Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

albums jeunesse

2015-09-12T21:43:21+02:00

Ronrons petits chatons

Publié par MyaRosa

Neko no Ehon - Yôko Imoto

40 pages, éditions nobi-nobi ! (1,2,3 soleil), septembre 2015

Quatrième de couverture :

Les mignons chatons sont si fripons : jouons, roulons, miaulons, faisons ronron !

 

Mon avis :

 

 Une petite bulle de douceur et de tendresse qui devrait beaucoup plaire aux amis des félins et enchanter les tout-petits. Yôko Imoto l'explique elle-même à la fin de l'ouvrage, elle aime beaucoup les chats et a voulu faire un "recueil de poses de chats" pour dépeindre leur comportement, leur regard, leur façon de dormir ou de jouer qu'elle trouve absolument adorable.

 

© 2007 Yoko Imoto / Kodansha Ltd.

 

 

 Ses illustrations douces et délicates sont vraiment agréables à regarder. On observe la journée de petits chatons : les jeux, la toilette, les disputes, les câlins, les ronrons et les siestes. Les dessins sont accompagnés d'un texte simple, poétique et mignon comme tout qui devrait enchanter les tout-petits. C'est vraiment adorable et réconfortant. On se sent tout léger après avoir lu ce livre et on a qu'une envie : câliner tous ces petits chats trop mignons !

 

© 2007 Yoko Imoto / Kodansha Ltd.

 

En quelques mots :

Un album tendre et délicat. Une vraie bulle de douceur qui devrait enchanter les petits et les grands.

 

© 2007 Yoko Imoto / Kodansha Ltd.

 

 

A découvrir aussi :

Les moufles

 

Voir les commentaires

2015-09-11T13:24:28+02:00

Bébé Balthazar : Je t'aime

Publié par MyaRosa

Marie-Hélène Place (texte) & Caroline Fontaine-Riquier (illustrations)

12 pages, Hatier Jeunesse (éveil), septembre 2015, dès 9 mois

L'histoire :

Balthazar se promène avec son ours Pépin. Je t'aime fleur qui sent si bon, je t'aime coccinelle si confiante, je t'aime caneton si doux, et je t'aime... devine qui encore ?

 

Mon avis :

 

 Encore une petite histoire mignonne comme tout à murmurer à l'oreille des tout-petits pour un tendre moment de complicité. C'est aussi un bel album sensoriel basé sur la pédagogie Montessori, un livre que bébé peut feuilleter, observer, toucher et découvrir seul.

 

 

 Dans cette petite histoire, Balthazar et son ours Pépin se promène en plein air. Balthazar observe le monde qui l'entoure et se réjouit de ses merveilles. Il tient à dire aux fleurs, aux insectes et aux arbres à quel point il les aime. Le tout-petit observe et écoute les sons, les mots et les images. Il peut toucher la coccinelle qui se promène sur la main de Balthazar, imaginer le son produit par l'eau qui coule dans la rivière ou encore caresser le bébé canard.

 

 C'est mignon comme tout. On invite l'enfant à ouvrir les yeux pour voir toutes ces choses merveilleuses qui sont autour de nous et qui rendent la vie plus belle. On l'incite à partir seul à la découverte du monde, on l'encourage à s'éveiller, à se réjouir de petits bonheurs du quotidien. C'est charmant et plein de douceur. Balthazar est un petit bonhomme plein de vie et très attachant. J'aime toujours autant cette collection.

 

 

En quelques mots :

Un album tendre, délicat et charmant à offrir à tous les petits bouts de chou !

 

 

A découvrir aussi :

La couleur du ciel

Le livre des mercis

Ecoute le silence

 

Voir les commentaires

2015-09-11T12:39:18+02:00

Au lit, Petit Ours !

Publié par MyaRosa

No Time For Bed

Annette Rusling (texte) & Alison Edgson (illustrations)

20 pages, éditions Gründ, septembre 2015, dès 1 an

L'histoire :

Petit Ours adore l'aventure et s'inventer des histoires. Mais quand Maman Ours l'appelle pour dormir, il est bien trop occupé pour aller se coucher !

Voici une jolie histoire pour l'heure du coucher, avec une tendre berceuse et des étoiles lumineuses.

 

Mon avis :

 

 Ma petite fille de deux ans adore les histoires de "Tinounouss" et nous avons totalement craqué pour ce bel album. C'est l'histoire d'un petit ourson qui ne veut pas aller au lit. Il est pourtant tard et sa maman l'appelle, mais il a trop de choses à faire et à découvrir pour trouver le temps d'aller se coucher. Lorsqu'il prend son bain, il s'imagine en pirate voguant sur les mers et combattant de terribles monstres. Il part ensuite à l'aventure dans la jungle mystérieuse, se transforme ensuite en explorateur qui escalade des montagnes enneigées, se change ensuite en ourson de cirque qui fait des acrobaties sous les yeux ébahis de tous les doudous ou encore en vaillant chevalier qui veille sur un château et n'a pas peur des dragons. Non, vraiment, ce petit ours très courageux est bien trop occupé pour aller se coucher. Il semblerait pourtant qu'il soit un tout petit peu fatigué...

 

 

 Ce petit album nous transporte dans l'imaginaire de ce petit ours, au coeur de ses jeux d'enfants. Avec ses yeux, tout se transforme, tout devient extraordinaire et merveilleux. La magie opère dès les premières pages et c'est avec le sourire qu'on parcourt les pages pleines de tendresse de ce joli livre. A la fin, Petit Ours comprend qu'il a besoin de dormir, mais il en profite quand même pour inventer une dernière histoire. Il ne dort pas, il part à la conquête des étoiles ! La dernière double page a fait ouvrir de grands yeux émerveillés à ma petite fille pusiqu'une petite mélodie toute douce se met en marche automatiquement et que dans le ciel de petites lumières se mettent à clignoter. C'est vraiment adorable !

 

 

En quelques mots :

Une belle histoire, pleine de magie et de surprises, à lire aux tout-petits avant l'heure du coucher.

 

 

A découvrir aussi :

Dors bien, Pierre Lapin

A la rencontre de la nuit

Je ne trouve pas le sommeil

 

Voir les commentaires

2015-09-10T10:00:59+02:00

Deux drôles de bêtes dans la forêt

Publié par MyaRosa

A Tale of Two Beasts - Fiona Roberton

40 pages, éditions Circonflexe, août 2015, dès 4 ans

L'histoire :

Mais qui dit vrai dans cette histoire ?

Une petite fille trouve une étrange bête dans les bois et la ramène chez elle. Elle est persuadée de faire ainsi son bonheur. Mais ce n'est pas exactement l'opinion du petit animal, qui donne à son tour sa version des faits.

 

Mon avis :

 

 Quelle bonne idée, ce livre ! C'est l'histoire d'une rencontre inattendue entre une fillette et un animal et la confrontation de leur façon de vivre. L'originalité de cet album est qu'il est découpé en deux parties. Nous avons d'abord le récit raconté du point de vue de la fillette, puis du point de vue de l'animal. Si le point de départ et le même, on se rend vite compte que les deux personnages n'ont pas vécu cette rencontre de la même manière, loin de là !

 

 

 Avec beaucoup d'humour, Fiona Roberton nous montre qu'il n'y a jamais une seule façon de voir les choses. Il est intéressant d'aborder les faits sous différents angles, de se mettre à la place de l'autre. Ce qui nous semble bon et juste ne l'est pas forcément pour un autre, tout comme ce qui nous paraît étrange ou bizarre ne l'est pas forcément pour quelqu'un qui a des habitudes autres que les nôtres. L'auteur nous montre aussi qu'il n'est pas forcément bénéfique pour un animal d'être éloigné de son milieu naturel et je pense que ce petit rappel ne fait jamais de mal.

 

 

 En quelques mots :

Un album drôle et charmant qui ne manque pas d'originalité.

 

 

A découvrir aussi :

Coucou !

Sauvage

Comment cacher un lion

M. Tigre se déchaîne

Voir les commentaires

2015-09-10T08:56:48+02:00

Rufus va à l'école

Publié par MyaRosa

Rufus goes to school

Kim T. Griswell (texte) & Valeri Gorbachev (illustrations)

40 pages, éditions Circonflexe, août 2015, dès 5 ans

L'histoire :

Chaque jour, Rufus-Philippe-Martin tourne les pages de son livre préféré sans parvenir à en déchiffrer les mots. Pour y remédier, il décide d'aller à l'école pour apprendre à lire.
Mais il y a un petit problème : Rufus est un cochon. Et le directeur est intraitable :
« Pas de cochons à l'école ! »

 

Mon avis :

 

 J'ai totalement craqué pour cet album. C'est mon petit coup de coeur de la rentrée. Cela fait plusieurs fois que je raconte cette histoire à mon fils et c'est toujours avec autant de plaisir que nous suivons les aventures attendrissantes de Rufus. Et puis, il faut dire aussi qu'on adore les illustrations de Valeri Gorbachev - qui a aussi illustré les histoires de Matty, le petit lapin.

 

 

 Cette histoire est tellement mignonne et craquante ! Alors que ses frères et soeurs préfèrent jouer au ballon et s'amuser dehors, le petit Rufus passe son temps à feuilleter son livre préféré. Il essaie d'imaginer ce qu'il peut bien raconter puisqu'il ne comprend pas les mots qui sont sur ses pages. Ce qu'il souhaite par-dessus tout, c'est aller à l'école pour apprendre à lire. Malheureusement, le directeur est catégorique, les cochons ne sont pas admis dans son établissement pour tout un tas de raisons. Déçu, Rufus ne se laisse pas abattre pour autant. Il s'arme de patience et de courage pour réunir tout ce dont il a besoin pour être un élève modèle et essaie de comprendre le fonctionnement de l'école et les efforts qu'il faut qu'il fasse pour convaincre le directeur de changer d'avis.

 

 

 C'est une belle histoire, pleine d'humour et de tendresse, qui parle de différence et de tolérance mais surtout de détermination et de l'envie d'apprendre. Les arguments du directeur nous semblent totalement absurdes et on trouve injuste le rejet de ce petit cochon qui a tellement envie d'apprendre et qui mesure la chance que les enfants ont d'être élèves. Rufus est vraiment mis à l'épreuve et on l'encourage de tout notre coeur. On s'attache beaucoup à lui dès le début de l'histoire et on a envie de le soutenir. On rit des illustrations qui sont vraiment drôles, jolies et expressives. C'est un livre que je ne me lasse pas de relire. Je l'adore !

 

 

En quelques mots :

L'histoire drôle et tendre d'un petit cochon attachant et déterminé qui veut à tout prix apprendre à lire !

 

 

A découvrir aussi :

Oscar et le secret des lettres

Quelle nuit, Matty !

Olivia

 

Voir les commentaires

2015-09-10T08:16:16+02:00

Ours et Gouttes

Publié par MyaRosa

Elsa Valentin (texte) & Ilya Green (illustrations)

32 pages, éditions Didier Jeunesse, août 2015, dès 5 ans

L'histoire :

Quand elle joue, grande soeur ours mène sa troupe. Malgré les gouttes, le fauve à ses trousses, la boue, les ploufs, elle sauve tous les bébés ours, ouf !

 

Mon avis :

 

 Quelle merveille, cet album ! Ilya Green et Elsa Valentin, duo de choc à l'origine de l'album "Bou et les 3 zours", nous plongent au coeur de l'imaginaire enfantin. Elles bousculent les contraintes imposées par la réalité et nous offrent un voyage poétique et attendrissant dans un univers où tout est possible. On est immergé complètement dans les jeux d'une petite fille pleine d'imagination qui s'amuse d'un rien, transforme les objets du quotidien, invente des histoires et imagine des scénarios farfelus avec des ours, des gouttes, des "motolokive" et des courses en "roller à patins".

 

 

 C'est joli, amusant, plein de vie et de gaieté. On joue avec les mots, les idées s'entremêlent. On croit comprendre et l'histoire bascule encore vers tout autre chose. Ilya Green et Elsa Valentin nous entraînent dans cet univers fantaisiste fait d'humour et de mascarades dont elles seules ont le secret. Le thème de l'eau est omniprésent et renforce le côté poétique de l'histoire. C'est un album qui met à l'honneur la liberté et le pouvoir de l'imagination. Une petite bulle de fraîcheur et de douceur à consommer sans modération !

 

 

 

 

En quelques mots :

Tendresse, fantaisie, poésie, humour, liberté et imagination sont les mots qui me viennent à l'esprit pour vous parler de ce livre fabuleux à ne surtout pas manquer !

 

 

A découvrir aussi :

Bou et les 3 zours

Voilà voilà

La Dictature des petites couettes

Nos beaux doudous

 

Voir les commentaires

2015-09-10T07:26:47+02:00

Loin de Léo

Publié par MyaRosa

La vida sin Santi - Andrea Maturana & Francisco Javier Olea

48 pages, éditions Talents Hauts, septembre 2015, dès 5 ans

L'histoire :

Emma et Léo sont les meilleurs amis du monde. Mais un jour, Léo doit déménager. Peu à peu, Emma va comprendre que l'amitié résiste au temps.

 

 Cet album a reçu le soutien d'Amnesty International ainsi qu'une mention honorifique du jury du Prix A orillas del Viento.

 

Mon avis :

 

 Les changements et les séparations marquent et pertubent les enfants, surtout lorsque c'est la première fois. La petite Emma de cette histoire passe toutes ses journées avec Léo, son meilleur ami. Quand celui-ci déménage à l'autre bout du monde, la séparation est inattendue et brutale. Plus de jeux partagés avec Léo, plus d'éclats de rire. Son absence laisse un vide immense dans le coeur et dans la vie d'Emma et les journées lui semblent monotones et interminables. Le vide laissé par l'absence de Léo la suit comme une ombre, l'empêchant d'aller vers les autres et de penser à autre chose...

 

 

 Pourtant, la vie suit son cours et avec le temps, Emma fait de nouvelles rencontres, se découvre d'autres passions. Elle pense toujours à Léo mais les journées lui semblent moins tristes. Alors, quand celui-ci est de retour, Emma ne se sent pas si soulagée que cela. Et s'il n'y avait plus de place pour Léo ?

 

 J'ai beaucoup aimé cet album. Les illustrations sont belles, symboliques et très contrastées. J'aime beaucoup la façon dont est représenté le vide. Avec des mots simples, on rassure les enfants sur l'absence et la séparation. On leur explique qu'aller de l'avant ne signifie pas oublier et faire une croix sur le passé. On peut le garder là, dans son coeur, sans pour autant qu'il nous étouffe et nous empêche d'avancer. Le temps apaise les maux, le vide peut être comblé, mais il y a des choses comme l'amour ou l'amitié qui résistent au temps et à la distance. C'est beau, tout simplement.

 

 

En quelques mots :

Un album tendre, poétique et rassurant sur l'absence et la séparation.

 

Voir les commentaires

2015-09-09T14:03:05+02:00

Oscar et le secret des lettres

Publié par MyaRosa

Susie Morgenstern (texte) & Amélie Graux (illustrations)

32 pages, éditions Nathan, septembre 2015, dès 3 ans

L'histoire :

Oscar connaît toutes les lettres de l'alphabet, mais il ne sait pas lire un livre tout seul. Peut-être quand il sera grand ?

 

Mon avis :

 

 Voilà un album que j'avais vraiment hâte de découvrir, d'une part parce que j'adore l'auteur et l'illustratrice, mais aussi parce que j'aime beaucoup ce genre d'histoires. Dans ce livre, nous faisons la connaissance d'Oscar, un petit bonhomme bien éveillé et dégourdi qui a soif de connaissance. Depuis qu'on lui a offert des lettres aimantés pour son anniversaire, Oscar se pose beaucoup de questions. Il connaît toutes les lettres de l'alphabet, pourtant il n'arrive pas à déchiffrer ou à écrire des mots. Il en est certain, il y a un secret, un mystère autour de tout cela... Après avoir essayé maintes et maintes fois de le percer, Oscar décide de laisser ses lettres de côté dans une cachette de sa chambe, mais il n'arrête pas d'y penser... Jusqu'au jour où il rentre enfin à l'école. Une grande aventure l'attend et, il en est certain, c'est là-bas qu'il découvira le grand secret des lettres !

 

 

 Cette petite histoire est vraiment mignonne comme tout. Il est adorable, ce petit bonhomme curieux et intelligent qui est impatient d'apprendre à lire et à écrire ! Les illustrations pétillantes et colorées d'Amélie Graux sont irrésistibles et le texte est plein de tendresse et de poésie. La curiosité, la patience (et l'impatience !), l'envie de découvrir le monde et le fait que les choses se fassent doucement au rythme de l'enfant et qu'il découvre les choses par lui-même font beaucoup penser à la pédagogie Montessori. C'est un livre plein de bonne humeur et de gaieté que je recommande aux enfants dès 3 ans (et même un peu avant pour ceux qui sont très pressés d'aller à l'école). Il devrait également rassurer ceux qui sont un peu plus réticents à y aller... Il y a tant de choses et de découvertes merveilleuses qui les attendent à l'école ! Une chose est sûre, l'impatience, la bonne humeur et l'excitation d'Oscar sont communicatives !

 

 

En quelques mots :

Pétillant, joyeux et coloré, voilà un album qui met de bonne humeur et donne envie d'apprendre et de découvrir les choses à son rythme.

 

 

A découvrir aussi :

Pouce !

i minuscule

 

Voir les commentaires

2015-09-09T13:18:15+02:00

Mon papi peuplier

Publié par MyaRosa

Adèle Tariel (texte) & Jérôme Peyrat (illustrations)

32 pages, éditions Talents Hauts, septembre 2015, dès 5 ans

L'histoire :

La narratrice relate ses souvenirs avec son grand-père et son amour pour la nature et les peupliers. Elle évoque des moments de complicité, la récolte au potager, les promenades le long du fleuve mais aussi son papi qui vieillit. A sa mort, elle se réfugie auprès de ses peupliers. Elle y retourne des années plus tard, avec sa propre fille.

 

Mon avis :

 

 Adèle Tariel et Jérôme Peyrat nous offrent un album plein de tendresse et d'émotions qui nous parle du temps qui passe, de la mort, du rapport à la nature et de la complicité intergénérationnelle. La narratrice nous raconte ses souvenirs d'enfance, tous ces moments passés auprès de son grand-père, un homme bon qui lui a enseigné le respect de la nature, lui a appris à observer les insectes et les plantes et a partagé avec elle son amour pour ses peupliers qu'il a planté lui-même et qu'il a observé grandir année après année.

 

 

 Le temps passe, les peupliers grandissent tout comme la fillette alors que le grand-père vieillit et devient de plus en plus petit aux yeux de la narratrice. Mais la complicité qui les unit perdure et s'épanouit au fil des saisons. Ce lien qu'ils ont créé est si fort que rien ni personne ne peut le briser, pas même la mort qui vient emporter le "papier peuplier". C'est une belle histoire de partage, de transmission et d'amour tout en délicatesse et en tendresse. Ce n'est jamais larmoyant, c'est juste le cycle de la vie qui suit son cours... Une petite pépite à ne surtout pas manquer ! Les illustrations, très colorées, sont magnifiques et remplies d'émotions. Un vrai bonheur pour les yeux !

 

"Un jour, ils seront là pour toi.

Ce sera un peu de moi qui restera."

 

 

En quelques mots :

Un très bel album qui parle de la vie, de la mort, de la nature, de la complicité entre les générations et d'amour aussi... Une merveille !

 

 

A découvrir aussi :

J'ai laissé mon âme au vent

Comment Mémé est montée au ciel

 

Voir les commentaires

2015-09-04T08:31:01+02:00

De rêves et d'eau

Publié par MyaRosa

Louyuling Ice et Heibai

56 pages, éditions Père Fouettard, septembre 2015

L'histoire :

Dans un monde envahi par les mers, une fillette vit seule sur une plateforme au milieu d'une vaste étendue d'eau. Elle note ses rêves et ses pensées sur des feuilles pliées dans des bouteilles qu'elle jette à l'océan. Un matin, elle plonge dans les flots et part pour un voyage merveilleux. Sur une île colorée, elle découvre une carte au trésor qui l'entraîne dans un périple parmi les animaux et les paysages d'un monde oublié.

Fable écologique aux couleurs tendres et aux dessins subtils, De rêves et d'eau est un hymne à notre nature en péril. Passant d'un univers monochrome à une palette lumineuse, cet album invite à la réflexion sur le respect de la planète et de la vie.

 

Mon avis :

 

 "Un ciel gris,

un soleil fatigué,

des hommes enfermés,

le coeur rongé par les pluies acides,

Ici,

le monde a fait naufrage."

 

 C'est ainsi que commence cette histoire. Avec des mots forts, graves et percutants. La petite fille qui est au coeur de cette histoire vit dans un monde terne et gris où la solitude, la tristesse et l'humidité dominent. Un monde qui pourrait être celui de nos descendants si nous continuons sur notre lancée...

 

 

 Lassée de tous ces appels à l'aide qui restent sans réponse et plutôt que de se morfondre, la fillette décide de partir en voyage. Elle s'évade dans des souvenirs qui ne sont pas les siens. Elle rêve de ce monde multicolore qui paraît-il a vraiment existé et dans lequel ses ancêtres vivaient sans avoir conscience de leur chance. Elle s'imagine dans une forêt, sur le dos d'un dauphin ou encore perchée sur les branches d'un arbre, observant la beauté de ce qui l'entoure : les animaux, les plantes, les couleurs, la chaleur du soleil...

 

 On ne sait pas vraiment si elle a réussi à s'échapper de son monde gris, si les choses se sont arrangées et si l'espoir est encore possible... jusqu'à cette fin brutale qui nous fait prendre conscience de l'horreur de la situation. Ce n'est pas parce que nous fermons les yeux que le monde cesse de se dégrader. Si nous voulons changer les choses, c'est aujourd'hui qu'il faut agir. Demain, il sera trop tard. Le monde sera condamné et nos enfants avec.

 

 

 Fable écologique et poétique, cet album est une petite pépite. Il y a un contraste très fort entre le monde gris et triste de la fillette et notre monde à nous. C'est un album qui s'adresse aux enfants mais aussi à nous, adultes. Il entraîne une réflexion intéressante et pertinente en nous ouvrant les yeux sur l'état catastrophique de notre planète. Quel monde souhaitons-nous laisser à nos enfants ? A quel destin les condamnons-nous si nous continuons à ne penser qu'à nous ? Réveillons-nous !

 

"Ce que nous choisissons d'oublier ne cesse pourtant d'exister."

 

En quelques mots :

Un album poignant et poétique qui donne à réfléchir sur l'état de notre planète et les conséquences catastrophiques et irrévocables de nos agissements.

 

 

A découvrir aussi :

Une si jolie Terre

La Maison en petits cubes

 

Voir les commentaires

2015-09-02T07:39:39+02:00

Petit Pouce au cirque

Publié par MyaRosa

Marie Brignone et Marie Mahler

28 pages, éditions Didier Jeunesse, septembre 2015

Présentation de l'éditeur :

« Debout Petit Pouce ! On va au cirque ! » Voici une bonne occasion de mimer un éléphant, de jouer de la trompette et de se prendre pour une trapéziste ! Une histoire imaginée par une orthophoniste, convaincue de l’utilité de la lecture et des jeux de doigts !

 

Mon avis :

 

 Youpi ! C'est aujourd'hui le grand retour de Petit Pouce ! Quoi ? Vous ne connaissez pas encore ce petit personnage ? Vite, courez à la librairie ou à la bibliothèque le découvrir ! Petit Pouce, c'est l'un des personnages préférés de mes enfants. Depuis des mois, nous lisons et mimons ses aventures et nous visionnons aussi les vidéos de Marie Brignone, orthophoniste et conteuse, qui nous les raconte avec tendresse et bonne humeur. Les albums de Petit Pouce ne se racontent pas de manière classique, ils sont vivants. Ils se racontent avec la voix et se miment avec les doigts pour le plus grand bonheur des tout-petits ! On joue, on s'amuse, on fait des sons rigolos...

 

 

 Après avoir fait découvrir l'automne et l'hiver aux petits grâce aux aventures de Petit Pouce, Marie Brignone emmène maintenant son petit personnage dans un lieu fantastique et coloré : le cirque ! C'est l'occasion de partager un moment drôle et joyeux et de s'amuser à mimer un éléphant, un clown ou bien des musiciens. C'est parti !

 

 

 Que c'est drôle et pétillant ! J'aime la manière dont l'histoire est racontée et les explications qui l'accompagnent et qui permettent de mimer les scènes. Les illustrations de Marie Mahler sont joyeuses et colorées. On s'émerveille et on rit à chaque page ! Un flash code permet de visionner la vidéo de l'histoire racontée et mimée par l'auteur. Mes p'tits loups ont beaucoup aimé cette histoire de Petit Pouce... et moi aussi. Ce petit personnage a beaucoup de succès à la maison et je dois reconnaître que c'est vraiment très mignon !

 

 

En quelques mots :

C'est un vrai bonheur de retrouver Petit Pouce dans une nouvelle histoire joyeuse et colorée à mimer et à partager. On adore !

 

 

A découvrir aussi :

Petit Pouce dans la neige

Voir les commentaires

2015-08-26T09:30:22+02:00

On range !

Publié par MyaRosa

Eve Hermann & Roberta Rocchi

32 pages, éditions Nathan, mars 2015, dès 3 ans

L'histoire :

Émy et Liv ont bien joué. Maintenant il faut ranger. Et pour cela chacune a une méthode bien différente !

 

 

Mon avis :

 

 Je vous ai déjà parlé de cette jolie collection qui s'inspire de la pédagogie Montessori pour nous proposer de belles histoires, adaptées aux petits dès trois ans, en rapport avec le quotidien des enfants et leur découverte du monde. J'aime beaucoup le principe et l'identité graphique sobre et élégante de cette collection. Ayant beaucoup aimé "Emy et les tournesols", j'avais hâte de découvrir un autre titre.

 

 

 Dans cette nouvelle histoire, Emy et Liv ont passé la journée à jouer et il faut maintenant ranger. Si Liv est bien organisée, Emy se dépêche de tout mettre dans un coin pour pouvoir jouer encore... Mais elle ne trouve plus la chaussure de sa poupée. Où est-elle passée ? Ah, ça y est, la chaussure est retrouvée. Oh non, il faut encore tout ranger ! Et si on faisait autrement, cette fois ?

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette petite histoire qui propose différentes solutions pour ranger et s'organiser. Il y a de très bonnes idées et l'on propose à l'enfant de poursuivre l'aventure en réalisant chez lui une chouette activité pour apprendre à ranger. C'est amusant, bien pensé et adapté aux petits. Comme dans l'album précédent, les illustrations sont douces et charmantes. Voilà une jolie découverte !

 

 

En quelques mots :

Un album ludique, amusant et charmant à découvrir sans plus attendre !

 

 

A découvrir aussi :

Emy et les tournesols

Les sons de Balthazar

La couleur du ciel

Balthazar s'habille

 

Voir les commentaires

2015-08-25T08:22:36+02:00

A l'école, il y a des règles !

Publié par MyaRosa

Laurence Salaün, Emmanuelle Cueff, Gilles Rapaport

72 pages, éditions Seuil Jeunesse, juin 2015, dès 4 ans

Présentation de l'éditeur :

Pensées avec drôlerie et à six mains (une auteur, un illustrateur et une enseignante) voici, histoire que les choses soient dites une bonne fois pour toutes, des règles à faire lire et à répéter à tous les écoliers, petits et grands !
«Je m'excuse quand j'arrive en retard à l'école, même si c'est presque toujours la faute de mes parents.»
«Je n'oublie jamais, quand je galope dans la cour de récréation, qu'il y a des murs, des gens, parfois des arbres aussi.»
«Je lève le doigt quand j'ai fini, je ne hurle pas "J'ai finiiiiiiiiiiiiii ! ! ! ! ! ! ! ! "»
 «Je ne joue pas avec la nourriture à la cantine. La bataille des petits pois n'est pas une bataille célèbre.»

 

 

Mon avis :

 

 Après les règles de la maison, Laurence Salaün et Gilles Rapaport s'attaquent aux règles de l'école. Quelle bonne idée ! Avec l'aide d'une enseignante et une bonne dose d'humour, ils mettent en lumière toutes ces règles que l'on répète chaque jour aux enfants ainsi que les petits problèmes du quotidien et les petits et grands mensonges de chacun. Les enseignants, les parents et les enfants, finalement, tout le monde en prend pour son grade et on se reconnaît forcément un peu dans ces portraits drôles et tendres :

 

 

 "J'apprends à faire mes lacets :

Je demande à maman de m'aider. Si elle ne veut pas, je demande à papa. S'il ne peut pas, je demande à ma grande soeur. Si... OK, je mets des chaussures à scratch."

 

"Je dis à la maîtresse que je n'ai pas fait mes devoirs quand j'arrive. Je ne suis pas obligé de raconter que "je me suis fait attaquer par des martiens qui z'ont volé mon cahier et qui z'ont redécollé avec".

 

"J'évite de dire que j'étais à Eurodisney quand maman a écrit que j'étais malade. Même si j'ai vomi après le space mountain."

 

"Je pars en vacances quand c'est les vacances et je vais à l'école quand c'est l'école. C'est super simple, même les parents peuvent le comprendre."

 

 

 Des illustrations très amusantes viennent complèter le tableau. Le résultat est très réussi et pertinent. C'est un livre qui devrait faire rire les petits et les grands. Une lecture vraiment chouette pour revoir un peu les règles de vie de l'école avant la rentrée sans se prendre la tête.

 

 

 En quelques mots :

C'est un album à lire en famille et à partager avec son entourage, sa maîtresse, ses copains. Sourires et bonne humeur générale garantis ! 

 

Voir les commentaires

2015-08-23T12:31:39+02:00

Splat va chez le docteur

Publié par MyaRosa

Splat goes to the Doctor - Catherine Hapka & Loryn Brantz

d'après le personnage créé par Rob Scotton

32 pages, éditions Nathan, août 2015

L'histoire :

Aujourd'hui, Splat va passer une visite médicale. Content de quitter l'école plus tôt, Splat devient de plus en plus inquiet à l'approche du rendez-vous...

 

 

Mon avis :

 

 Quel bonheur de retrouver Splat et ses amis dans une nouvelle aventure ! Je ne m'en lasse pas ! Cette fois, Splat est ravi parce qu'il va pouvoir quitter l'école plus tôt. Tout excité, il explique à ses amis qu'il doit partir pour passer une visite médicale. Une visite médicale ? Pouah, quelle horreur ! Chacun y va de son inexpérience. Il paraît que ça fait mal, que le docteur fait des bandages très très serrés, qu'il enfonce un thermo-bidule au fond de la bouche pour prendre la température. Là, c'est sûr, Splat n'a plus du tout envie d'y aller...

 

 

 C'est sans compter sur sa maman qui ne lâche pas le morceau et le traîne littéralement jusqu'au cabinet du docteur Tamalou. Mais notre gros matou n'a pas dit son dernier mot. Il fait tout ce qu'il peut pour ne pas y aller, n'hésitant pas une seconde à se cacher au fin fond du coffre à jouets de la salle d'attente, pour le plus grand plaisir des petits et des grands lecteurs qui suivent ces péripéties avec le sourire jusqu'aux oreilles. Alors, est-ce que le docteur est aussi effrayant que cela ? Splat va-t-il sortir indemne de cette terrifiante et tant redoutée visite médicale ? Mystère et boule de gomme...

 

 

 J'ai beaucoup aimé cette nouvelle histoire qui devrait amuser les parents et rassurer les petits qui ont peur d'aller chez le médecin. Splat est toujours aussi drôle et attachant. Les illustrations sont géniales, comme toujours. On rit, on s'amuse, on s'attarde sur les petits détails amusants cachés au coeur des illustrations. On les regarde encore et encore. On se régale, c'est un vrai bonheur à partager en famille !

 

 

En quelques mots :

Toujours aussi drôle et décapant, Splat est de retour avec une nouvelle aventure à lire et à découvrir en famille. Succès garanti !

 

D'autres histoires de Splat à découvrir :

¤ Bonne nuit, Splat ! ¤

¤ Splat agent secret ¤

¤ Splat chante faux ! ¤

¤ Splat est un vrai chef ! ¤

¤ Splat raconte ses vacances ¤

¤ Splat s'amuse sous la pluie ¤

¤ Splat n'aime pas perdre ¤

¤ Splat dit merci ! ¤

¤ Splat et le Gang des Chats ! ¤

¤ Splat the Cat : What was that ? ¤

¤ Splat fait son spectacle ! ¤

¤ Splat est amoureux ¤

¤ Splat prépare un cadeau ! ¤

¤ Splat va à l'aquarium ! ¤

¤ Splat et la sortie de classe ! ¤

¤ Splat à la mer ! ¤

¤ Splat à la fête foraine ! ¤

¤ Splat fait du sport avec son papa ! ¤

 

Voir les commentaires

2015-08-19T08:28:16+02:00

Les Billes de Pétronille

Publié par MyaRosa

Mélanie Hillairet

44 pages, éditions Marmaille & Compagnie, avril 2015

L'histoire :

Voici contées les aventures saugrenues de la famille de Larouille… En ces temps obscurs où une drôle d’épidémie infeste villes, bourgs et campagnes, Pétronille et les siens vivent reclus dans leur manoir. La vie est dure au château pour la jeune fille entre les persécutions de la vieille tante et les brimades de son oncle. Pétronille se demande bien comment tromper l’ennui. Jusqu’au jour où l’une de ses billes vient à rouler sur le vieux parquet du salon vers un passage secret… Un nouveau monde et d’étonnantes découvertes risquent de changer sa vie !

 

Mon avis :

 

 L'histoire se déroule à une époque sombre et inquiétante. La tuberkiki, un mal invisible mais terriblement néfaste, sème la terreur et décime des familles entières. La famille de Larouille n'est pas épargnée... En quelques mois, Suzi, la soeur jumelle de Pétronille, Pépé l'assoiffé, l'oncle Séraphin et même le chien du voisin ont été emportés. Les temps sont durs. Les gens s'enferment chez eux en espérant être épargnés. Certains meurent de peur, d'autres de faim. Bref, l'heure n'est pas à la joie et aux festivités. L'atmosphère est glauque et terriblement pesante au manoir de la famille de Larouille, surtout depuis que l'abominable Tante Gertrude dicte sa loi. Pétronille joue aux billes pour passer le temps. C'est la seule chose qui lui reste... Un jour, elle surprend une conversation terrifiante qui va tout remettre en cause et se retrouve emportée dans une aventure aussi effrayante que fascinante...

 

 

 Quelle histoire ! J'ai vraiment adoré l'atmosphère bien singulière de cet album. C'est sombre, glauque, terrifiant et en même temps assez drôle. On se dit rapidement que tout est possible et on se demande jusqu'où l'auteur va nous emmener. Quelle aventure effroyable et passionnante ! C'est mystérieux, angoissant. On se croirait en plein cauchemar et les illustrations verdâtres et obscures participent pleinement à rendre l'ambiance encore plus particulière. Les visages sont expressifs et terrifiants. On se demande d'où vient le mal car les personnages ont tous quelque chose d'inquiétant : visages peu souriants, dents tranchantes, mentons pointus, maquillage effrayant. C'est aussi divertissant qu'un tour de train fantôme ! Voilà une chouette idée de lecture pour Halloween - oui, je sais, j'ai une petite longueur d'avance. Armez-vous de courage pour tourner les pages de ce livre et vous immerger complètement dans un univers glauque, terrifiant et jubilatoire. Mystères, morts suspectes, passages secrets, fantômes, plancher qui craque... vous ne serez pas déçus du voyage !

 

 

En quelques mots :

Un album original, angoissant et fascinant à découvrir absolument. Une chouette idée de lecture pour ceux qui aiment se faire peur.

 

 

A découvrir aussi :

Quatre abominables petites histoires

La Famille Noctambule

Sam

La Funeste nuit d'Ernest

Un dîner affreusement parfait

Dracula (album)

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog