Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-04-04T10:01:00+02:00

Né d'aucune femme

Publié par MyaRosa

Franck Bouysse

354 pages, La Manufacture de livres, janvier 2019

L'histoire :

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile ». - Et alors, qu'y-a-t-il d'extraordinaire à cela ? Demandais-je. - Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés. - De quoi parlez-vous ? - Les cahiers... Ceux de Rose. Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquelles elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

 

Mon avis :

 

 Franck Bouysse nous offre un roman choral puissant et d'une intensité dramatique inégalable et parfaitement maîtrisée. L'histoire de Rose, terriblement violente, vous prend aux tripes et vous serre le coeur sans plus jamais vous lâcher. Je suis scotchée par la virtuosité de Franck Bouysse, par son écriture remarquable à la fois pleine de noirceur et de poésie, par cette histoire terrible, par ses personnages crédibles et authentiques auxquels on s'attache sincèrement ou qu'on déteste profondément. L'histoire est tellement triste et terrible qu'on se sent presque gêné de dire qu'on a aimé la lire, et pourtant...

 

 J'ai eu un peu de mal avec les premières pages. J'ai eu peur que l'histoire soit un peu trop centrée sur la religion, mais dès que Rose prend la plume pour nous raconter sa triste histoire, j'ai été totalement absorbée par ma lecture au point de ne plus pouvoir m'en détacher. A chaque fois que je reposais le livre ou que je fermais les yeux pour m'endormir, l'histoire de Rose revenait me hanter. Je ne m'attendais pas à tant de noirceur, de violence et d'émotions. C'est un roman qui parle de courage, de force, de lâcheté, de maternité, d'identité, de la complexité des relations entre les êtres, du mal, des moyens de s'évader du réel, des remords, de la vie et de la mort...

 

 Tellement de misère et de désespoir dans ces pages... Tellement de courage et de force aussi. C'est noir, terriblement noir et en même temps tellement juste dans le propos, dans cette vision de la vie pessimiste et dramatique. Ce roman m'a fait mal. Il m'a vraiment frappé au coeur et m'a tordu le ventre. J'en ai mal dormi, j'en ai pleuré et rarement un livre ne m'aura retourné l'esprit à ce point. Tout le long, dans toute cette noirceur dont ressort tout de même beaucoup d'humanité, j'ai espéré qu'il y aurait une lueur d'espoir. Je ne vous dirais pas ce qu'il en est, mais je peux vous dire que j'ai sincèrement et profondément aimé cette lecture et je sais que je ne l'oublierai jamais.

 

 Il y a des livres qui restent, des histoires qui marquent plus que d'autres et celui-ci en fait assurément partie. Autant pour son histoire que pour l'écriture absolument magnifique et foudroyante de Franck Bouysse. Je ne compte plus le nombre de fois où je suis retournée en arrière pour relire des passages que je trouvais sublimes. Terriblement tristes ou très noirs, mais sublimes. Et puis franchement, comment oublier Rose ? Parler de ce livre fait tout remonter et je me sens encore bouleversée. Si vous aimez les livres qui vous bousculent et vous marquent, voilà ce qu'il vous faut, mais il ne faut pas avoir peur de souffrir car vous n'en sortirez pas indemnes. Et pourtant, croyez-moi, ce n'est rien comparé à la souffrance infligée aux personnages de ce très beau livre...

***

"Inspirer la pitié à quelqu’un, c’est faire naître une souffrance pas vécue dans un cœur pas préparé à la recevoir, mais qui voudrait pourtant bien en prendre une part, sans en être vraiment capable. La pitié, c’est le pire des sentiments qu’on peut inspirer aux autres. La pitié, c’est la défaite du cœur."

 

"[...] ce n'est pas la vie que l'on offre au final, mais une mort en germe."

 

A lire aussi :

La Couleur du lait

A la grâce des hommes

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Karine 13/04/2020 16:29

Tu as raison, c'est un roman qui fait mal. La situation de la femme à l'époque... terrible. J'aurais aimé un peu moins de méchanceté dans les méchants, qui n'ont aucune nuance... mais je lirai autre chose de l'auteur.

MyaRosa 13/04/2020 17:22

C'est vrai qu'il n'y a pas de nuance pour certains...

Céline 06/04/2020 11:22

J'avais une chronique au sujet de ce livre et je l'ai noté. En te lisant, ça me donne encore plus envie de le découvrir.
Bonne journée !

MyaRosa 06/04/2020 20:58

Il est vraiment superbe ! Très dur, mais superbe !
Si tu le lis, j'espère qu'il te plaira.
Je te souhaite une bonne soirée. J'espère que tu vas bien.

Lison CARPENTIER 05/04/2020 12:10

Je partage ton avis sur cette lecture tant violente qu'émouvante : inoubliable!

MyaRosa 06/04/2020 20:59

Tout à fait ! Et je sais déjà que c'est un livre que je relirai.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog