Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2011-04-27T22:00:00+02:00

J'irai pas en enfer - Jean-Louis Fournier

Publié par MyaRosa

J'irai pas en enfer

de Jean-Louis Fournier

couv35410236.gif.jpg

Editeur : Le Livre de poche

Date de parution : Mars 2003

Nombre de pages : 156

Prix : 4,50€

 

L'histoire : Insupportable garnement, provocateur né, impénitent redoutable et redouté, jamais avare de sacrilèges… Tel a été Jean-Louis Fournier dans sa jeunesse, un épi constamment dressé sur la tête comme marque indélébile d'être retors, inscrit malgré lui dans un collège catholique, pour le malheur de ses enseignants. "J'irai certainement en enfer, bonne-maman le dit souvent." À vrai dire, le narrateur fait tout pour y aller. À force de péchés mortels. Il gâche un jour de procession, il regarde les Vénus dénudées dans le Larousse illustré, il pense à Jésus chaque fois qu'il mange un cornichon, il déplace une statue de la Vierge pour la faire trôner au-dessus de toilettes à la turque… "J'étais une honte pour mes parents, pour le collège, pour la France, pour l'humanité. Dieu devait regretter de m'avoir créé." Seule l'écoute du Concerto pour violon en mi mineur de Felix Mendelssohn lui permet, en de rares occasions, de monter au ciel…

 

**

 

  Ce livre dormait dans ma PAL depuis plus de deux ans, pourtant on ne peut pas dire qu'il soit long à lire, loin de là, donc quand Pimprenelle a proposé de découvrir ce mois-ci un livre de Jean-Louis Fournier, j'ai sauté sur l'occasion. Sans grande motivation, je dois l'avouer et pourtant j'ai passé un très bon moment.

 

  On retrouve ici les aventures du petit Jean-Louis, ses souvenirs d'enfance : à l'école, à l'église, en famille. Les chapitres sont très courts et chacun raconte une anecdote différente. Le livre est écrit comme si c'était un enfant qui racontait. J'ai aimé cette naïveté et je n'ai pas trouvé que ce soit surjoué comme on pourrait le craindre. J'ai retrouvé avec plaisir le style si particulier de l'auteur, son cynisme  et son humour. J'ai souvent ri en lisant les bêtises du petit Jean-Louis et j'ai beaucoup aimé le regard qu'il porte sur son éducation religieuse et sur l'attitude des grandes personnes. La critique est là mais n'est jamais méchante. J'ai aimé ce voyage dans le passé et j'aurais aimé connaître cette époque. On a l'impression que Jean-Louis Fournier est devant nous en train de nous raconter son histoire. C'est drôle et touchant. Une jolie petite madeleine de Proust qui nous ramène en enfance.

 

  Je ne sais pas pourquoi ce livre est resté si longtemps dans ma bibliothèque avant d'être là. Je crois que j'avais un peu oublié la façon d'écrire de Monsieur Fournier et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. Je suis d'ailleurs bien contente d'en avoir encore plein d'autres à découvrir. Si vous ne connaissez pas cet auteur, je vous conseille vraiment de le découvrir. Ses livres sont très courts, mais toujours plein d'humour et de fraicheur, une vraie petite bouffée d'air pur.

 

" Aujourd'hui c'est le coiffeur qui est venu à la maison pour raser papa. Habituellement, c'est papa qui se déplace. Aujourd'hui, il peut pas. Il est mort."

 

logo-fournier.jpg

Pour lire d'autres avis ou découvrir d'autres livres de

Jean-Louis Fournier, rendez-vous chez Pimprenelle

en cliquant sur l'image.

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
L


J'ai lu "le CV de Dieu" et je me suis régalée de l'humour de Jean Louis Fournier !
Celui ci  a l'air bien aussi :)



Répondre
L


mais comment ça tu avais oublié sa façon d'écrire??? nan!! je ne peux pas y croire!!!!


il ne te reste qu'une chose à faire: enchaîner avec un autre, histoire de bien te souvenir cette fois!! nan mais!!!


 


plus sérieusement, j'avais aussi beaucoup aimé ce titre, dans lequel on retrouve ce ton si particulier, si touchant, si gai et si grave à la fois!


un bonheur!



Répondre
M


Ben... Je ne sais pas.


En tout cas je suis bien contente car ce RDV m'a donné envie de lire ses autres livres. Je m'y remets bientôt. ;) Bon
week-end.



M


J'ai lu 'Où on va papa' c'est plutot un humour noir voir déplacé. Les avis sont souvent différents. Pour ma part j'ai bien aimé mais dans mes connaissances ça a été plutot le contraire. Faut lire
et faut voir...



Répondre
M


Pareil autour de moi. J'ai trouvé ce livre honnête, plein de courage, touchant, mais autour de moi les gens n'ont pas du tout
aimé.



M


comme toi je n'étais pas très motivée, et comme toi j'ai été agréablement surprise !



Répondre
P


J'avais beaucoup apprécié ce titre. J'ai la manière dont l'auteur tourne en dérision des sujets pourtant graves.



Répondre
A


J'ai lu celui-là aussi. Je pense que la citationque tu as mise est tiré de 'Il a jamais tué parsonne, mon papa".


J'aime beaucoup l'écirture de Fournier, ilest drôle sur des sujets graves.



Répondre
M


Non, non, la citation est bien dans ce livre. (p131 de mon édition). Peut-être qu'il y a les mêmes phrases dans "Il a jamais tué
personne, mon papa".


J'aime beaucoup également, c'est plein de cynisme, de dérision, d'humour noir.



L


J'aime bien Jean-Louis Fournier pour l'instant mon préféré reste "Ou on va papa ?"



Répondre
M


J'avais beaucoup aimé aussi. Tu en as lu beaucoup?


Moi j'ai déjà lu :


- Où on va, papa?


- Il a jamais tué personne, mon papa


- J'irai pas en enfer



S


Je le note, il me rend curieuse celui la ^^



Répondre
A


Tu verras demain, j'ai lu aussi un livre de cet auteur pour le RDV de Pimprenelle. J'aime beaucoup son écriture très coulante et surtout son humour qui cache bien des choses ... Tu comprendras
demain si tu lis mon article. Bises.



Répondre
M


J'irai lire ton billet avec plaisir. Comme une nouille je me suis trompée de jour. J'ai retiré mon billet juste après l'avoir mis
en ligne mais la newsletter était déjà partie.



I


J'avais lu "mais ou on va Papa" j'avais bien aimé, celui-ci pourquoi pas...



Répondre
M


J'ai bien aimé aussi "Où on va papa". ;)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog