Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2011-06-05T14:29:00+02:00

Entre le Chaperon rouge et le loup, c'est fini

Publié par MyaRosa

Entre le Chaperon rouge et le loup, c'est fini

( Det är slut mellan Rödluvan och vargen )

de Katarina Mazetti

Entre-le-petit-Chaperon-rouge-et-moi-cest-fini-Katarina-Maz

Editeur : Actes sud

Collection : Babel

Date de parution : 1er juin 2011

Nombre de pages : 170

Prix : 6,50€

 

L'histoire : Linnea a dix-sept ans, ne s'est pas remise du décès brutal de Pia, sa meilleure amie. En cette nouvelle rentrée, flanquée de deux copines plus paumées qu'elle, elle interroge les adultes sur le sens de l'existence et cache sa détresse sous une cruauté moqueuse. Quand sa grand-mère chérie lui offre une belle somme d'argent, elle envoie tout promener et part en voyage. C'est le moment pour elle de tomber amoureuse, de faire des choix inconsidérés, de prendre des risques, de perdre son innocence... bref, de vivre sa vie.

 

**

 

 Je vous parlais il y a quelques mois du premier tome des aventures de Linnea : Entre Dieu et moi, c'est fini que j'avais beaucoup apprécié. C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé ce personnage. Linnea se remet doucement de la mort de sa meilleure amie et se pose toujours autant de questions sur le sens de la vie. On sent qu'elle a grandit mais reste encore très fragile. Ses nouvelles amies sont assez particulières, c'est le moins que l'on puisse dire, et ce deuxième tome marque un tournant dans sa vie puisqu'elle va vivre des expériences marquantes et apprendre de ses erreurs pour avancer vers sa vie d'adulte. Je m'attendais à quelque chose d'assez classique en lisant la quatrième de couverture mais j'ai été vraiment surprise face à ce qui arrive à notre héroïne... J'ai beaucoup aimé ce livre, encore plus que le premier, je crois. De nombreux thèmes sont abordés, aussi variés que le vol à l'étalage, la sorcellerie, la pauvreté, les végétaliens ou les séries américaines...

 

 J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture de Katarina Mazetti et l'humour de Linnea. Les titres des chapitres sont toujours aussi énigmatiques et intrigants : Une vipère blanche et des liquides corporels, Les cafards ont la belle vie, Végétaliens en déroute, T'es trop profonde, Nilsson ! J'aime beaucoup ce procédé. A chaque chapitre, lorsqu'on lit le titre on se demande ce qui va se passer, on imagine, on suppose, c'est un petit jeu très amusant. Les chapitres sont courts et rythmés, à aucun moment je ne me suis ennuyée. J'ai souvent trouvé les réflexions de Linnea très justes et pertinentes et je me suis également posée des questions sur le sens de la vie et sur les aberrations qui ponctuent notre quotidien. J'ai retrouvé tous les personnages avec plaisir, le beau-père artiste-feignant de Linnea, l'adorable Knotte,... J'ai beaucoup ri, j'ai fulminé, et j'ai vécu toute cette aventure comme si j'étais dans le sac à dos de Linnea. Et quelle aventure ! Une nouvelle fois, j'ai passé un excellent moment et j'ai hâte de lire la suite qui sortira en poche cet automne. Malheureusement ce sera le dernier tome. :( Vous ne connaissez pas encore Linnea ? Mais qu'attendez-vous ?! Vous pouvez lire ce tome sans avoir lu le premier mais je vous conseille tout de même de les lire dans l'ordre car c'est sympa de la voir évoluer.

 

         21820833.jpg 9789150100990.png

 

" Chacun est son propre chasseur de talents"

"Même quand on se perd, on arrive quelque part ! "


"Vous connaissez sans doute ce sentiment : on vient de s'allonger dans une chaise longue, la peau brille sous la crème solaire, on veut savourer ce moment où la chaleur estivale se répand pour la première fois de l'année dans le corps. On ferme les yeux et on se rappelle que la vie peut être tellement agréable...

Mais tout d'un coup l'air se rafraîchit, une brise froide vous donne la chair de poule et on rouvre les yeux. Un petit nuage de merde s'est mis à balayer le soleil. Et ce n'est que la première étape, derrière de nombreux autres nuages gris s'amoncellent. "

Voir les commentaires

2011-06-03T12:16:00+02:00

Prête-moi ton homme

Publié par MyaRosa

Prête-moi ton homme

( Something borrowed )

Emily Giffin

822822

Editeur : Michel Lafon

Date de parution : 1er juin 2011

Nombre de pages : 382

Prix : 17,95€

 

L'histoire : Trente ans. Voilà, il était arrivé, ce fameux anniversaire. Pas vraiment comme je l'avais rêvé gamine. Où était le mari séduisant et amoureux ? Les enfants adorables ? La reconnaissance professionnelle ? J'étais célibataire, j'avais un boulot assommant, et je ne voyais absolument rien de folichon se profiler à l'horizon. Ce soir-là, j'ai un peu forcé sur la tequila... et j'ai couché avec le fiancé de ma meilleure amie qui se marie en septembre. Crime odieux, monstrueux, impardonnable. Surtout pour moi, la sainte nitouche qui, d'ordinaire, ne dévie jamais du droit chemin. Ce souvenir honteux, il fallait à tout prix le refouler. Cela ne signifiait rien. Nous avions trop bu, nous ne savions pas ce que nous faisions. D'ailleurs, la page est déjà tournée... Alors, pourquoi avons-nous recommencé ?

 

**

 

 Voilà un livre qui fait du bien, de la chick lit', des larmes, du rire, des mensonges, des trahisons et des vacances d'été mouvementées. Tous les ingrédients pour un bon moment de détente. Si l'histoire n'est pas des plus originales puisque le sujet a déjà été exploité maintes et maintes fois, Emily Giffin réussit à nous embarquer dans son histoire grâce à une écriture agréable et à des personnages attachants. Je pensais sincèrement que je ne m'attacherais pas à Rachel, que je ne pourrais m'enlever de la tête que c'est quand même assez tordu de coucher avec le futur mari de sa meilleure amie, et pourtant, j'ai réussi assez rapidement à m'attacher à elle et à la comprendre. Bon, tout est un peu fait pour que l'on déteste Darcy dès le début. Elle est prétentieuse, hypocrite et méchante alors que Rachel est vraiment gentille et humble. Je me suis demandée de nombreuses fois ce que ces deux-là faisaient ensemble puisque Darcy est insupportable avec elle et que Rachel ne cesse de la critiquer intérieurement. Les personnages masculins de ce roman sont charmants et irrésistibles, quant aux personnages secondaires, il y en a que l'on adore et d'autres que l'on déteste.

 

Si ce roman reste assez classique jusqu'à la fin (enfin, une fin très réussie d'ailleurs), j'ai passé un excellent moment et c'est vraiment une lecture de vacances que je vous recommande, à consommer sans modération. Ca fait du bien de lire ce genre d'histoires, de lire sans avoir à trop réfléchir, tout en s'imaginant en compagnie des personnages. Il y en a qu'on voudrait vraiment bousculer, d'autres qui nous rappellent quelqu'un ou que l'on détestent férocement. Ce roman vient d'être adapté sur grand écran et est sorti début mai aux Etats-Unis. Je ne sais pas quand la sortie française est prévue, mais j'ai déjà hâte de voir ce que ça donne. Si vous voulez jeter un oeil sur la bande-annonce, c'est ici.

 

    2888-copie-1.jpg 1305119729-Something-Borrowed-2011.jpg

 

 Je remercie les éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce livre avec lequel j'ai passé un très bon moment. N'hésitez-pas à me faire part de votre avis si vous l'avez lu. Bonne lecture.

 

1304704821-30.jpg couv54465428.jpg n153592-1.jpg 9782749914251.jpg something-borrowed.jpg couv3083865.jpg book_cover_duo_a_trois_57228_250_400.jpg

Voir les commentaires

2011-06-02T16:37:00+02:00

Préhistoire - A la découverte des chasseurs-cueilleurs

Publié par MyaRosa

Préhistoire - A la découverte des chasseurs-cueilleurs

de Serge Maury, Clémentine Pace et Emmanuelle Garcia

_wsb_465x389_couv.jpg

Editeur : Mama Josefa

Collection : Tapis volant

Date de parution : 5 avril 2011

Nombre de pages : 44

Prix : 14,50€

A partir de 8 ans

 

Présentation de l'éditeur : L’histoire de l’homme, c’est long comment ? Les hommes préhistoriques ont-ils toujours eu froid ? Avec quels animaux ont-ils cohabité ? Comment trouvaient-ils leur nourriture ? Comment fabriquaient-ils leurs outils ?

Pour répondre à toutes ces questions fascinantes et mystérieuses, laisse-toi guider sur les traces des chasseurs-cueilleurs de la préhistoire et découvre comment, pendant des millions d’années, l’homme s’est formidablement adapté à son environnement !

En fin de recueil, une liste de sites préhistoriques te permettra de prolonger tes découvertes par des visites en famille.

 

**

  J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un partenariat entre la maison d'édition Mama Josefa et le site Les Agents littéraires dont le but est de mettre en avant les livres peu médiatisés.  Un grand merci à eux pour cette découverte. Je lis peu de documentaires, mais je suis curieuse et j'aime beaucoup les livres pour enfants alors j'ai tout de suite été partante pour un petit voyage dans le temps à la découverte des chasseurs-cueilleurs.

 

 Comme je ne connaissais pas du tout cette collection, j'ai été surprise en découvrant le livre car en réalité c'est un carnet grand format. Cette collection regroupe des carnets de route ludiques et agréables qui peuvent servir de support pour l'apprentissage et la découverte de thèmes particuliers - ici la Préhistoire -  et l'enfant est invité à y apporter sa contribution au travers de jeux et de questionnaires. J'ai tout de suite été émerveillée par la mise en page et les illustrations. On y retrouve des dessins, des photos, des assemblages de différents types d'images, des textes écrits à la main, des croquis, des schémas.. Les couleurs, les matières et les formes se mélangent, créant un assemblage des plus esthétiques.  C'est très agréable à regarder, il y a plein de petits détails à observer. On apprend beaucoup de choses sur le mode de vie des chasseurs-cueilleurs et sur les milieux dans lesquels ils évoluaient (climat, nature, animaux, armes, outils, vêtements, arts,...). Tout est bien expliqué, pas trop long pour que ça ne devienne pas ennuyeux, toujours clair et pertinent. Ce carnet apporte des réponses aux questions que tous les enfants (et même les adultes) se posent sur cette période énigmatique de l'Histoire et apporte des explications sur les idées reçues qui continuent à circuler encore aujourd'hui. En plus de cela, les métiers liés à l'Histoire nous sont expliqués, vous pourrez ainsi différencier sans problème le sédimentologue, le tracéologue et l'archéotechnologue. Les jeux proposés sont amusants et amènent l'enfant à réfléchir et à mettre en ordre les informations qu'il vient d'acquérir tout en se divertissant.  En complément, une liste de sites et de musées ainsi que des adresses utiles sont disponibles à la fin du carnet pour approfondir notre découverte de cette époque et prolonger un peu plus l'aventure... 

 

 Mon avis sur ce livre/carnet est plus que positif. Je travaille avec des enfants et je suis persuadée que ce documentaire ne peut pas les laisser indifférents. Il apporte un complèment d'informations pour les petits chercheurs en herbe et saura satisfaire la curiosité de chacun. Un très bel ouvrage qui mérite d'être découvert autant pour les informations qu'il apporte que pour ses magnifiques illustrations et sa mise en page remarquable. Un grand merci aux éditions Mama Josefa ainsi qu'aux Agents littéraires.

 

Ma note : 5/5

 

**

 

" Cet examen des peuples dits "primitifs", vivant de et avec la nature, et dont les derniers sont aujourd'hui en train de disparaître, devrait nous amener à repenser notre condition d'hommes dits "modernes" avec un peu plus d'attention et d'humilité."

Serge Maury

 

"C'est un monde que nous ignorons, car il est très éloigné de nous. Les traces et les vestiges, partiels, souvent altérés par le temps et les conditions de conservation, sont des ombres qui nous parviennent. Pour tenter de lire ces témoignages de la préhistoire, nous devons nous poser des questions avec beaucoup d'humilité (ne pas avoir les réponses avant d'y avoir réfléchi), et tenter d'y répondre avec beaucoup de précaution (introduire des nuances et des possibles). Sous peine de prendre nos représentations pour la réalité."

 

50233_232515158125_6940_n.jpg

CaptureTitreNB1.png

 

 


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog