Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2013-02-19T15:51:00+01:00

Black Coffee (Sophie Loubière)

Publié par MyaRosa

Black Coffee

de Sophie Loubière

couv7915773.jpg

Catégorie(s) : Thriller

Edition / Collection : Fleuve noir

Date de parution : 14 février 2013

Nombre de pages : 557

Prix : 20,90€

 

L'histoire : 

Juillet 1966. Dans la petite ville perdue de Narcissa, Oklahoma, une maison isolée en bordure de la mythique route 66 est la cible d’un tueur sanguinaire. Une femme enceinte et une fillette sont assassinées, une mère et son fils Desmond grièvement blessés. Le jeune garçon va grandir à l’ombre de ce dossier jamais élucidé par la police, hanté par la figure du tueur, sous le regard d’une mère psychologiquement détruite et à des milliers de kilomètres d’un père absent le jour du drame, et qui n’a eu de cesse de raviver la culpabilité de son fils. Si seulement tu n’avais pas attaché le chien…

2011. Devenu journaliste puis professeur de criminologie à l’université, Desmond G. Blur décide de quitter Chicago pour s’installer en Arizona dans la maison de son père décédé. Une ultime tentative du fils pour se rapprocher de son père et s'en faire pardonner, sans savoir que celui-ci, d’outre-tombe, l’a peut-être mis sur la voie de la réconciliation avec leur passé. Car l’arrivée dans le secteur d’une femme vient bientôt réveiller les démons passés de Desmond : Lola, une femme au comportement étrange qui voyage seule avec ses deux enfants, visitant des villes fantômes. Une Française dont Desmond découvre vite que, sous couvert de jouer les touristes, elle recherche son mari littéralement volatilisé trois ans plus tôt sur la route 66. Ce dernier lui aurait fait parvenir un cahier, seul indice de la piste à suivre. Un cahier contenant un récit qui, s’il n’est pas l’œuvre d’un mythomane, est la preuve de l’existence d’un des plus ahurissant criminel que l’histoire des Etats-Unis ait connu… et dont le chemin sanglant traversait déjà la petite ville de Narcissa en Oklahoma l’été 1966.

 

monavis2

 

 J'étais vraiment impatiente de découvrir ce roman qui avait tout pour me plaire. J'aime beaucoup les histoires qui ont pour cadre la route 66 et ses légendes et je trouve la couverture vraiment très, très attirante. J'ai été totalement emballée par le début de ce thriller. L'auteur met tout en place habilement, photo-7-.PNGsème des indices ici et là et nous fait découvrir plusieurs facettes de la mythique route 66 en nous racontant différentes histoires à chaque chapitre. J'ai adoré les descriptions des passages désertiques, des villes fantômes ayant jadis eu leur heure de gloire. En revanche, je dois avouer que j'ai trouvé que ça s'essoufflait au fil des chapitres... Une fois les deux cent premières pages passées, quand le décor est posé et qu'on a compris où l'auteur voulait en venir, le temps semble beaucoup plus long. J'ai trouvé que ça traînait en longueur et qu'on s'attardait souvent sur des détails pas forcément indispensables à l'histoire. En ce qui concerne les personnages, c'est un peu la même chose, mon engouement s'est tari après quelques heures de lecture. Alors que je les trouvais très intéressants au début de l'histoire, ils ont fini par m'agacer avec leur jeu du chat et de la souris et leur façon de tourner en rond. Je les ai trouvé assez peu crédibles finalement alors que les idées de départ sur leur histoire personnelle étaient vraiment bien trouvées et ils m'ont laissé indifférente...

 

 En ce qui concerne l'enquête principale, elle m'a bien plu. J'ai aimé le cheminement des personnages et la façon dont l'auteur sème des indices et nous envoie vers plusieurs pistes. Dommage qu'elle ait été un peu noyée au milieu de trop de détails... Ce que j'ai préféré dans ce livre, c'est vraiment la route 66 qui est un personnage à part entière avec son histoire, les fantômes du passé qui la hantent, les légendes qui l'entourent et la façon dont elle peut changer d'un instant à l'autre. En ce sens, le livre est vraiment réussi car c'est très imagé et les descriptions m'ont vraiment charmé. C'est une route aux mille facettes, aussi fascinante que terrifiante. J'ai vraiment eu l'impression de faire un road trip, de parcourir la route 66 et j'ai maintenant encore plus envie de m'y rendre pour découvrir tout cela par moi-même même si je ne serai pas vraiment rassurée, je pense... J'avais beaucoup d'attentes concernant ce livre et même s'il y a des choses que j'ai apprécié, je suis un peu déçue. Le rythme est trop lent, les personnages manquent de profondeur et il n'y a pas assez de suspense à mon goût. La fin m'a plu ainsi que les descriptions, mais pas au point de rattraper tout le reste. C'est une lecture sympa mais pas inoubliable ni palpitante. Dommage...

 

 


 


Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
N
Je note tout de même ! J'avais littéralement adoré L'enfant aux cailloux !!
Répondre
V
Un thriller lent, c'est saoulant.... Je passe donc sur ce titre !
Répondre
I
Le commentaire de Sophie Loubière relance mon intérêt pour ce roman ! La comparaison avec Thomas H. Cook m'intrigue tout particulièrement, j'avais adoré son thriller Les Feuilles mortes ! Je lirai<br /> donc ce titre ! Je suis convaincue qu'il peut me plaire !
Répondre
M
<br /> <br /> Tu as raison de tenter. Pour moi c'est une grosse déception et je ne suis pas du tout du même avis que l'auteur, même si je comprends qu'elle défende son livre. J'adore Thomas H. Cook et, pour<br /> moi, ça n'a vraiment rien à voir... ni au niveau du suspense, ni au niveau de l'intrigue et encore moins au niveau de l'écriture.<br /> <br /> <br /> <br />
C
Ah, tiens, je suis surprise de ton avis mitigé... Cela dit puisque j'ai inscrit ce livre sur ma liste prioritaire des prochaines lectures, je me laisserais tenter... Comme ça, nous pourrons en<br /> rediscuter.
Répondre
M
<br /> <br /> Ca tombe bien. J'aimerais beaucoup avoir plusieurs avis. :)<br /> <br /> <br /> <br />
S
et bien tu es effectivement plus mitigée au moi. Les défauts que tu lui trouves sont ceux également que j'ai pu noter mais l'ensemble m'a tellement emballée que j'en ressors très satisfaite.
Répondre
C
Je suis d'accord avec toi la couverture est vraiment plaisante. Quant au contenu, tu soulignes de bonnes choses, d'autres qui t'ont un peu rebutée. Je me laisserais malgré tout tentée, j'avoue être<br /> intriguée aussi par ce qu'en dit l'auteure en commentaire :)
Répondre
M
<br /> <br /> Tu as raison de tenter. Je ne suis pas du tout d'accord avec ce qui a été dit même si je comprends que l'auteur ait envie de défendre son livre. J'aime beaucoup Thomas H. Cook mais pour moi ce<br /> sont deux univers très éloignés...<br /> <br /> <br /> <br />
S
"Black coffee" n'est pas écrit en fonction d'un formatage traditionnel de roman kleeneex et les personnages ne répondent pas aux stéréotypes actuels :<br /> elle, la quarantaine, mère de famille, perdue avec ses gamins sur la route 66 dont le mari a disparu brutalement en Californie,<br /> lui, 50 ans passés, enfant blessé et coupable de ne pas avoir sauvé sa mère de son propre drame, ayant cependant vaincu en partie ce combat pour la vie par un principe de résilience.<br /> Tous deux sont à la poursuite de leur passé, de leurs fantômes. Ils ne jouent pas au chat et à la souris, ils sont simplement comme on est dans la vie, dominés par cette peur de la rencontre qui<br /> peut encore mener vers l'échec, et ce n'est pas parce qu'on est attiré par une personne qu'on va forcément se jeter illico dans ses bras - surtout quand on est en train de découvrir qu'on est<br /> peut-être le fils d'un tueur en série...<br /> Ce n'est pas un roman à l'eau de rose ni un thriller sanglant.<br /> Vous êtes ici dans des eaux plus troubles, et plus proches de l'univers d'auteurs comme Thomas H. Cook ou David Vann, où l'écriture s'installe en sentiments et en métaphores, où le suspens et<br /> l'empathie vont crescendo avec ce que j'espère être une forme de plaisir de lecture et non de pénibilité pour le lecteur.<br /> Bien sincèrement à vous,<br /> Sophie LOUBIERE
Répondre
I
Bon... ton avis est mitigé... mais je me laisserai tenter quand même car vraiment il m'attire...
Répondre
I
Ah dommage ! Je m'attendais à mieux de la part de Sophie Loubière... :/
Répondre
M
La route 66 me tente bien, mais bon, je crois que ça s'arrêtera malgré ton avis plutôt enthousiaste (^-^)
Répondre

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog