cette jeune fille ? Quels terribles drames a-t-elle vécu ?

 

 J'ai trouvé ce roman très agréable à lire. C'est fluide, les chapitres sont courts et on ne voit pas le temps passer. Le roman n'est pas très long. Je pense que c'est parfait pour des adolescents qui lisent peu. L'histoire est très intrigante et dévoile des parties sombres de l'Histoire qu'on ne doit pas oublier et qu'on doit à tout prix transmettre aux jeunes générations.

 

En quelques mots :

Un roman intrigant et mystérieux qui dévoile des parties sombres de notre Histoire qu'on ne doit pas oublier.

 

Voir les commentaires

2015-06-25T12:30:05+02:00

L'énigme du flan empoisonné

Publié par MyaRosa

Christine Palluy (texte) et Cyrielle (illustrations)

48 pages, Hatier Jeunesse, mai 2015

L'histoire :

Dans le restaurant du Grand Hôtel, des clients se plaignent : le flan aux langoustes a un drôle de goût, il doit être empoisonné. Comment est-ce possible ? Les TIP-TOP mènent l'enquête.

 

Mon avis :

 

 Théo, Inès et Pétronille vivent au Grand Hôtel avec leur papa qui y est chef. Avec leur chat, Top, ils mènent l'enquête et arrivent à résoudre les énigmes les plus mystérieuses. On les retrouve dans plusieurs autres aventures destinés aux jeunes lecteurs : Qui a enlevé Odilon ?, Les TIP-TOP et les tableaux volés, les TIP-TOP et les plans secrets.

 

 

 Dans cette nouvelle histoire, leur père est accusé d'avoir empoisonné son flan aux langoustes. Les TIP-TOP connaissent bien leur papa, il est incapable de faire une chose pareille et d'ailleurs quelle raison aurait-il de faire cela alors qu'il risque de se faire renvoyer ? Les enfants et leur chat décident aussitôt de mener l'enquête pour sauver leur papa.

 

 

 J'ai trouvé cette petite aventure très sympathique. J'ai aimé la complicité et le courage des enfants ainsi que le fait qu'ils s'entraident. La petite dernière, Pétronille, est vraiment rigolote et ce chat-espion est craquant ! Les illustrations de Cyrielle sont vraiment superbes. J'aime les décors, les couleurs, la vue d'ensemble du Grand Hôtel ainsi que la chambre des enfants. Voilà une belle façon d'initier les plus jeunes au roman policier. J'aimerais beaucoup découvrir les autres titres de la collection.

 

 

En quelques mots :

Un roman amusant pour initier les jeunes lecteurs au roman policier. Les illustrations sont pétillantes et les personnages attachants. J'ai bien envie de lire les autres aventures des TIP-TOP !

 

A découvrir aussi :

Maisie Hitchins : L'affaire des pièces volées

Anouk et Benji : Enquête sur la Croisette

Anouk et Benji : Une carabine dans les sardines

 

Voir les commentaires

2015-06-23T14:19:49+02:00

Tu chantes comme une casserole !

Publié par MyaRosa

Anne Rivière & Peggy Nille

32 pages, éditions Nathan, juin 2015

L'histoire :

A l'école, tout le monde se moque de Cassiopée, la nouvelle : elle chante faux. Un comble pour une sirène !

 

Mon avis :

 

 J'aime beaucoup cette collection des éditions Nathan conçue pour les apprentis lecteurs. Ce livre est classé dans la catégorie "Premières lectures : Je déchiffre". L'enfant peut commencer par essayer de déchiffrer les petites bulles tandis qu'un adulte lui lit le reste du texte. Lorsqu'il aura pris confiance et sera plus à l'aise avec la lecture, il pourra lire le livre tout seul. Quelle satisfaction ! Il y a de grandes et belles illustrations sur toutes les pages. C'est une bonne transition pour passer, en douceur, de l'album illustré au roman.

 

 Dans cette histoire, la belle et gentille Cassiopée vient de déménager et c'est son premier jour dans sa nouvelle école. C'est déjà un grand chamboulement, mais en plus de cela, les autres élèves ne lui font pas de cadeau. Ils pensent qu'elle est bizarre avec ses cheveux verts et son drôle d'accent et n'hésitent pas à se moquer ouvertement d'elle. Les choses ne s'arrangent pas quand les répétitions pour le spectacle commencent. Cassiopée chante faux ! Une sirène qui chante faux, on n'a jamais vu ça dans cette partie de l'océan ! Très courageuse, la jolie sirène ne se démonte pas et va même réussir à faire de son point faible une force !

 

 Une petite histoire sur la différence et la confiance en soi qui devrait beaucoup plaire aux enfants. Quelle bonne idée d'avoir transposé cette situation dans laquelle doivent se retrouver beaucoup d'enfants dans un contexte unique et magique : l'océan, ses trésors cachés, cet univers sous-marin qui fait tant rêver... Les illustrations, drôles et pétillantes, sont à croquer. J'ai beaucoup aimé.

 

En quelques mots :

Un livre sur la différence et la confiance en soi qui devrait beaucoup plaire aux jeunes lecteurs.

 

 

A découvrir aussi :

Drôle d'école !

Mila sirène : Cache-cachalot

La petite sirène

 

Voir les commentaires

2015-06-15T09:03:48+02:00

Fables d'Esope illustrées

Publié par MyaRosa

Illustrated stories from Aesop

Susanna Davidson (adaptation) et Giuliano Ferri (illustrations)

272 pages, éditions Usborne, juin 2015

Présentation de l'éditeur :

Ce recueil de trente fables intemporelles te permettra de découvrir les personnages d'Esope les plus célèbres. Fais connaissance avec le lion qui devient ami avec une souris, un renard rusé, un corbeau idiot et un loup déguisé en agneau. Joliment illustrées et adaptées, ces fables ne manqueront pas d'enchanter les jeunes lecteurs.

 

 

Mon avis :

 

 Les éditions Usborne nous offrent encore un très joli recueil d'histoires et cette fois, ce sont les fables d'Esope qui sont mises à l'honneur ! Quelle bonne idée ! Les petits et grands lecteurs apprécieront de (re)découvrir ces histoires intemporelles dans lesquelles les animaux parlent et agissent comme des humains et dont il y a toujours une leçon riche et sage à tirer.

 

 

 Le livre est très, très beau. La couverture est douce et bien épaisse. Il y a un ruban marque-page vert, la mise en page est soignée et aérée et toutes les histoires sont accompagnées de jolies illustrations réalisées par Giuliano Ferri. Ainsi, ce beau livre est autant appréciable comme recueil d'histoires du soir que comme livre illustré pour jeunes lecteurs.

 

 

 Toutes les histoires sont classées par thème : amitié, ruse, vengeance, retour de bâton, orgueil, tromperie, cupidité, conflits, etc... Les fables présentées apprennent aux enfants à grandir et à réfléchir depuis des siècles et les morales qu'elles renferment sont de véritables leçons de vie utiles au quotidien.

 

 

 Redécouvrez ou faites découvrir à vos enfants d'une très jolie façon les fables intemporelles et universelles du corbeau et du renard, du lièvre et de la tortue, du lion et de la souris, mais aussi d'autres un peu moins célèbres comme celle du grelot du chat ou du chien sur le toit. C'est passionnant !

 

 

En quelques mots :

Un bel ouvrage plein de sagesse à découvrir et à offrir.

 

 

A découvrir aussi :

Histoires illustrées pour les vacances

Histoires illustrées pour le soir

 

 

Voir les commentaires

2015-06-14T10:26:00+02:00

Les Incorrigibles enfants de la famille Ashton, tome 1 : Une étrange rencontre

Publié par MyaRosa

The Incorrigible Children of Ashton Place, book 1 :

The Mysterious Howling

Maryrose Wood

310 pages, éditions Flammarion, avril 2015

L'histoire :

«On dit parfois des enfants très vilains qu'ils doivent avoir été élevés par des loups. C'était le cas des Incorrigibles enfants.» Au Domaine Ashton, les Incorrigibles enfants n'ont rien d'ordinaire : l'un hurle comme un loup, l'autre mord, le troisième chasse les écureuils. Heureusement mademoiselle Penelope Lumley, jeune gouvernante, accepte avec enthousiasme le défi que lui promet son nouveau poste. Penelope sera-t-elle capable de civiliser les Incorrigibles à temps pour le bal de Noël de Lady Constance ?

 

 

Mon avis :

 

 Jeune orpheline d'à peine quinze ans fraîchement diplômée d'une académie respectable, Penelope Lumley se rend au domaine Ashton dans l'espoir d'obtenir son premier poste de gouvernante, mais elle ne se doute pas de ce qui l'attend là-bas... Ce que Lord Ashton et Lady Constance attendent d'elle est loin d'être ordinaire. Penelope n'a pas été envoyée pour éduquer leurs enfants, mais des enfants sauvages découverts dans les bois par le maître des lieux lors de sa dernière partie de chasse. Avant de leur enseigner le latin et le grec, Penelope devra leur apprendre à se tenir correctement en société, à parler anglais et à ne plus hurler, mordre et grogner. Heureusement, il en faut plus à la jeune fille pour être intimidée. Avec patience et bienveillance, elle va faire de son mieux pour mener à bien sa mission et même bien plus encore, leur lisant avec passion des romans et des poèmes,  elle va rapidement s'attacher à Cassiopée, Alexandre et Beowulf que l'on surnomme les incorrigibles.

 

 

 Cela faisait très longtemps que j'attendais la sortie de ce roman en France. Tellement longtemps que j'avais peur d'être déçue. Heureusement, il n'en est rien. J'ai adoré et me suis régalée ! Ce livre m'a fait rire et sourire du début à la fin et je suis vraiment charmée. Maryrose Wood nous offre un roman délicieusement vintage qui n'est pas sans rappeler les grands romans anglais du XIXème siècle. De plus, le récit est truffé de délicieux proverbes que Penelope a appris lorsqu'elle était à l'Académie ainsi que de réflexions irrésistibles et souvent anachroniques et des comparaisons savoureuses entre notre époque et celle du roman, sans parler des titres des chapitres qui sont toujours drôles et intrigants.

 

 L'auteur s'amuse aussi beaucoup des subtilités de la langue qu'elle n'oublie jamais d'expliquer avec humour aux petits lecteurs et leur offre aussi un vocabulaire très riche mais facile à décrypter grâce aux indications et aux exemples imagés qu'elle leur donne. Elle leur explique les figures de style et met en lumière l'abus d'hyperboles et d'ironie des adultes, souvent difficile à saisir pour les plus jeunes. C'est savoureux ! Et puis, elle n'oublie pas de se moquer de la société de l'époque, de ces gens hauts placés qui se permettent de critiquer les "enfants sauvages" qui sont bien souvent beaucoup plus civilisés qu'eux.

 

 

 Il y a au domaine Ashton un parfum de mystère et de secrets qui nous enveloppe créant une atmosphère singulière irrésistible. J'ai passé un très bon moment, je me suis attachée aux personnages ainsi qu'à l'humour de l'auteur et je n'avais pas envie que ça s'arrête. J'ai refermé ce livre en étant triste de quitter le domaine Ashton et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite d'autant plus que la fin laisse présager de chouettes rebondissements. Avant que j'oublie, je tiens aussi à dire qu'une bonne partie de l'histoire se déroule à la période de Noël : décorations, anges de neige, esprit de Noël et traditionnel bal de fin d'année, rien ne manque à l'appel. C'est un régal ! Le texte est accompagné de belles illustrations en noir & blanc de John Klassen. Vraiment, je vous recommande une petite escale au domaine Ashton. Vous ne serez pas déçus du voyage ! Le second tome arrivera chez nous en octobre et il y a déjà cinq titres disponibles en VO. Les couvertures sont sublimes, n'est-ce pas ?

 

 

En quelques mots :

Je suis très agréablement surprise par ce premier tome qui n'est pas sans rappeler la littérature anglaise du XIXème. Personnages attachants, intrigue originale, écriture charmante et pleine d'humour, mystères et suspense... il ne manque vraiment rien à cette série. Je suis totalement conquise et j'attends la suite avec impatience.

 

 

Quelques extraits :

 

"Si vous avez déjà oublié votre parapluie un jour d'orage, tenté d'enfumer un nid de guêpes ou essayé de monter un meuble suédois sans notice, vous savez déjà que la vie n'est pas toujours (ou même jamais) rose. Il est beaucoup plus probable qu'elle soit obscurcie par les problèmes, les inquiétudes et les difficultés. C'est tout à fait normal, et personne ne devrait s'en alarmer."

 

"Penelope regarda par la fenêtre. Une neige légère tombait toujours, effaçant les empreintes et les pistes laissées la veille. "C'est ce que nous devons faire également, pensa Penelope. Repartir à zéro. Inutile de traîner les peurs et les déceptions d'hier dans une nouvelle journée, et surtout le jour de Noël !"

 

Voir les commentaires

2015-06-03T13:42:13+02:00

Vladimir et Clémence

Publié par MyaRosa

Cécile Hennerolles & Sandrine Bonini

80 pages, Grasset Jeunesse, avril 2015

Présentation de l'éditeur :

L’histoire d’amour étonnante de Vladimir, photographe, et de Clémence, une femme invisible et toute petite, toujours vêtue de rouge. Depuis leur première photo sur un vieux banc du square Périmony, au bout du petit chemin où serpentent les roses trémières, ils ne se quittent plus. Mais il n’est pas toujours facile, même pour un artiste, de cohabiter avec un être extraordinaire dont la famille habite une maison que tout le monde croit hantée…

 

 

Mon avis :

 

 Aujourd'hui, j'ai une jolie découverte à vous présenter. C'est d'abord la forme et le design de ce livre qui m'ont donné envie de le lire. Il m'a fait penser aux livres de mon enfance, à ces ouvrages de la bibliothèque rose que j'aimais tant. Vous savez, pas ceux d'aujourd'hui, mais ceux qu'on trouvait avant avec une belle couverture cartonnée, du papier bien épais et de jolies illustrations à l'intérieur. J'en ai encore une jolie collection que je conserve précieusement. Ce roman y aurait parfaitement sa place.

 

 

 C'est une histoire d'amour qui ne manque pas d'originalité. Elle pourrait ressembler à beaucoup d'autres, une rencontre fortuite sur un banc, un coup de foudre, sauf que Clémence... est invisible ! Les choses sont donc forcément un peu plus compliquées. Prenant exemple sur le Petit Poucet, la belle Clémense sème des petits cailloux blancs sur son chemin, espérant que Vladimir arrivera jusqu'à elle...

 

 

 Cette histoire est adorable ! J'ai beaucoup aimé le texte, poétique et délicat, ainsi que les illustrations qui sont charmantes et tendres. Ce petit soupçon de magie qui vient pimenter le quotidien est vraiment délicieux et j'aime beaucoup les messages véhiculés par ce roman sur la confiance en soi, la personnalité de chacun et l'amour aussi. On nous encourage à accepter les autres tels qu'ils sont et à nous accepter nous-mêmes, à oser affirmer notre personnalité, nos goûts, nos choix et tout ce qui nous définit. On nous montre comme l'amour est simple finalement quand on arrête de tout compliquer, de chercher des problèmes qui n'existent que dans nos têtes. C'est une jolie lecture que l'on savoure, page après page.

 

 

En quelques mots :

Un livre totalement craquant. Une belle histoire d'amour qui ne manque pas d'originalité et véhicule de jolis messages. Un livre charmant au look rétro qui sème sur son passage de doux parfums d'antan. Savoureux !

 

« La vie avait donné à Vladimir un prénom qui sentait la neige fraîche, et une vilaine myopie qui le contraignit très tôt à porter d’affreuses lunettes. On n’a jamais vraiment su si c’était à cause de ses yeux qui ne voyaient pas très bien que Vladimir avait décidé de regarder le monde à travers son appareil photo. Ou peut-être était-ce simplement parce qu’il aimait le petit « clic » qu’on entend à l’oreille, et qu’on sent sous les doigts, au moment d’appuyer sur le bouton pour fixer l’instant à tout jamais. »

 

« Vladimir et Clémence avaient constaté que chaque minute passée ensemble avait comme un petit parfum de bonheur. Si bien qu'ils ne trouvaient aucune raison valable pour se séparer l'un de l'autre. [...] ils parcoururent l'été comme une longue promenade remplie de pique-niques au bord de l'eau et de siestes sous les arbres. Ils traversèrent l'automne à grandes enjambées dans les feuilles tombées. Ils franchirent l'hiver, s'amusant à laisser la neige les transformer en bonhommes blancs. Et ils arrivèrent au printemps, presque sans y réfléchir. »

 

 

Voir les commentaires

2015-06-01T12:00:27+02:00

Trouve-moi

Publié par MyaRosa

Christophe Léon

85 pages, éditions Oskar, mai 2015, dès 11 ans

L'histoire :

Il y avait le bruit, les gens, et elle, lisant.

 

Départ en vacances pour Charles-Louis Franchart. Direction Saint-Tropez avec ses parents et les Archambault. Charles-Louis va vivre le choc des cultures, participer à une folle soirée karaoké et découvrir les incroyables bikinis de Mam' Archambault... Et puis ce sera l'amour, le grand. Il s'appellera Mireille.

 

 

Mon avis :

 

 Au début de l'histoire, Charles-Louis nous parle de son quotidien et de sa famille. Pas facile de vivre avec un patronyme aussi ringard, ni de vivre avec un père écolo qui tente de changer le monde. Pourtant, lorsque les Archambault emmènagent dans le quartier, quelque chose d'inattendu se produit. Mr Archambault est tout ce que Mr Franchart, le père de Charles-Louis, déteste mais après quelques disputes, les voilà copains comme cochons. C'est ainsi que les deux familles décident de partir en vacances ensemble sur la côte d'Azur. Une chose est sûre, Charles-Louis n'oubliera jamais cet été passé à Saint-Tropez !

 

 Voilà un joli roman estival qui s'adresse principalement aux pré-ados. L'histoire est drôle, pimentée, pleine de scènes cocasses et de rebondissements, mais c'est aussi et surtout l'histoire d'un premier amour - platonique mais inoubliable ! L'éditeur recommande ce livre à partir de 11 ans. Ce n'est pas pour la difficulté du texte mais parce que le langage est parfois un peu cru, je pense. En dehors de cela, il n'y a ni vulgarité, ni violence, ni scène de sexe. C'est une histoire d'amour pure, innocente et sincère qui a quelque chose d'attendrissant.

 

 

 J'ai beaucoup aimé la rencontre entre Mireille et Charles-Louis, c'est d'ailleurs ce moment qui est illustré sur la couverture. Ce qui attire d'abord Charles-Louis, c'est la personnalité de Mireille. Elle a un petit quelque chose de différent qui l'intrigue. Lorsqu'il l'aperçoit, il est à une soirée karaoké de camping, ringarde et bruyante. Il y a beaucoup de monde, Charles-Louis ferait tout pour être ailleurs, et c'est là qu'il l'aperçoit. Elle est là, au milieu de la foule et du bruit et elle lit, indifférente au reste du monde. Elle est dans sa bulle et disparaît soudainement. Dès lors, Charles-Louis n'a qu'une hâte, la retrouver et faire connaissance avec elle.

 

 Leur relation est unique en son genre. Ils ne parlent pas beaucoup. Ils savent peu de choses l'un sur l'autre, mais ils aiment passer du temps ensemble et c'est tout ce qui compte. J'ai été très touchée par cette histoire d'amour et j'ai beaucoup ri des frasques des Archambault qui sont, eux aussi, assez uniques ! La fin m'a surprise mais elle m'a beaucoup plu. Bref, c'est une jolie lecture estivale que je recommande.

 

En quelques mots :

Une lecture d'été drôle et émouvante que je recommande aux jeunes ados.

 

A découvrir aussi :

L'été où j'ai appris à voler

Chicago blues

Un amour de geek

Petite peste !

 

Voir les commentaires

2015-05-27T12:38:11+02:00

Les animaux de Lou : Tu es super, Petit Hamster !

Publié par MyaRosa

Mymi Doinet (texte) & Mélanie Allag (illustrations)

32 pages, éditions Nathan, mai 2015

L'histoire :

Lou, la petite fille qui comprend les animaux, aide son ami Jules à retrouver son hamster, perdu dans la maison.

 

Mon avis :

 

 Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de la petite Lou. Pourtant, avec mes enfants, nous lisons et relisons régulièrement ses aventures. Dans chaque livre, un animal (dauphin, chat, tigre, éléphant,...) est en danger et c'est l'adorable Lou qui leur vient en aide. Cette petite fille, généreuse et attachante, a le pouvoir de parler aux animaux...

 

 

 Dans cette nouvelle aventure, c'est Jules, le voisin et ami de Lou, qui a besoin d'aide. On vient de lui offrir un hamster pour son anniversaire, mais le pauvre animal est tellement effrayé qu'il s'est sauvé dans la maison. Ensemble, les deux enfants vont partir à sa recherche et tenter de le rassurer.

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette partie de cache-cache entre les livres de la bibliothèque, la jolie vaisselle, les souvenirs du grenier et les nains de jardin. C'est un petit livre bien adapté aux jeunes lecteurs. Il y a beaucoup d'illustrations et des petites bulles colorées pour apprendre progressivement à lire seul. La petite Lou va apprendre à son ami comment bien s'occuper d'un hamster et on retrouve quelques pages explicatives à la fin de l'ouvrage. C'est une petite histoire amusante mais aussi très instructive. J'aime beaucoup cette collection.

 

 

En quelques mots :

Comme tous les titres de la collection, ce roman devrait plaire aux jeunes lecteurs qui aiment les animaux et ont envie d'en savoir plus sur eux. C'est adorable !

 

 

 

A découvrir aussi :

Tu es libre, Petit Eléphant

Sauve-toi, Petit Tigre

Reviens, Petit Lapin

Nage, Petit Phoque

 

 

Voir les commentaires

2015-05-27T09:08:59+02:00

Les Papooses : A l'école des Tchipiwas

Publié par MyaRosa

Sophie Dieuaide (texte) & Catel (illustrations)

104 pages, éditions Casterman, juin 2015, dès 6 ans

Présentation de l'éditeur :

Les papooses deviendront un jour des Indiens sages et tranquilles mais... ce n'est pas pour tout de suite !

 

Les papooses de la tribu des Tchipiwas savent nager, mais ils ont encore beaucoup à apprendre. Comment devenie un grand sorcier ? Comment ramener la paix dans la prairie ? Comment percer les mystères de l'Oiseau-Tonnerre ? D'aventure en aventure, les petits Indiens grandiront, c'est sûr !

 

Mon avis :

 

 Il existe déjà sept livres mettant en scène les papooses, apprentis Indiens malicieux et impertinents. Les éditions Casterman ont eu la bonne idée de réunir quelques unes de leurs aventures dans cette compilation. On retrouve trois histoires des papooses : "Un très très grand sorcier", "Du rififi dans la prairie" et "La Colère de l'Oiseau-Tonnerre" dans un format plus grand que l'original.

 

 

 Je ne connaissais pas encore les papooses et je suis vraiment ravie de cette belle découverte ! Nous suivons le quotidien de Petit Coyotte, Lune Rouge et Bison Dodu. Ils n'en font qu'à leur tête et en font voir de toutes les couleurs à leur tribu. Ils font des expériences, partent à l'aventure, font des blagues, se chamaillent, tentent d'accéder aux privilèges réservés aux adultes de la tribu... C'est drôle, très drôle ! On s'amuse de leur audace, de leur naïveté et de leurs (més)aventures et on s'attache à ces petits personnages malicieux dès les premières pages.

 

 Je n'ai pas vu le temps passer et j'aurais aimé découvrir encore d'autres aventures des papooses. Je suis impatiente de faire découvrir ces drôles de personnages à mes enfants. Ils vont adorer, j'en suis certaine ! Les illustrations sont jolies et colorées. J'aime bien le contraste entre les visages sages et sérieux des Indiens adultes et les mines très expressives des papooses. Voilà une BD amusante à lire en famille !

 

 

En quelques mots :

Cette compilation réunit trois aventures des Papooses. Une belle façon de faire découvrir ces petits Indiens en herbe, malicieux et impertinents, à toute la famille. Vous aurez le sourire jusqu'aux oreilles du début à la fin, je n'en doute pas.

 

 

A découvrir aussi :

L'indien dans la nuit blanche

Comptines pour chanter le Far West

14 contes du Québec

 

 

Voir les commentaires

2015-05-19T14:30:25+02:00

Violette Rose et l'anniversaire surprise

Publié par MyaRosa

Violet Rose and the Surprise Party sticker Activity Book

Jannie Ho

52 pages, Flammarion (Père Castor), mai 2015, dès 4 ans

Présentation de l'éditeur :

Une histoire à lire et à construire !

Bienvenue dans l'univers de Violette Rose ! Demain, c'est l'anniversaire de Lily. Lorsque Violette Rose et ses amis s'en rendent compte, ils décident de lui organiser une fête surprise ! Mais ils ont besoin de ton aide : cartons d'invitation, gâteau et décorations, tenues de fête et jolis cadeaux... A toi de jouer pour le grand jour !

 

Mon avis :

 

 Comment résister à cette jolie couverture ? C'est mignon, n'est-ce pas ? Et je peux vous assurer que le contenu de l'ouvrage l'est tout autant. Ce livre est unique en son genre puisque c'est un mélange d'album illustré classique, de cahier créatif (scrapbooking) et de livre d'activités. Violette Rose et ses amis décident d'organiser une fête surprise pour Lily qui fête son anniversaire, et ils ont besoin d'aide...

 

 

 Le lecteur devient acteur de l'histoire puisqu'il met la main à la pâte pour que tout soit parfait le jour J ! Il y a des choses à réaliser soi-même, des éléments à décorer, des petits jeux, des scènes à colorier et des stickers à placer (175). On reste fidèle au thème jusqu'à la fin et tout est prétexte à s'amuser. C'est vraiment chouette, bien conçu et les illustrations sont adorables ! J'ai particulièrement aimé la petite ville en carton à construire soi-même, le patchwork à terminer (collage), les meubles à replacer (stickers) après le grand ménage de printemps, les petits cartons d'invitation, les décorations à assembler, les jolies cartes d'anniversaire, le gâteau d'anniversaire à décorer avec des stickers, les jeux et coloriages et surtout, surtout le petit service à thé détachable. Oui, en fait, j'ai tout aimé. C'est tellement mignon !

 

 

 On découvre les personnages et la vie à Sunnyville tout en s'amusant et en se sentant impliqué. Pour une fois, on ne reste pas extérieur à l'histoire, on y participe ! Je suis certaine que ce concept plaira à beaucoup d'enfants. C'est quelque chose qu'on ne connaît pas encore assez en France. Ce livre nous vient des Etats-Unis et il est vraiment très réussi. D'autres devraient nous parvenir prochainement, notamment un autre livre de Violette Rose et ses amis sur le thème de Noël. Je peux vous dire que je l'attends déjà avec impatience. J'ai l'impression de redevenir une petite fille rien qu'en feuilletant l'ouvrage et je me réjouis de partager tout cela avec mes enfants.

 

 

En quelques mots :

Un livre complet et très réussi qui, en plus d'une histoire, propose à l'enfant de jouer, d'imaginer, de créer et de réaliser des tas de choses pour que la fête d'anniversaire de Lily - l'un des personnages de l'univers de Violette Rose - soit parfaite. Ludique, amusant, trop mignon et unique en son genre, voilà un ouvrage à ne surtout pas manquer !

 

 

Voir les commentaires

2015-05-12T05:00:58+02:00

Le Dernier bal des sorcières

Publié par MyaRosa

Erin Ardfeel

90 pages, éditions Oskar, avril 2015, dès 8 ans

L'histoire :

Quoi de plus naturel que de vouloir aller à l’école avec des enfants de son âge ? Mais c’est impossible quand on s’appelle Falbala et qu’on est la fille d’une très méchante sorcière. Les enfants doivent-ils se résigner à un destin écrit par avance, ou pourrait-on d’un coup de baguette magique tout changer ? Falbala, qui ne connaît pas la méchanceté, va vouloir découvrir une autre vie, loin des sorts maléfiques et des chaudrons malodorants auxquels elle est condamnée. Mais attention : même une gentille sorcière, il ne faut pas trop l’énerver…

 

Mon avis :

 

 Falbala pourrait être une petite fille comme les autres si elle n'avait pas pour mère la plus terrible et la plus redoutable des sorcières... Tous les jours, celle-ci lui parle d'affreux sortilèges, de malheur, de méchanceté et de potions dégoûtantes alors que Falbala ne rêve que d'une chose : être normale. Elle voudrait se faire des amis et aller à l'école comme tous les enfants de son âge. Bravant les règles de son monde, Falbala décide de s'intégrer aux humains et va tout mettre en oeuvre pour qu'ils l'acceptent parmi eux. Arrivera-t-elle à faire accepter son choix ?

 

 Ce roman s'adresse aux jeunes lecteurs de huit ans et plus qui aiment autant frémir que rire. On s'amuse et on tremble devant la férocité de la mère de Falbala et on rit de voir les sorts que la fillette jette à la maîtresse. Si le récit est plutôt sans surprise pour un adulte, j'ai tout de même apprécié la confrontation de ces deux univers et les passages auprès des sorcières qui sont vraiment très drôles.

 

 Au-delà du côté fantastique de cette histoire, c'est un roman qui parle des relations mères-filles, des divergences et des difficultés rencontrées, et également d'amitié, du besoin d'être accepté et intégré dans une communauté, du fait de trouver sa place, de faire preuve de courage et d'assumer ses choix, de se battre pour être libre de réaliser ses rêves.

 

En quelques mots :

Un roman pour petits et grands. Magie, sorcellerie et crapauds baveux sont de la partie pour vous faire frémir... et rire !

 

Voir les commentaires

2015-05-07T13:40:48+02:00

Coffret cupcakes pour les enfants

Publié par MyaRosa

Childrens cupcake kit box

64 pages, éditions Usborne, avril 2015

Présentation de l'éditeur :

Un superbe cadeau à offrir à tous les gourmands !

 

Mon avis :

 

 Vous connaissez ma passion pour les livres de recettes et plus particulièrement ceux qui sont destinés aux enfants. J'aime particulièrement ceux que proposent les éditions Usborne et je n'ai pas pu résister à ce joli coffret sorti tout récemment.

 

 

 Le coffret est superbe. Il est en carton bien épais et se ferme avec des scratchs. A l'intérieur, on trouve un livre souple contenant une vingtaine de recettes ainsi que des accessoires bien utiles pour les décorer : 6 sortes de caissettes en papier et de jolis pics décoratifs vraiment mignons. Je ne sais pas combien il y en a en tout, mais assez pour tester toutes les recettes du livre en tout cas.

 

 

 J'adore le petit livre. Il est vraiment adorable avec ses couleurs pastels, sa mise en page agréable et tous ces petits dessins adorables que l'on croise au fil des pages (théières, abeilles, petits gâteaux, etoiles, paillettes, etc...). Les recettes sont variées. On propose de tester les cupcakes vanille-chocolat, à la confiture, à l'abricot, à l'orange, au sirop d'érable, à la noix de coco, à la fleur d'oranger, à la banane, etc...

 

 

 Les recettes sont expliquées pas à pas avec des explications claires et simples et des illustrations. C'est parfait pour les pâtissiers débutants qu'ils soient adultes ou enfants d'ailleurs. Il y a également des tas de conseils pour décorer les cupcakes, réaliser un glaçage ou une garniture ainsi que des variantes et des informations pour les personnes qui ont des allergies particulières.

 

 

En quelques mots :

Un coffret à offrir aux pâtissiers débutants, petits et grands, et à tous ceux qui aiment confectionner des cupcakes et autres douceurs.

 

 

A découvrir aussi :

Mes meilleures recettes

Desserts de Noël

Petits gâteaux et biscuits

Desserts au chocolat pour les enfants

Gâteaux de fêtes joliment décorés

Bonbons et friandises

 

Voir les commentaires

2015-05-06T18:51:07+02:00

J'apprends à dessiner les fées et les sirènes

Publié par MyaRosa

How to draw fairies and mermaids - Fiona Watt

32 pages, éditions Usborne, janvier 2014

Présentation de l'éditeur :

Ce livre te propose une multitude d'idées pour dessiner des petites fées et de jolies sirènes. Suis les indications simples et tu pourras réaliser un jardin féerique, de merveilleuses fées romantiques, un goûter de sirènes et bien d'autres choses.

 

Mon avis :

 

 Après les princesses et les ballerines, je vous propose d'apprendre à dessiner les fées et les sirènes grâce à ce très bel ouvrage des éditions Usborne. De nombreux illustrateurs se sont prêtés au jeu et vous proposent de découvrir leurs astuces, leurs techniques et leurs conseils pour dessiner, reproduire des modèles ou bien créer vos propres scènes.

 

 

 On découvre, au fil des pages, des fées au clair de lune, un jardin féerique, des gâteaux enchantés, des fées romantiques, des sirènes argentées, le plongeon des sirènes, la danse des fées, le goûter des sirènes, les fées des jours de pluie ou encore des sirènes sur des rochers. Il y a également des instructions pour fabriquer une guirlande de fées ou bien une sirène à accrocher à la poignée de la porte ainsi qu'une page bonus spéciale visages et coiffures.

 

 

 C'est un livre qui donne envie de laisser parler son imagination et de créer de jolis univers magiques et féeriques remplis de jolies petites fées et de sirènes enchanteresses. Un livre pour s'amuser, rêver et s'évader à volonté !

 

 

En quelques mots :

Un joli livre à avoir dans sa collection pour apprendre à dessiner de jolies petites fées et de merveilleuses sirènes.

 

 

A découvrir aussi :

J'apprends à dessiner les princesses et les ballerines

J'apprends à dessiner les animaux

J'apprends à dessiner les camions et les tracteurs

J'apprends à dessiner Noël

 

Voir les commentaires

2015-05-04T07:08:43+02:00

Adèle et les noces de la Reine Margot

Publié par MyaRosa

Silène Edgar

285 pages, éditions Castelmore, avril 2015

L'histoire :

2015 le jour, 1572 la nuit...

Entre 2015 et 1572, Adèle doit choisir ! Adèle en a marre de ses parents, qui ne comprennent jamais rien. Au collège, elle préfère passer du temps avec ses copines qu’étudier. Aussi, quand elle apprend qu’elle doit lire un livre en entier pendant les vacances, c’est une véritable punition… Mais dans ses rêves, la nuit, l’impossible se produit ! Adèle est à la Cour, au XVIe siècle, au milieu des personnages de La Reine Margot ! Elle rencontre même un beau jeune homme… Ce qu’Adèle vit en 1572 vaut-il la peine de sacrifer ses amis et sa famille de 2015 ?

 

Merci à Livraddict et aux éditions Castelmore pour cette lecture.

 

Mon avis :

 

 Je viens de dévorer ce roman et je l'ai trouvé très efficace. Je l'ai lu presque d'une traite sans voir le temps passer. On se laisse rapidement emporter par l'histoire d'Adèle. C'est une adolescente qui ne va pas bien. Elle se sent seule et terriblement mal. Sa grand-mère est morte depuis six mois et lui manque terriblement. Elle ressent son absence à chaque instant et a l'impression que personne autour d'elle n'a envie d'en parler. Tout le monde fait comme si elle n'avait jamais existé.

 

 Ses parents travaillent beaucoup et ne se rendent pas compte qu'ils ne passent plus de moments complices en famille. Les frères d'Adèle sont plus âgés et autonomes et elle a le sentiment d'être un fardeau trop lourd à porter. Pour couronner le tout, ses deux meilleurs amis ne se parlent plus à part pour s'insulter et Adèle ne comprend pas pourquoi les choses ont changé entre eux. Ils étaient tellement bien tous les trois, avant... Et puis, il y a cette corvée dont elle se passerait volontiers. Le professeur de français du collège leur impose une lecture pendant les vacances : La Reine Margot d'Alexandre Dumas, un livre sans image de 453 pages, le cauchemar pour Adèle !

 

 

 Adèle pensait profiter des vacances mais elle se retrouve, une fois encore, seule et malheureuse. Elle décide, à contre-coeur, de se plonger dans sa lecture obligatoire qui est aussi barbante que ce qu'elle imaginait. Mais voilà que dans son sommeil, elle se retrouve au coeur de l'histoire durant les noces de la Reine Margot avec une nouvelle famille, une robe de princesse et un beau jeune homme pour lui faire les yeux doux ! Et voilà que, nuit après nuit, les rêves se poursuivent. Finalement, cette lecture n'est peut être pas si mal que ça... Adèle est bientôt obsédée par cette histoire, convaincue qu'un terrible drame se prépare. Arrivera-t-elle à l'éviter et surtout, ne serait-elle pas mieux en 1572, dans cette vie beaucoup plus palpitante que celle de 2015 ?

 

 J'ai beaucoup aimé ce roman. Je pensais qu'on parlerait beaucoup plus de 1572 et de la Reine Margot, mais le récit est surtout concentré sur le mal-être d'Adèle. Ce n'est pas une mauvaise chose, loin de là, car je pense que beaucoup d'adolescents pourraient s'identifier à Adèle. Elle m'a émue, cette jeune fille, qui se sent si seule et qui n'a personne à qui parler. L'histoire de la Reine Margot qui lui offre d'abord un moment d'évasion bienvenu, une échappatoire, devient sans qu'elle s'en aperçoive un piège qui se referme sur elle et dont elle n'a pas envie de s'échapper.

 

 La construction de ce roman m'a plu. On navigue entre 1572 et 2015 sans jamais se mélanger les pinceaux. C'est très clair et ce roman peut être lu sans problème par des lecteurs de 11-12 ans. La couverture est sublime et l'on retrouve à l'intérieur de belles photographies des personnages historiques rencontrés au cours de la lecture. C'est un roman un peu triste, mais surtout plein d'espoir qui parle du pouvoir des mots et de la force de l'imagination. Un roman fort et captivant.

 

En quelques mots :

Un roman jeunesse touchant et captivant qui parle d'Histoire, du pouvoir des mots et de la force de l'imagination, mais aussi et surtout du mal-être d'une adolescente.

 

 

A découvrir aussi :

Ma grand-mère vous passe le bonjour de Fredrik Backman

Time Riders #1

Le Couvent de la reine, tome 1 : L'Aile des princes de Lova Pourrier

Si je reste de Gayle Forman

 

Voir les commentaires

2015-05-02T15:16:54+02:00

Je comprends comment ça marche

Publié par MyaRosa

Cécile Jugla

112 pages, éditions Nathan (Dokéo), septembre 2014, dès 4 ans

Présentation de l'éditeur :

Comment conduit-on une voiture ? Qui allume les lampadaires le soir ? Où va le caca des toilettes ? Ce livre indispensable apporte à toutes les questions des enfants des réponses simples et claires sur 50 objets du quotidien.

 

Mon avis :

 

 Je poursuis sur ma lancée en vous présentant un autre livre qui répond aux questions des enfants. Celui-ci nous propose de découvrir comment fonctionnent cinquante objets de la vie de tous les jours. Les objets sont classés par thématiques : à table ! - les loisirs - On se fait beau ! - A la maison - Dans la ville - Les transports. Chaque objet a une double page qui lui est consacrée et sur laquelle on retrouve des tas d'informations, des petits jeux et quiz et de belles illustrations qui rendent les explications plus claires et faciles à comprendre.

 

 

 Voilà quelques exemples de questions : Qui a fabriqué mon livre ? Comment bougent les images du dessin-animé ? D'où vient le miel ? Comment avance le voilier ? Comment fait-on une route ? Pourquoi met-on les courses au réfrigérateur ? Comment est fabriquée ma tablette de chocolat ? Comment marche mon vélo ? Pourquoi se lave-t-on avec du savon ? Comment marche l'aspirateur ? C'est quoi, un ordinateur ?

 

 

 C'est un ouvrage passionnant, agréable à feuilleter et dans lequel on apprend plein de choses. La mise en page est particulièrement soignée et aérée. C'est un très beau livre à mettre entre les mains de tous les enfants de 4 ans et +.

 

 

En quelques mots :

Un ouvrage instructif et passionnant qui nous apprend comment fonctionnent des tas d'objets du quotidien.

 

 

A découvrir aussi :

Mon livre des questions-réponses

Le Kididoc des comment

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog