Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-04-03T12:56:26+02:00

Au petit bonheur la chance !

Publié par MyaRosa

Aurélie Valognes

335 pages, éditions Mazarine, mars 2018

L'histoire :

1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus. Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un coeur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot. Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout –, Lucette et Jean vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon.
Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie.

 

Mon avis :

 

 Je garde un très bon souvenir du roman "Nos adorables belles filles" (qui depuis est sorti en poche sous le titre "En voiture, Simone !") et j'avais hâte de découvrir le nouveau roman d'Aurélie Valognes. Franchement, cette couverture attire le regard, non ? Je la trouve superbe tout comme le titre et cela colle parfaitement au roman. Des petits bonheurs, du vintage, de la simplicité mais aussi le hasard et les surprises que nous réserve la vie. Ce sont comme des promesses et, pour moi, elles sont largement tenues. Aurélie Valognes nous offre un roman plein de sensibilité et d'émotions. Un joli moment de lecture.

 

 On s'attache tout de suite au petit Jean qui se retrouve chez sa grand-mère du jour au lendemain. Il n'a que six ans et ne comprend pas vraiment ce qu'il fait là. Jour après jour, il attend le retour de sa maman et refuse obstinément de défaire sa valise. Mais les jours passent et elle ne revient pas. Malgré tout, le petit garçon garde espoir. La vie avec Mémé Lucette est très différente de ce qu'il a connu avant. Il faut marcher, aller faire les courses chaque jour, cultiver le potager, descendre en bas de l'immeuble pour faire la vaisselle ou aller chercher de l'eau, se rendre au cimetière pour parler aux morts et aller à la messe. Au fil des jours, le petit garçon et la grand-mère qui se connaissaient peu s'apprivoisent et deviennent de plus en plus complices. Ils forment un joli duo. Chacun apporte à l'autre ce qui lui manquait. Malgré tout, Jean espère encore le retour de sa maman et conserve précieusement les lettres et les cartes que celle-ci lui envoie. Seront-ils bientôt réunis ?

 

 Aurélie Valognes s'est inspirée de l'histoire de sa famille pour écrire ce roman. Elle a voulu décrire une époque où on n'avait pas toujours le choix et où les femmes n'étaient pas encore libres de s'épanouir. Une époque durant laquelle beaucoup d'enfants ont eu une enfance pas comme les autres - ce qui ne veut pas forcément dire malheureuse. Elle voulait aussi montrer qu'il ne faut pas se fier aux apparences et que tout n'est jamais tout noir ou tout blanc. Et c'est vraiment réussi ! Je suis passée par tout un tas d'émotions à la lecture de ce roman et je ne m'attendais pas à cette fin. J'ai pensé à mon enfance, à ma grand-mère, à nos souvenirs si chers à mon coeur. Bien sûr il y a des moments difficiles dans la vie, des événements imprévus, des jours sombres durant lesquels on a l'impression que le sort s'acharne sur nous, mais il y a aussi des moments de pur bonheur qui en valent la peine et auxquels on peut s'accrocher.

 

 Dans cette histoire, il y a des drames, des passages très tristes mais aussi et surtout beaucoup d'amour, de partage et de générosité. J'ai été très émue par la famille de Jean, par la grand-mère, par la tante Françoise ainsi que par le voisinage où l'entraide est de mise. Cette époque ne paraît pas si éloignée de la nôtre et pourtant, tant de choses ont changé ! J'ai adoré toutes les descriptions qui nous font remonter le temps. La plupart des gens n'avaient pas grand chose mais on s'en contentait, on se réjouissait de peu. Et que dire des titres des chapitres qui ponctuent le récit et sont comme un hommage à notre belle langue et aux expressions imagées de nos grands-mères ? (prendre la poudre d'escampette - soupe à la grimace - plein les mirettes - c'est pas d'la tarte - la tête au carré - courir sur le haricot - beurré comme un P'tit Lu - l'avoir dans le baba - c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures, etc...) J'ADORE !

 

 En quelques mots :

Une histoire pleine de tendresse, d'optimisme et d'émotions qui nous fait remonter le temps et partager le quotidien d'un enfant et de sa grand-mère à la fin des années 1960. Un roman attendrissant, plein de charme et de simplicité qui fait passer du rire aux larmes. Une très belle lecture.

 

Quelques extraits :

"Quand l'heure est au linge que l'on replie, aux câlins qui s'éternisent le soir au coin du feu, aux billets de train qui se rangent pour apprivoiser le chemin du retour, Jean enchaîne les soupirs, appuie son regard sur chacun, comme pour immortaliser un moment où il a été heureux, vraiment heureux."

 

"- C'est comme ça, Jean. Ceux que tu aimes le plus vont et viennent, repartent et reviennent. En prenant un bout de ton coeur à chaque fois. Mais tu ne vas pas te priver d'aimer de peur de devoir souffrir un peu ? Tout ce bonheur ne vaut-il pas un petit pincement au coeur ?

- Mais ça me fait si mal de partir. D'être séparé, encore ! [...]

- On ne choisit pas les surprises de la vie, mon petit. On fait avec et souvent, c'est pour le meilleur.

- C'est ça la foi, Mémé ?

- Non, ça, c'est la vie."

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Milly 04/08/2018 18:46

Allo Mya! Ça y est, je l'ai entre les mains. Je n'ai lu que les deux premiers chapitres ce matin et je sens que je vais m'y plaire. Je crois que je vais laisser de côté 'La pâtissière de Long Island que j'aime beaucoup aussi, mais le roman d'Aurélie Velognes a une date butoir puisqu'il vient de la bibliothèque. :) Quand je ferai mon billet, je metterai ton lien! :) Bisous

Karine 09/04/2018 03:29

Je pourrais bien tenter le coup avec l'auteur avec ce titre. Ce thème me tente bien... et je suis souvent touchée par ces histoires.

MyaRosa 09/04/2018 14:09

Il ne faut pas hésiter. C'est un livre qui fait du bien. On aurait tort de s'en priver. Beaucoup d'émotions, de petits bonheurs, de ces choses simples qui font la vie et les souvenirs... Je vais maintenant me laisser tenter par "Mémé dans les orties".

Marielle 07/04/2018 17:56

Et bien je crois que tu as donné envie à tout le monde avec ce livre
et à moi aussi !
Je le note tu as toujours de belles suggestions c'est top

MyaRosa 08/04/2018 11:09

Merci beaucoup, Marielle. C'est très gentil.
J'aime ce genre de lectures sans chichis sans fioritures qui parlent du quotidien, de la vraie vie. Ca m'a vraiment touchée.

L'or rouge 05/04/2018 22:26

Ouh là, encore une fois tu me tentes, il a l'air magnifique ce roman, il va finir dans vos plus tentateurs lui aussi ^_^ bisous MyaRosa, tu vas bien ?

MyaRosa 06/04/2018 13:57

Coucou L'Or,
Ca me fait vraiment plaisir de te lire. Tout va bien, merci. Il fait un temps magnifique aujourd'hui et ça remonte le moral de tout le monde ! Et chez toi, tout va bien ? Je t'embrasse.

La tête dans les livres 05/04/2018 11:02

Je vois ce livre partout en ce moment, ça me donne bien envie de découvrir la plume de l'auteure!

MyaRosa 05/04/2018 11:31

Il faut dire qu'avec cette jolie couverture, il ne passe pas inaperçu !
C'est une lecture très agréable. Du coup, je vais vite aller acheter les deux romans d'Aurélie Valognes que je n'ai pas encore lu.

Milly 05/04/2018 04:43

Oh là, là! Il me faut ce livre. Je me le garde comme un dessert! Peut-être sera-t-il ici pour l'été. Tout à fait mon genre d'écriture. :) Et la couverture est si pimpante!

MyaRosa 05/04/2018 08:58

Il te plairait beaucoup, je n'ai aucun doute là-dessus ! J'espère qu'il arrivera vite chez toi.
Je pense me plonger rapidement dans les autres romans d'Aurélie Valognes. Il m'en reste deux à découvrir. :)

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog